Revenir à la rubrique : International

Beyrouth : Le n°2 du Hamas tué dans l’attaque d’un immeuble avec des missiles

Salah al-Arouri, numéro deux de l'aile politique du Hamas, a été tué lors de l'explosion d'un immeuble à Beyrouth, au Liban. Sa mort a été confirmée par le Hamas. L'explosion aurait été causée par un drone suicide qui aurait ciblé un bureau de l'organisation terroriste au pouvoir à Gaza. Deux hauts dirigeants de l'aile militaire du Hamas auraient également été tués dans cette explosion.

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mercredi 03 janvier 2024 à 06H23
Source : Google Maps

Un explosion s’est produite aujourd’hui dans un immeuble de Beyrouth, réputé servir de siège au mouvement palestinien Hezbollah dans la capitale libanaise. L’explosion a entraîné la mort de Salah al-Arouri, le numéro deux de l’aile politique du Hamas accusé d’être responsable de la mort de plus de 1.200 civils israéliens le 7 octobre dernier, ainsi que celle du responsable des opérations du Hamas au sud du Liban.

L’explosion aurait été provoquée par trois missiles qui auraient visé précisément un bureau du Hamas où se trouvait Salah al-Arouri. Ce haut responsable palestinien aurait été en compagnie d’Akram al-Ajouri, commandant militaire du Jihad islamique, de même que de deux autres hauts dirigeants de l’aile militaire du Hamas qui auraient également perdu la vie à cette occasion.

L’explosion aurait fait au total 6 victimes.

Certains médias font état d’une réunion prévue entre Salah al-Arouri et Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, programmée pour le lendemain de l’attaque. Ce qui laisse à penser que la visite d’al-Arouri à Beyrouth avait des implications importantes pour les relations entre le Hamas et le Hezbollah, ainsi que d’une façon plus générale pour la situation au Moyen-Orient.

« L’assassinat du martyr Al-Arouri n’affectera pas la bonne marche de la révolution« , a déclaré le chef du Hamas, tandis que selon l’Iran, l’assassinat de Salah Al-Arouri va « accroître la résistance contre l’occupant sioniste en Palestine et dans toute la région« .

L’identité de l’auteur de l’attaque est pour le moment inconnue, même si tous les regards convergent vers les Israéliens, d’autant que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou avait promis d’éliminer tous les responsables du massacre du 7 octobre.

Basé au Liban, Al-Arouri, 57 ans, était considéré comme le chef de l’aile militaire du Hamas en Cisjordanie. Libéré après 15 ans de prison passés dans une geôle israélienne, il est considéré comme l’un des principaux responsables du massacre du 7 octobre. Selon le renseignement américain, il était par ailleurs responsable du recrutement de dizaines de terroristes pour mener des attentats contre Israël, en plus de collecter des fonds et des ressources dans ce but. Sa tête avait été mise à prix par les États-Unis, qui offraient cinq millions de dollars pour tout renseignement susceptible de conduire à sa capture ou à son élimination.

Thèmes : Hamas
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Israël promet une riposte à l’Iran

Le chef de l’armée israélienne a annoncé une « riposte au lancement de ces si nombreux missiles, missiles de croisières et drones sur le territoire de l’État d’Israël. » Une déclaration faite quelques heures avant des prises de position des Etats-Unis et de la Russie en faveur d’une désescalade des tensions.

Australie : Attaque dans une église en pleine messe

Un homme a poignardé plusieurs personnes dans une église en Australie. Parmi les victimes, le prêtre qui était en train de célébrer une messe. Quatre personnnes ont été blessées. L’assaillant aurait déclaré que le prêtre aurait insulté son prophète.

L’Iran saisit un porte-conteneur affilié à Israël : Tensions dans le détroit d’Ormuz

Les Gardiens de la révolution iranienne ont pris le contrôle du porte-conteneur MSC Aries, un navire portugais qui fait partie du groupe appartenant à un milliardaire israélien. Le groupe paramilitaire menace de fermer le détroit, très utilisé pour le trafic commercial. L’Iran a aussi mené des frappes contre Israël ce week-end. Des représailles pourraient continuer à alimenter les tensions.