Revenir à la rubrique : Faits divers

Saint-Gilles : Un bateau chavire et s’échoue sur la barrière de corail, 3 touristes blessés

Le bateau est immobilisé sur la barrière de corail au niveau du cimetière à Saint-Gilles-les-Bains. Une femme d'une cinquantaine d'années et deux hommes ont été légèrement blessés et pris en charge par les secours.

Ecrit par Ludovic Grondin – le jeudi 04 août 2022 à 11H27

Une nouvelle embarcation s’est retrouvée en difficulté ce jeudi matin. Un bateau de plaisance s’est échoué sur la barrière de corail à Saint-Gilles. Les pompiers de la brigade nautique sont sur place mais les occupants sont parvenus à regagner la terre ferme par leurs propres moyens sur les 100 mètres qui séparent la barrière de corail au bord de mer. 

Selon les premiers témoignages, l’accident serait dû à une panne moteur. 

Trois personnes se trouvaient à bord du bateau de location de 6,5 mètres de long. Les trois touristes ont été légèrement blessés et pris en charge par les pompiers.  
 

Un bateau s’est également échoué hier cette fois-ci à Terre-Sainte. Là encore, les pêcheurs ont quitté leur embarcation sains et saufs tandis que le bateau a été remorqué dans le port de Saint-Pierre à la marée haute.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.