Revenir à la rubrique : Faits divers

Saint-Louis : Le corps sans vie du piéton emporté par les eaux à Trois Ravines retrouvé

Disparu depuis hier soir, le piéton qui a tenté de traverser le radier des Trois ravines à Saint-Louis a été retrouvé mort ce mercredi matin.

Ecrit par N.P. – le mercredi 31 janvier 2024 à 12H24
Illustration : Alexandre Robert

Il s’agit du quatrième drame de ce type à La Réunion en l’espace de quelques jours. Un homme est mort en tentant de traverser le radier des Trois ravines à Saint-Louis. Son corps a été retrouvé sans vie ce matin par les secours.

Un important dispositif de recherches avait été mis en place depuis l’alerte donnée.

Ce mardi après-midi, le niveau était monté rapidement dans les cours d’eau après de nouvelles fortes pluies.

Hier, le corps du jeune médecin disparu depuis dimanche soir a également été retrouvé non loin du radier qu’il avait tenté de traverser en voiture.

Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gendarme974
28 jours il y a

Qui la dit aou passe monsieur

TICOQ
28 jours il y a

Encore une mort stupide qui aurait pu être évitée avec un peu de bon sens.

Dans la même rubrique

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.

Saint-Leu : Il va porter plainte contre sa victime après avoir tenté de l’égorger

Un trentenaire a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de Saint-Pierre pour avoir poignardé un autre homme qui a miraculeusement survécu. Le prévenu n’avait pas hésité à se rendre à la gendarmerie pour porter plainte alors que sa victime était encore hospitalisée. Il a été condamné à 16 mois de prison, dont 8 avec sursis.