MENU ZINFOS
Faits-divers

Un pompier condamné pour non-assistance à personne en danger


Un secouriste a écopé d'une amende de 3.000 euros pour avoir refusé une intervention suite à une tentative de suicide. Lui, explique qu'il devait se restaurer avant d'être remobilisé, car il est diabétique.

Par Soe Hitchon et Baradi Siva - Publié le Jeudi 28 Janvier 2021 à 09:28 | Lu 13459 fois

La cour d'Appel a ce matin confirmé la culpabilité d'un pompier qui ne s'est pas rendu en intervention suite à une alerte. Le secouriste écope d'une amende de 3.000 euros, deux fois plus lourde qu'en première instance.

Le 31 juillet 2018, la caserne du Tampon reçoit un appel suite à une tentative de suicide. Un homme de 32 ans a été retrouvé pendu, il est alors inconscient mais toujours en vie. Les pompiers sont appelés à 20h10 mais le chef d'agrès refuse de se mobiliser. C'est une autre équipe qui se rend sur place. La victime est prise en charge avec 15 minutes de retard et succombera à ses blessures deux semaines plus tard.

Se nourrir pour sauver des vies

La défense de l'accusé est simple. Il explique, en première instance comme en appel, qu'il est diabétique : " Je sentais que ça n’allait plus et qu’il fallait que je mange. J’ai donc prévenu mon chef en début de soirée que s’il y avait une autre intervention, je ne pourrais pas y aller. Mais il a refusé et insistait pour que j’emmène une banane."

Mais alors qu'il va manger, il tombe sur une mère de famille qui le mobilise pour un bilan de santé sur son enfant. Le pompier explique qu'il allait enfin se restaurer quand l'alerte pour la tentative de suicide est tombée. Le secouriste assure qu'il ne pouvait alors s'y rendre car il avait besoin de se nourrir.

Le SDIS affirme pourtant qu'il s'est écoulé 30 minutes entre la fin de la prise en charge de l'enfant malade et l'appel pour la tentative de pendaison. L'employé du Service départemental d'incendie et de secours serait aussi au coeur de tensions dans la caserne. Le pompier qui est intervenu à sa place assure que l'accusé "rechigne à faire les corvées".

Comme en première instance, il a été reconnu coupable de non-assistance à personne en danger et écope de 3.000 euros d'amende.




1.Posté par Alain le 28/01/2021 10:17

En gros sa maladie n est pas compatible avec le metier de pompier ou la disponibilité doit être totale.

2.Posté par Geneviève T. le 28/01/2021 07:22

On a vraiment du mal a croire ce qu'on lit ici: voici donc un pompier responsable de la mort d'un homme, par paresse, inconscience, absence totale de conscience professionnelle, qui est condamné seulement a une amende! Une petite amende qui plus est. j'espère au moins qu'il sera radié à vie, que jamais plus il ne portera l'uniforme de ceux que jusqu'ici chacun respectait. Mais cet individu est la honte de la profession.

3.Posté par Bichique le 28/01/2021 10:36

Le comportement de certains laisse à désirer depuis des années, entre l'alcool, le zamal, les retards quotidiens à la garde et maintenant les refus de partir en intervention. Il est temps de faire du tri.

4.Posté par MARIE le 28/01/2021 10:48

Cette personne est inapte au terrain mais que font les responsables
et le medecin??

5.Posté par ......... le 28/01/2021 11:12

Pourquoi faire ce métier si sa l'agacé autant ....

6.Posté par Alédi P........ le 28/01/2021 11:16

On ne le viré toujours pas du corps des pompiers ?

7.Posté par Romain le 28/01/2021 11:17

"Mais alors qu'il va manger, il tombe sur une mère de famille qui le mobilise pour un bilan de santé sur son enfant"

???? Mais qui fait faire des bilans santé à un pompier ???

8.Posté par Ça me rappelle .... le 28/01/2021 11:20

il y a quelques années, victime à St-Denis d'une défaillance cardiaque, mon médecin appelle, en urgence le SAMU, à 19h40 qui lui répond que la fin de service de l'équipe SAMU étant à 20h, l'équipe SAMU ne peut intervenir....qu'une équipe DE SAMU PRIVÉ interviendra après 20h. Effectivement, à 20h25, une équipe d'un SAMU PRIVÉ, me prend en charge, recommencant les examens précédemment réalisés par le médecin. Après 8 jours d'hospitalisation au CHU, j'ai été transféré au CHU de St-Pierre.
Donc, le scénario est récurant pompiers / SAMU ???
Mon regret, ne pas avoir poursuivi en justice le SAMU, POUR NON ASSISTANCE A PERSONNE RN DANGER. Mais, face à mes problèmes cardiaques, j'avais d'autres problèmes à régler !!!!

9.Posté par Up2date le 28/01/2021 11:24

Et pas viré de son travail ? C'est inadmissible...
30 minutes de repas car il sent que ça ne va pas, c'est de la pure négligence professionnelle. En effet manger une banane dans le VSAB aurait suffit !

10.Posté par Zourit le 28/01/2021 12:25

Enfin une sanction pour ce monsieur connu de tous et de longue date...avec casseroles sur casseroles...déplacement sur déplacement...dommage que cela ai mis autant de temps et soit arrivé lors d’un cas aussi grave...amis pompiers continuez à bien faire votre métier et soyez fier de votre uniforme...

11.Posté par Carlota porsa le 28/01/2021 13:11

Un crouton de pain et un peu de sucre rapide dans la poche de la veste au cas ou, et aucun soucis pour travailler...le diabète ne saurait être une excuse pour les paresseux.

12.Posté par rafougilet yoland le 28/01/2021 13:12

je ne connais pas le fond du dossier, je ne vais donc que commenter la défense du pompier: Au minimum elle est une insulte aux milliions de diabétiques même de type 1 qui travaillent ou font des études. Quand je vois des gamins qui sont dans cette situation et qui ont toujours,toujours de quoi compenser les "défaillances", c'est difficile d'entendre cette défense..

13.Posté par Mwin la pa di le 28/01/2021 13:36

Peut être éviter aux diabétiques ce type de métier ?

14.Posté par Lulu le 28/01/2021 15:50

qu'il change de métier s'il n(est pas capable de gérer son diabète c'est tout!

15.Posté par Zarin le 28/01/2021 16:56

Sourions ?

Je suis fatigué
(Jean-Paul Sèvres -Éric Vincent)

Je suis fatigué, fatigué
Fatigué de ne rien faire
Je suis fatigué, fatigué
Je voudrais bien travailler
Mais...

Travailler dans un hôpital,
Oh, c'est bien compliqué.
Moi, ça me sape le moral
De voir là tous ces gens couchés
Na na na na na na

Je suis fatigué, fatigué
Fatigué de ne rien faire
Je suis fatigué, fatigué bis
Je voudrais bien travailler
Mais...

J'ai demandé d'l'aide à Saint Joseph
Mais on m'a dit là-bas:
M'sieur, l'est parti, 'l a quitté son fief
Pour aller pointer à l'agence pour l'emploi
Na na na na na na

Je suis fatigué, fatigué
Fatigué de ne rien faire
Je suis fatigué, fatigué bis
Je voudrais bien travailler
Mais...

Pou don' à toué un rob' mariée
Faut qu'mi travaill' longtemps
Et chang' a ou pou a ou déchanger
Mi trouve lé un peu fatiguant

Je suis fatigué, fatigué
Fatigué de ne rien faire
Je suis fatigué, fatigué
Je voudrais bien travailler, mais
Je suis fatigué, fatigué
Fatigué de ne rien faire
Bien trop fatigué, fatigué
Je ne peux pas travailler

16.Posté par Ouais... le 28/01/2021 17:29

Un diabétiques, a dans son sac, une barre de céréale, un lecteur de glycémie, et du sucre... Étant dans le premier secours, je le sais. Il peut passer le volant pendant qu il se resucrer, car il ne s agit pas de se restaurer, s il a pu faire un bilan pour un enfant, ça en dit long sur son hypoglycémie, à quand de vrais sanctions, entre certains patrons d ambulance, qui font n importe quoi et perdent du temps et les pompiers affamé on va où ?

17.Posté par bilout le 28/01/2021 17:45

3000 , c 'est peut 50000€ ce qu'il doit payer

18.Posté par bilout le 28/01/2021 17:48

et en plus il est marrant , il va se nourrir ,c 'est un clown dans les pompiers.

19.Posté par Philippe le 28/01/2021 20:44

Il faut le virer, comme ça il aura tout son temps pour manger, et à n'importe quelle heure.....

20.Posté par Ouais... le 29/01/2021 08:15

C est surtout, faire injures aux autres pompiers et soignant divers, qui malgré leur diabète, font un boulot de dingue. Autrement, il faut l éjecter, car il décide et les autres décèdent...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes