MENU ZINFOS
Faits-divers

Un autre bateau de migrants est en route pour La Réunion


Par R.Labrousse - L.Grondin - Publié le Mercredi 19 Décembre 2018 à 14:39 | Lu 28701 fois

4000 km séparent le Sri-Lanka de La Réunion
4000 km séparent le Sri-Lanka de La Réunion
Un autre bateau de migrants est en route pour La Réunion. Une information que nous tenons d'une source sûre. Ce bateau a quitté le Sri Lanka depuis plusieurs jours - très probablement dans le même créneau que le Wasana qui a accosté vendredi dernier - et devrait approcher les côtes réunionnaises prochainement.

Les trois tentatives - certaines réussies, d'autres avortées - pour rejoindre l'île de La Réunion lors des derniers mois auraient donc bel et bien incité d'autres candidats à l'exil à fuir leur pays pour tenter leur chance sur le territoire français.

Rappelons chronologiquement les différentes arrivées auxquelles ont dû faire face les autorités françaises depuis mars dernier. 

Le 21 mars 2018, à la surprise générale, six naufragés sont repêchés au large de la côte ouest. Ils venaient d'être repérés par un plaisancier qui venait de les croiser au large de Saint-Gilles. A ce moment-là, il ne s'agit que d'un sauvetage de marins en difficulté à environ 7 nautiques, soit environ 15 km de la côte ouest. Personne ne se doute qu'une brèche vient de se créer. Selon le récit que livreront les rescapés, ils avaient dérivé sur un radeau de fortune avant d'être repérés par ce fameux bateau de plaisance au large de La Réunion. Ils affirmaient avoir été lâchés par un cargo quelques jours plus tôt. Ces tout premiers migrants sri-lankais sont aussi les seuls à avoir bénéficié, jusque-là, d'un traitement de leur dossier par l'OFPRA, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides. Ces six hommes demeurent pour l'instant sur le sol réunionnais, logés par des associations cultuelles notamment. Les autres candidats qui suivront n'auront pas cette chance.

Le 12 septembre dernier, les autorités sri-lankaises font savoir que leur armée a stoppé net la tentative d'un bateau de candidats à l'exil. Selon le rapport des autorités locales, il s'apprêtait à se diriger vers notre île. Le chalutier transportait 90 migrants. 

Moins d'un mois plus tard, le 6 octobre, huit personnes réussissent quant à elles à rejoindre La Réunion. Comme en mars, le bateau ne transporte que des hommes. Leur petit bateau de pêche est repéré au cours de la nuit du 5 et du 6 octobre, en approche de La Réunion. La vedette de la brigade nautique de gendarmerie va à leur hauteur et finit par les escorter jusqu'au Port ouest. Ils débarquent sur le quai où sont installés les locaux de la Direction de la mer Océan Indien, un service d'Etat.

Leur sort sera scellé en quelques heures, dans la limite des 96 heures avant que leur situation ne soit examinée par le juge des libertés et de la détention. Remis aux services de la police aux frontières, ils ne verront jamais une robe noire. La Ligue des droits de l'homme critiquera ouvertement l'action de l'autorité préfectorale sur le traitement expéditif de leur demande d'accueil sur le territoire français. Leur retour vers le Sri-Lanka sera lui aussi marqué par un imbroglio avec les autorités mauriciennes qui verra les huit migrants transiter finalement par Paris pour un autre vol vers l'Asie. 



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par matthieu le 19/12/2018 14:49

il faut les accueillir, ce sont des pauvres gens ,espérons simplement qu'il y aura des femmes à bord pour une bonne représentation de sexes.

2.Posté par JORI le 19/12/2018 14:50 (depuis mobile)

Et dire que les reunionnais se plaignent déjà du manque d'emplois !!. Mdr

3.Posté par alberto le 19/12/2018 14:51

nonnnnn retour chez eux ... assez donnés le gites le couvert a nos gens ...a nous ici a nos jeunes .MOI je ma soigne de moin en moin avec une mutuelle de 190€ mois. et eux les soints gratuit tout gratuit nonnnnnnn

4.Posté par MIGRANTS le 19/12/2018 14:53

Ils ont plus de chance d'arriver que les colis qui passent par chronop

5.Posté par BRAVO le 19/12/2018 15:17

info ou intox je ne sais pas, mais si cette s'avère réelle ben alors là je ne comprends plus rien !!!
à un moment donné il faut arrêter "les restos du coeur" et penser surtout et avant tout à nous :
nos enfants
nos emplois
nos maisons
nos femmes
nous, nous, nous, nous, nous, et nous !!!!!!!!

6.Posté par mandelamarley le 19/12/2018 15:19

La marine française joue au cartes pendant ce temps là.

7.Posté par Dederun le 19/12/2018 15:20 (depuis mobile)

Ha ha ha excellent , ils vont être heureux tout c'est réunionnais qui sont si chaleureux et accueillant que du bonheur pour eux , que de retrouver des cousins migrants

8.Posté par Laurent le 19/12/2018 15:29

@matthieu: Tu sais combien de "pauvres gens" il y a sur la planète ? Tu es prêt à accueillir 5 milliards de personnes dans ton jardin bouffon ?

9.Posté par flamboyant. le 19/12/2018 15:33

poste 4 .. Ta un probleme toi t'es rester coincé sur chronopost sur tous article zinfos tu parle de chronospost!!! va regler ton probleme avec eux!!!!

10.Posté par Wiki le 19/12/2018 15:48

Viol et violence contre les femmes
Les femmes sont victimes de nombreuses violences, et l'inaction des pouvoirs publics est dénoncée par plusieurs organismes, dont l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés16. Un rapport de l'Organisation des Nations unies de septembre 2013 a révélé, quant à lui, que 97 % des violeurs au Sri Lanka n'étaient pas inquiétés par la justice17.

En avril 2014, un projet de loi vivement critiqué par la presse internationale18 envisage de permettre aux violeurs d'épouser leur victime pour éviter des sanctions judiciaires. Le président de l'Assemblée nationale Chamal Rajapaksa (en) a quant à lui déclaré que les violences faites aux femmes relevaient de leur propre responsabilité et certainement pas de celle des hommes19. Quelques jours après l'abolition d'une loi de 1979 qui interdisait aux femmes d'acheter de l'alcool, le président du Sri Lanka a finalement décidé de la remettre en vigueur20.

11.Posté par Pauline le 19/12/2018 15:50 (depuis mobile)

Ne vous y méprenez pas, nous aussi bientôt à La Reunion on va devoir migrer, c'est l'évolution de la vie même qui va faire qu'on ne pourra plus vivre ici, on va aller crier famine dans d'autres îles ou pays...

12.Posté par Eloise le 19/12/2018 15:54

Faut-il être désespéré pour vouloir gagner une île, perdue au milieu de l'Océan Indien
Alors que la Réunion est constituée, en grande partie, de gens venus d'Asie, d'Afrique, de métropole, ou de l'Inde.

Vos ancêtres étaient INDIENS, CHINOIS, AFRICAINS

13.Posté par Batofou974 le 19/12/2018 16:00

Pourquoi ne pas prendre des charters et aller les chercher directement du srilanka ? Ca sera plus simple !

14.Posté par titi974 le 19/12/2018 16:11

Dans ce cas on se demande ce que fait la Marine Nationale il serait peut être temps de bloquer et d 'interdire ces bateaux et de leur faire faire demi tour si vous avez cette infos et qu' elle est bien réelle il semblerait logique que les Fazoil et les autorités le soient aussi sinon c 'est à désespérer.....

15.Posté par matthieu le 19/12/2018 16:24

Le pape François lui même a demandé à ce qu'on accueille les migrants, ce sera peut être positif pour la Réunion,il faut pas tout voir en noir,on est quand même capable d'accueillir 10000 ou 15000 malheureux frères humains,les structures existent.

16.Posté par De pitie le 19/12/2018 16:25 (depuis mobile)

Peut être qu 'ils apprécieront plus la main tendue que les DOM....je dirais oui quand on est payé un euros la journée à fabriquer des merdes pour que vos gosses pourri passent Noël déplorable demain fête CAF.....bravo.....

17.Posté par kersauson de (p.) le 19/12/2018 16:38

post 14 titi truc
en mer cest un devoir de sauver des naufragés
t as fais ton service militaire twa ???
apprends a nager

18.Posté par Grondin le 19/12/2018 16:38 (depuis mobile)

Faut arrêter nous aussi on ai pauvre donne les Réunionnais avant donné à d''autres

19.Posté par Zarin le 19/12/2018 16:45

Expression : L'avoir dans l'os

Signification : échouer ou être humilié...

20.Posté par TIMATOU le 19/12/2018 16:45 (depuis mobile)

BON BIN VOILÀ !!
SUITE LOGIQUE . MI ESPÈRE QUE CERTAINS , SATE
I COURT CARTÉ POUFÉ REMPLI TI DOSSIER LÉ CONSCIENT DE LA SITUATION .
LE COTÉ POSITIF LA DEDANS , C''EST QUE CERTAINS NORA DU BOULOT

21.Posté par Nono le 19/12/2018 16:51

@9 Perso le cassage le ki chronopost m'a bien fait rire :)

22.Posté par 974 le 19/12/2018 16:55 (depuis mobile)

MERCI À TOUS LÉ DONEUR DE LEÇON AINSI KO POÈTE . GRÂCE À VOUS ET VOTRE INTELLIGENCE D''ANALYSE , LA REUNION IRA DE MIEUX EN MIEUX .
MERCI À VOUS ET ENKOR BRAVO ET BRAVO 😡

23.Posté par jlr le 19/12/2018 17:04

Quelle est cette " source sûre " ?

24.Posté par 974 le 19/12/2018 17:06 (depuis mobile)

ANNONCE :ACTUELLEMENT AU CHOMAGE JE RECHERCHE UN EMPLOI DANS LE BÂTIMENT OU AUTRES . JE RECHERCHE AUSSI UN LOGEMENT DE N''IMPORTE KEL TYPE ET J''AI 2 ENFANTS ET UNE FEMME . J''AI AUSSI MES 4 FRÈRES ET 15 COUSINS QUI SONT DAN LE MÊME K . MERCI D''AVANCE

25.Posté par sceptique le 19/12/2018 17:06

le souci ce n'est pas de les accueillir, ce serait bien volontiers, s'il y avait du travail et des logements. Nous sommes déjà trop nombreux ici, l'île n'est pas extensible... Le problème doit se gérer au niveau des gouvernements, il faut aller contre ces pays où les droits de l'homme sont bafoués et y mettre un terme. Pourquoi ne vont ils pas en Afrique du sud ou à Madagascar, les pays sont plus grands. Mais ça doit se savoir que dans cette petite ile française, il y a des aides... Ben justement, les aides aussi disparaîtront tôt ou tard, la France est endettée.....

26.Posté par ald'eau le 19/12/2018 17:07

Juste sur l'aspect technique:
Plus c'est gros et mieux çà fonctionne... La préfecture veut traquer les éventuels passeurs, soit. Mais qui était à la barre du premier bateau ? Et qui mène le second (s'il existe bien) ? Pour ceux qui connaissent ce genre de navire, où est l'équipage indispensable pour une traversée aussi longue ?

27.Posté par OCÉAN MAGNIFIQUE 974 le 19/12/2018 17:22

Et l'île de la Réunion a été découverte seulement au XVI siècle?

28.Posté par Framboise le 19/12/2018 17:25 (depuis mobile)

Ça va devenir une calamité pour la Réunion !!!

29.Posté par Mougeon le 19/12/2018 17:36 (depuis mobile)

@poste 1
Est ce tu peux developer un peu plus ton souhait matthieu stp
J''essaie d''interpreter la 2eme partie de ton poste!

30.Posté par CONTRIBUABLE le 19/12/2018 17:47

IL FAUT INTERCEPTER TOUT BATEAU VIOLANT L ESPACE MARITIME ET RETOURNER SANS ÉTAT D ÂME LES MIGRANTS RENTRES ILLÉGALEMENT ENTRE SUR LE SOL RÉUNIONNAIS QUE LES AVOCATS QUI TOLÈRENT SES FAITS LES PRENNENT EN CHARGE A LEURS FRAIS SI ON LES EXPÉDIEZ ILLICO PRESTO CA SERVIRAIS D EXEMPLE POUR LES PROCHAINS CANDIDATS A L EXIL . .

31.Posté par Joseph le 19/12/2018 18:04

Ils ne s'entendent pas chez eux alors qu'ils sont de la même ethnie, qu'est-ce que ça va être chez nous !

Renvoyez tout ça chez eux, ou stoppez-les bien avant qu'ils pénètrent dans les eaux territoriales Françaises !

32.Posté par Vergès..prit es tu là ? le 19/12/2018 18:05

A Ceylan ils sont ..... 22 millions !

La on en a déjà eu 6 en octobre + 60 la semaine dernière ..... et le reste va suivre ! IL en reste encore 21.999.934 ! Courage les gars !

Alors faites les comptes: les allocs c'est bientôt fini car faudra partager, le salaire ben faudra vous aligner sur les 1 euro de l'heure, votre toit ben ils viendront s'y installer alors et pour les viols, trafics, .... la concurrence va être dure ! Ben vous pourrez toujours voir un avocat mais ceux-ci sont mieux payé s'ils défendent des migrants ..... Les réunionais péi c'est fini !

Alors tant que les avions peuvent encore rouler et décoller car les pistes d'atterissages sont encore dégagées allez-y faites les valises et barrez vous .....

33.Posté par titi974 le 19/12/2018 18:06

Oui Pauline post 11 la fin du monde est proche aussi et avant que les Reunnionais ne soient obligés de migrer sur d autres îles où continents je pense que vous mangerez des racines sous terre depuis belle lurette.Mais au cas où avec le post 12 depechez vous d’affréter un bateau on ne sait jamais soyez donc aussi prévoyante que visionnaire ....

34.Posté par Citoyens974 le 19/12/2018 18:10

Les femmes et les enfants on pourrait comprendre mais les hommes fuient ils quelques choses? Il y a La peine de mort au Sri Lanka ! Faudrait pas entretenir un lot violeurs pour faire du mal à nos femmes et enfants il y a assez de détraqués ici ! N aggravons pas La situation ! Qui sont ces gens ? Qualifiés ? Pourquoi pas ? Pour contribuer au développement de l ile mais si ce sont des assistés juste pour tirer La Réunion vers le bas c'est pas La peine! Et d'où sort l'argent pour faire sa? Les gens cultivés , les journalistes venez nous rassurer svp!

35.Posté par Lolo le 19/12/2018 18:12

Le suivant arrive vraiment vite!
Ile de la Réunion future Lampedusa 2?

36.Posté par la Marine le 19/12/2018 18:16

De source sûre, cette rubrique est réservée d'abord au front national...

37.Posté par albert le 19/12/2018 18:21

ils ne sont pas heureux chez eux mais malheureusement on n'a pas les capacités de logement ,de travail d'aides pour ces personnes et maintenant c'est un bateau tous les 15 jours qui arrivent

38.Posté par Yab bon des hauts le 19/12/2018 18:23

Saint Matthieu, puisque tu es philanthrope et humaniste à deux balles, on va les loger chez toi les migrants.
Tu vas t'en occuper à tes frais et arrêter de solliciter l'argent des français qui ne veulent pas de cette immigration depuis des années, le gilets jaunes sont là pour te rappeler la paupérisation continue et le déclassement des autochtones dont les gouvernements successifs se contrefichent démocratiquement.
Devons-nous accepter de déshabiller Paul pour vêtir Pierre ?
Ce n'est pas la bonne solution.
Il vaut mieux aider au développement des pays pauvres et que ces derniers profitent de l'élévation du niveau de vie dans leurs pays respectifs que de laisser exsangues leurs pays en exportant leur misère chez nous, ce sera gagnant de procéder ainsi.

39.Posté par LBB le 19/12/2018 18:24

ça y est, c'est parti, la porte est maintenant ouverte, la brèche est faite, et nous allons avoir des arrivées régulières de ces gens à La Réunion. Les passeurs et les migrants clandestins sont bien renseignés et ils savent parfaitement ce qu'ils font...
Les mesures à employer doivent être fermes et rapides....Les renvoyer chez eux sans tarder et que Paris dote très rapidement les forces navales de bateaux patrouilleurs pour les refouler.
Nos chers avocaillons sans cause vont être débordés de travail

40.Posté par une réunionnaise 97410 le 19/12/2018 18:34

il faut le stopper dés qu'il est dans la zone internationale, le stopper net.Il faut aller le chercher en pleine mer, sinon, c'est foutu.....il faut le détourner de sa destination, cad l'ile de la Réunion.En général, il y a la fin du réseau installé chez nous, sur notre ile, qui attend, caché bien entendu.Il faut les chercher et les trouver, les débusquer.Notre ile est petite, ce n'est pas trop difficile.Il y a un réseau, une filière......qui s'est installé dans l'ombre.sur notre ile.

41.Posté par Mouchin le 19/12/2018 18:34

C'est bizarre, pourquoi ne vont-ils pas donc vers l'Australie? Il est vrai que les australiens repoussent toute embarcation illégale. Allons-y acceptons tout le monde dans notre beau pays d'assistanat. Au moins je sais pourquoi je dois tant travailler et verser autant d’impôts.

42.Posté par ali le kafhir le 19/12/2018 18:42

500€ pour faire 4000 km ?
quand c'est entre 200 et 1000 € pour faire anjouan mayotte??

quand j'ai un vol MAA chennai SSR mauritius pour 350 euros ??

si ils veulent s'intégrer ils faut leur faire comprendre que ici c'est pas l'Australie ni Nauru

43.Posté par allo oui ! le 19/12/2018 18:46

6.Posté par mandelamarley alors qu une simple petite torpille !...........................

44.Posté par allo oui ! le 19/12/2018 18:47

28.Posté par Framboise déjà que .........................

45.Posté par allo oui ! le 19/12/2018 18:51

17.Posté par kersauson de (p.) je me demande ce que vient foutre le service militaire ici !!! sauf .....qu ici ce ne sont pas des naufragés mais des aventuriers du rsa et de toute aide , le laxisme de nos gouvernants est maintenant connu ds le monde entier , il ne vous reste plus qu a attendre : les malaysiens les birmans les indonesiens mais il faudra bien que cela s arrete avant que votre ile ne s enfonce ds les oceans !!!!!!!!!!!!!!!!

46.Posté par titi974 le 19/12/2018 19:06

Post 17 le faux amiral machin truc je vois pas le rapport avec ce que j ai écrit je n ai jamais dit qu’il ne fallait pas secourir en mer des naufragés et concernant l armée je ne pense pas que l’on ai crapahuter ensemble dans la même talweg ni sur les mêmes continents....

47.Posté par ald'eau le 19/12/2018 19:09

@ matthieu le 19/12/2018 16:2 - post 15:

Votre message me parait ici moins ambigu que la fin du post 1, dont vous êtes également l'auteur (tout çà tantine nana ici pourtant...)

Je partage volontiers votre humanisme mais le plus petit État que vous citez, qui est aussi le pus riche en proportion, en accueille-t-il combien chaque année ? Pourvoit-il également aux besoins des migrants de confession musulmane ou tamoule (la majorité des 60/70 présents en font partie). Ce n'est pas une attaque contre votre foi (que je respecte), mais vous n'ignorez pas qu'en fin de compte, c'est toujours le comptable qui a raison.

Pour le moment, ces personnes vont demander l'asile et percevoir une allocation symbolique, en complément de leur prise en charge et du bénéfice de l'aide médicale.
Si, par la suite, elles bénéficient de cet asile, elles seront en droit de travailler avec une carte de résident, puis de réclamer les prestations familiales et le RSA, en attendant de trouver du travail. Et elles pourront solliciter un regroupement familial.

M'appuyant sur votre proposition d'en accueillir 15.000, nous aurons:
- 15.000 x 550€ = 8.250.000€/mois de RSA que le conseil général devra verser en supplément, et sous réserve qu'ils soient tous célibataires.
- couple: 826,40€/mois;
- parent isolé+1 enfant: 826,40€,
- couple avec un enfant: 991,68€
- etc.

Je vous laisse faire les calculs et aller chercher sur Internet ce que dit la Chambre régionale des comptes au sujet du budget départemental...

Mais je le répète, je partage votre compassion et cet esprit fraternel.

Tant que nous y sommes, voyez la distinction qu'opèrent les orientaux, entre le devoir d'hospitalité (la signification réelle) et la migration de masse....

---

@ kersauson - post 17:
J'ai mal lu, ou ces migrants sont arrivés sains et saufs sur leur embarcation en parfait état de marche (bien que vétuste)? A moins que vous ne sabordiez leur navire afin de pouvoir les sauver ?

48.Posté par PopeFrancis le 19/12/2018 19:20

Ouiiiiiiiiiiiii Ouiiiiiiiiiiiiiiiiii
C'est ma-gni-fik

Une ligne directe Sri Lanka--Reunion financée par l'ONU et son fameux pacte ( merci Soros )

Les mauriciens doivent être morts de rire
Après les Gilets jaunes voila la Srilanka line

Ils ne se trompent pas : pas d'escale à Maurice : droit sur la réunion corne d'abondance , soins gratuits , jobs illimités ...


Après Mayotte la Réunion devient le point d'entrée ( improbable mais vrai ) sur l'Europe

49.Posté par 974 le 19/12/2018 19:30 (depuis mobile)

MA FAIM SIOUPLÉ !!!! BAND ROBE NOIRE LA I GAGNE PA FÉ IN TI GESTE POU MOIN SIOUPLÉ ?
MI WA ZOT LÉ BON KOEUR MONSIEUR ROBE NOIRE
FÉ IN NAFAIR POU MOIN !!!! TI JUS DORANGE EK IN TI KROISSANT T LÉ GARS !!! MA FAIM

50.Posté par Clovis le 19/12/2018 19:34 (depuis mobile)

Le commandement militaire et sa force navale sont responsables de ce fiasco

Au lieu de promener à Kerguelen et à Mayotte : pensez à faire le minimum syndical : protéger nos côtes et nos ZEE

1 2 3
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes