MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

"C'est une hérésie de vouloir faire un incinérateur à La Réunion"


- Publié le Lundi 12 Mai 2014 à 09:48 | Lu 604 fois

"C'est une hérésie de vouloir faire un incinérateur à La Réunion"
À l’heure où le Conseil Général tente de relancer le  feuilleton de l’incinération des déchets, cette phrase de M. Gaston Bigey, le Directeur Général de NEXA, l’Agence du Conseil Régional dédiée à l’innovation et à la compétitivité de l’économie réunionnaise, montre que certains esprits ont évolué. En effet, précisant  que l’Union européenne exige désormais une « spécialisation intelligente » qui conditionne ses financements, M. Bigey déclare à l’Eco Austral :   « l’économie circulaire - pour la question des déchets – est une piste importante et je pense que c’est une hérésie de vouloir faire un incinérateur à La Réunion ». C’est la position des écologistes depuis des années et nous ne pouvons que nous féliciter de cette prise de position : dans une île qui est un « terminal » à marchandises et donc à déchets, il faut mettre en place un modèle économique pour lequel le déchet devient une véritable ressource, une matière première secondaire, génératrice d’emplois. L’économie circulaire repose sur le principe du recyclage des flux de matières. C’est un mode de production inspiré du fonctionnement cyclique des écosystèmes : les entreprises mutualisent l’utilisation de certains matériaux, les déchets des uns devenant les ressources des autres. Il s’agit d’une approche novatrice qui cherche à minimiser les pertes de matières dans les processus de consommation et de production. Son objectif consiste à faire du recyclage et de la valorisation des déchets, des leviers d’un développement associant la préservation de l’environnement et de la santé publique à la création d’entreprises et donc d’emplois. Car l’un des enjeux essentiels de la question des déchets, c’est bien le gisement d’emplois locaux qu’un tel modèle économique permettrait de créer. A contrario, un incinérateur, au delà des problèmes de santé publique posés par les émanations de dioxines, ne crée pas d’emplois, c’est une machine à détruire la valeur ajoutée puisqu’elle doit brûler un maximum de déchets pour être rentable. Le tri sélectif et le recyclage ne cohabitent pas avec l’incinération. L’économie circulaire, c’est la voie de l’avenir. Le Conseil Général, lui, en relançant ses projets d’incinérateurs, choisit la voie des solutions obsolètes. Les élus écologistes porteront ce débat au sein des collectivités concernées.
 
Jean-Pierre Marchau
Elu EELVR
Porte Parole groupe Nord




1.Posté par ti yab dé o le 12/05/2014 11:38

Cette réflexion est intéressante à plus d'un titre.
L'incinération a connu des débuts exponentiels qui a été stoppé par la découverte de risques pour la santé sur ces premiers procédés.
Ce mode de gestion des déchets a fait l'objet de nombreuses études et les nouvelles implantations ne sont pas suffisamment vieilles pour que l'on puisse attester ou non de leur réel besoin.
Habitué à gérer en international les modes de traitement des déchets, je ne peux que conseiller à ceux chargés de cette compétence à l'échelle locale.
Le tri sélectif doit être accentué afin de s'orienter vers un mode de recyclage performant.
Et tous les déchets doivent être concernés , et, en premier lieu, le fabricant(l'usine) puis l'utilisateur( le citoyen dans son domicile).
Ces gestes doivent être généralisés afin de s'orienter vers une solution pérenne qui satisfasse le plus grand nombre.
Saluons au passage le projet porté par la nouvelle maire de la possession d'implanter sur son territoire communal l'agenda 21 local.
D'autres devraient suivre ce chemin.
Il en va de l'avenir de nos générations.

2.Posté par Fayot le 12/05/2014 15:11 (depuis mobile)

C'est sur! Bigey est le patron de marchau a Levav'. Faut pas se priver d'un coup de lèche!
Sinon un incinérateur sans politique de déchet est aussi con qu'une nrl a 2Mds sans plan global de déplacement.

3.Posté par noe le 12/05/2014 16:17

Ces incinérateurs sont nécessaires pour faire disparaître pour de bon , tous les déchets humains (papier , viande , carton et même ferraille !
On incinère bien les corps humains pour les réduire en cendre au lieu de les enterrer et provoquer la pourriture des nappes phréatiques !
Les indous ont compris que brûler les corps permet aux âmes de vivre heureuses dans le firmament des dieux de l'Olympe !

Incinérons tout ! Vive M; Propre !

4.Posté par ALEXANDRA le 13/05/2014 08:48

Que nos élus locaux se penchent vraiment sur les nuisances de l'incinérateur, de son coût qui sera supporté par les con-tribuables.....
.Pour le bonheur des poches de ces élus ces derniers préfèrent nous intoxiquer !!!
C'est vraiment dommage qu'à notre époque il n'y ait que la pompe à fric qui intéresse nos élus de tous bords ! le portefeuille, la santé, les emplois, la contribution à l'écho-système, l'avenir des générations, la réutilisation des produits à moindre coût, ......des électeurs, de la population en général,....nos élus s'en foutent !

5.Posté par le tram train aussi etait une heresie le 13/05/2014 10:57

c'est drôle car de droite et de gauche personne n'a voulu considérer l'argument du financement du tram train de popol, pas même les amis de hary yee à attac réunion.

pourtant ce 11 mai 2014, France inter y a consacré une émission entière!!!!

(...)Quand il présidait la Cour des Comptes, le défunt Philippe Séguin comparait ce système et ses risques à un « crédit révolving ».

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes