Revenir à la rubrique : Société

Ces propriétaires pauvres, une spécificité réunionnaise

Une récente étude de l’Insee en partenariat avec la Région portant sur les Hauts de l’île a remis en évidence une spécificité locale, celle des propriétaires vivant sous le seuil de pauvreté monétaire. Plus nombreux à vivre dans les Hauts, ils connaissent une situation deux fois plus fréquente que dans l’Hexagone.

Ecrit par S.F – le mardi 13 février 2024 à 06H21
Image créée avec l'intelligence artificielle

La Réunion compte parmi les régions et départements de France où la pauvreté est la plus répandue avec 36% de la population qui vit sous le seuil de pauvreté monétaire en 2020.

En parallèle, au sein de cette part de la population locale figure 19% de propriétaires, une situation deux fois plus fréquente sur le territoire comparativement à la métropole, où cela ne concerne que 9% des pauvres.

La pauvreté monétaire est liée à une variété de facteurs et de situations personnelles ou professionnelles parmi lesquels l’absence ou de faibles revenus d’activité, la faiblesse des pensions de retraite, l’existence ou non de charges familiales plus ou moins importantes. Le panorama de la pauvreté à La Réunion 2020 met en exergue cette singularité locale.

Plus de pauvres propriétaires que dans l’Hexagone

En 2020, ce sont ainsi 19% des ménages pauvres de l’île vivant sous le seuil de pauvreté qui vivent dans un logement qui leur appartient.

Ces propriétaires précaires sont d’autant plus nombreux dans les Hauts de l’île, qui compte 180 000 habitants en 2020*. Le plus souvent installés dans le Sud et dans les cirques, les propriétaires pauvres sont en revanche peu présents dans le Nord. A l’instar des Bas, où les ménages pauvres sont majoritairement locataires, 57% des ménages pauvres des Hauts sont, eux, plus souvent propriétaires de leur logement (contre seulement 31 % des ménages pauvres des Bas).

Une situation financière moindre que dans l’Hexagone

Il s’agit de ménages relativement âgés (principalement des personnes entre 50 et 74 ans) dont le quart sont des couples avec enfants et dont les revenus sont constitués pour moitié de prestations sociales. Ils disposent de ressources plus faibles et il s’agit le plus souvent de familles avec enfant(s) que dans l’Hexagone.

Leur logement étant plus souvent en mauvais état que dans l’Hexagone, leur capacité à l’entretenir peut être limitée par un faible niveau de vie. Les propriétaires pauvres restent cependant dans une situation plus favorable que les autres ménages pauvres de l’île. Une fois les dépenses liées au logement effectuées et les aides reçues, les propriétaires pauvres disposent de plus de ressources financières et surtout vivent dans des logements moins souvent surpeuplés que les locataires pauvres. Toutefois, la situation des propriétaires pauvres réunionnais est moins favorable que celle des propriétaires pauvres vivant dans l’Hexagone.

*Depuis 2007 les Hauts correspondent à l’aire d’adhésion maximale du Parc National

Thèmes : Economie | Insee | Pauvreté
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
27 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Squid
19 jours il y a

les propriétaires pauvres disposent de plus de ressources financières et surtout vivent dans des logements moins souvent surpeuplés que les locataires pauvres

Ben oui
A 5 enfants dans une chambre on s’étonne pourquoi les logements sociaux vieillissent de 30ans en l’espace de 5ans

Jirimbelle
19 jours il y a

A force d être saignés â blanc par nos seigneurs à coup d impots , taxes, cotisations, inflation,contributions, etc..,nous sommes tous confrontés à cette situation ;Comme pour les agriculteurs européens , les états veulent récupérer leurs terres pour les grands groupes à vil prix ! Et c est de cette façon que les états s y prennent

pom
Répondre à  Jirimbelle
19 jours il y a

ben , deviens seigneur alors, retourne à l’école

Ouais...
Répondre à  pom
19 jours il y a

Ou le seigneur ou ?

Ouais
Répondre à  pom
19 jours il y a

Quand on a grandi dans un bon environnement, on peut cracher sur les autres

Ouais...
Répondre à  Jirimbelle
19 jours il y a

👍👍👍👍👍

Non!
19 jours il y a

Simple ils vendent et deviennent riches. La richesse c’est le patrimoine bien avant le revenu
Vu le prix des terrains a la Réunion ils seront riches

pom
Répondre à  Non!
19 jours il y a

de faux pauvres en somme.

Hegel
Répondre à  Non!
19 jours il y a

oui et après ils nous parlent de valeur travail! Blabla société de branleurs héritiers qui n’ont jamais rien foutu de leur vie Et le pire c’est quand on taxe leurs plus values immobilières à n’avoir rien fait, ils parlent de racket! Alors que le racket c’est ces branleurs héritiers qui le font vis à vis des travailleurs qui essayent tant bien que mal d’accéder à la propriété.
Et le pire c’est que le gueux de base manipulé par les médias crie au scandale quand on parle d’augmenter les droits de succession ou les taxes sur les plus values immobilières alors que ça ne bénéficie qu’aux riches. Le gueux lui est exonéré de 150 000 euros (par héritier) donc 80% des héritages sont exonérés. oui oui 80% mais le gueux croit qu’il sera un jour riche alors qu’il ne le sera jamais et se révolte contre les possibles augmentations des droits de succession. Et les potes à Macron se marrent et fêtent ça à coup de caviar et de champagne en remerciant es gueux 🙂

Noey
Répondre à  Non!
19 jours il y a

Oui, ils devraient vendre. Il y a plein de nouveaux arrivants de l’Hexagone qui cherchent des terrains ou des cases. En plus si c’est dans les Hauts avec vue sur mer, c’est le jackpot! Les agences immobilières privilégient ces offres et les prix sont intéressants.

ZEANRABOTDELAZONE
Répondre à  Noey
19 jours il y a

sur la route des tamarins prenez votre temps regardez les maison sur pilotis au nom du fric nous prostituons ce sol après ils pleureront en criant au secours nous coulons tous à la mer , attention au glissement de terrains lors de fortes pluies.

ZEANRABOTDELAZONE
Répondre à  Noey
18 jours il y a

les métros cherchent des maisons avec vue sur mer les prix dans l’ouest c’est de la folie ! dans les années 90 , 500M2 le prix était de 149000 FF environ 22000 euros de nos jour un terrain de cette dimension coute entre 250000 ET 300000 euros ce n’est plus à la portée de tous il faut un super salaire et un crédit sur 25 ans , l’île est petite entre l’offre et la demande le tour est fait!

Trop bon trop con
19 jours il y a

Franchement arrêtez de faire dire au chiffres ce qui vous arrange. Regardez le prix du foncier, du prix de l’immobilier , c’est l’état et nos élus qui affame la population.

Ouais
Répondre à  Trop bon trop con
19 jours il y a

Partout ça augmente, aux pays basques, ils commencent à écrire sur les murs, en Corse avec les explosifs

ZEANRABOTDELAZONE
Répondre à  Trop bon trop con
19 jours il y a

VERS le lycée saint PAUL 4un terrain de 260M2 coûte 160000 EUROS les terrains sont vendus c’est moche et autours des immeubles c’est coincé de chez coincé!

David69l
19 jours il y a

Taux de pauvreté, violences conjugales, cyclones, attaques de requins, vie chère, embouteillages, immigration…et pourtant l’ile est plein de vie, les gens sont heureux…picnics le dimanche, kabars, services religieux, plages et boites de nuit, shopping…Expliquez-moi svp

BOINA
Répondre à  David69l
19 jours il y a

Si tu branche ton cerveau 30 seconde tu pourrais te dire qu’éventuellement ce n’est pas les même personnes ?!

St leusien
Répondre à  BOINA
19 jours il y a

Bien dit

Hegel
Répondre à  BOINA
19 jours il y a

@Boina: Ah bon? Si si tout le monde participe aux grandes fêtes à coup de johnny walker et autres joyeusetés. La misère existe mais elle est loin d’être aussi importante qu’elle n’y parait. Elle est surtout dans la tête vu qu’on s’ennuie… Allez faire un tour à 700km d’ici et vous verrez ce qu’est la VRAIE misère…

David69l
Répondre à  BOINA
19 jours il y a

C’est ce que t’as fait pour rédiger ton commentaire. Connecter ton cerveau juste 30 secondes. Merci pour l’astuce

Ouais
Répondre à  David69l
19 jours il y a

C’est notre culture de ne pas grandir avec un balai dans le derrière, on a grandi dans la simplicité, mais comme l’auvergnat, on est assommé par des normes votés par paris

ZEANRABOTDELAZONE
Répondre à  David69l
19 jours il y a

Taux de pauvreté même à Madagascar les gens pauvres s’amusent avec peu de moyen ici il y a des pauvre mais ce n’est pas la même misère beaucoup d’aides RSA allocations logement prime de noël CMU , prime de rentrée scolaire allocation familiale à Madagascar Afrique et tant d’autres pays la misère est plus amère , nos marmailles mangent à la cantine ils vont aux centre de loisirs , la vie n’est pas rose pour tous!

Ouais...
19 jours il y a

Suffit d attendre le DC des parents, le montant des taxes les achevra. Mais c’est ainsi que ça fonctionne il faut que ça tourne…

Gasparin
19 jours il y a

Et les diplômés pauvres ? Ces jeunes dont les parents se sont sacrifiés et qui n’ont pas de postes car ces derniers sont occupés par des incapables grâce à leurs amis politiciens et au makrotage ambiant. À quel moment va t’on en parler ?

Ouais
Répondre à  Gasparin
19 jours il y a

Comme j’ai vu à carrefour de ste Clotilde, l’employé qui ramène son copain zoreil qui vient d’arriver et supplie son chef pour le mettre en rayon, des vendeurs en informatique qui sont nul, qui ne sait même pas ce qui veut dire recorder

Ouais
19 jours il y a

Ils ne rentrent pas dans les dispositifs d’aide de la Région pour l’amélioration de l’habitat? Il faudrait que les élus prennent conscience que le foncier devient un enjeu partout, nos ti caz en tôle sont le socle de la culture réunionnaise, ce n’est pas normal que la jeunesse doit s’expatrier dans l’hexagone pour avoir un salaire décent, espérer une vie normale, vendre leur bien pour s’en sortir. Soit tout le monde a les primes de vie chère qui compensent les coûts exorbitants, exagérés des produits ou personne les a, c’est discriminatoire

Commentaire qui ne sera pas publié
19 jours il y a

Dans le temps de mon grand père, le Réunionnais était fier. JAMAIS on aurait clamé haut et fort qu’à La Réunion plus du tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté. Surtout quand on pleure la bouche pleine! Vous voulez voir des pauvres Zinfos? Allez à Mada et arrêtez de faire croire. Infos poubelle

Dans la même rubrique

Un diagnostic global du Sport à La Réunion pour façonner demain

La Conférence régionale du sport va lancer ses ateliers de concertation afin d’aboutir à un diagnostic général du sport à La Réunion et d’adopter un Projet sportif territorial (PST). C’est pourquoi tous les acteurs gravitant autour du monde du sport sont invités à venir donner leur avis pour préparer au mieux l’île à la pratique sportive de demain.

La Plus Fashion Week fait son show à l’hôtel Créolia

La première édition de La Plus Fashion Week océan Indien organisé par l’association Ô Cœur des Femmes, s’est tenu hier soir à l’hôtel Excel Créolia à Saint-Denis. Un show de trois heures, mélange de catwalk de collections et de tableaux artistiques qui ont ravi un public nombreux venu apprécier la diversité des mannequins et le professionnalisme des organisateurs.

Après vingt ans de conflit, l’élevage bovin de la famille Bègue pourrait être régularisé

Entre nécessité de préservation de l’environnement d’un côté, et appel à la défense d’une activité pastorale de l’autre, le débat sur l’élevage bovin de la famille Bègue, dans le fond de la rivière de l’Est, symbolise les fortes tensions entre autorités de tutelle et agriculteurs installés dans le cœur du Parc national. Après un an de médiation avec l’ONF, le Département, le Parc national et la Daaf, la possibilité d’un règlement à l’amiable, par le biais de la signature d’une convention d’occupation temporaire, semble être envisagée. Même si le Parc national, échaudé, requiert de solides garanties, notamment en matière de lutte contre les espèces exotiques invasives.