Revenir à la rubrique : Faits divers

Bras Fusil : Les gendarmes découvrent un arsenal de culture de zamal

Alors que les gendarmes de la compagnie de Saint-Benoît effectuaient la purge des toits d'immeubles de Bras Fusil suite au caillassage qu'ils ont subi le vendredi 19 août dernier, ils ont pu apprécier les belles odeurs qui émanaient d'un appartement de l'immeuble. La suite se passe de commentaire.

Ecrit par 1167938 – le mardi 23 août 2022 à 12H35

Faisant suite à un caillassage vendredi dernier, les gendarmes ont effectué la purge des toits des immeubles de Bras-Fusil ce mardi matin. Les militaires ont alors été interpellés par une forte odeur de zamal qui émanait d’un appartement aux alentours de 10 heures. Les militaires se sont rendus à la porte de l’appartement et, contre toute attente, ont essuyé une fin de non recevoir à leur demande d’ouvrir par le locataire. Celui-ci était sans doute trop occupé à se débarrasser de la marchandise.

Le chef du dispositif a dû s’employer à faire une demande urgente au parquet afin de pouvoir défoncer la porte de l’appartement. Une fois l’autorisation accordée par le magistrat, ils ont découvert un véritable arsenal de culture de zamal. Ils ont saisi 64 pieds de zamal, 70 pots de terre, une grosse chambre de pousse, 10 lampes UV, 15 bocaux de zamal, 1 extracteur, 1 ventilateur ainsi que des têtes de zamal et un python.

L’individu d’une trentaine d’années a été placé en garde à vue. Il va devoir s’expliquer sur la possession et l’utilisation de ce matériel, puis sera probablement traduit devant la justice pour répondre de ses actes. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Stupéfiants : Une tête de réseau et une mule lourdement condamnées

Un homme et une femme comparaissaient devant le tribunal judiciaire ce lundi pour des faits de transport et détention de stupéfiants. Il s’agit en réalité d’une mule et, pour une fois, c’est qui est assez rare pour le souligner, de celui qui était en charge de réceptionner le chargement de drogue à son arrivée sur l’île.

Ste-Marie : Les gendarmes interviennent et mettent fin à un rodéo

Alors qu’ils intervenaient pour intercepter un jeune homme qui faisait du rodéo, les gendarmes de la brigade de Sainte-Marie ont été pris à partie par des individus qui leur ont jeté des pierres. Comme indiqué sur la page Facebook de la gendarmerie, les militaires ont appréhendé le contrevenant qui est convoqué devant le tribunal pour répondre de ses actes.