Revenir à la rubrique : Société

Parabole Réunion retire sa publicité jugée « dégradante »

La mairie de Saint-Denis avait demandé à Parabole Réunion que sa dernière publicité soit retirée en estimant que celle-ci était "dégradante" pour la femme. Voici le communiqué de Parabole dans son intégralité.

Ecrit par Melanie Roddier – le mercredi 15 septembre 2010 à 20H47

« Compte tenu de la différence de perception suscitée par le visuel ([voir article]urlblank:http://www.zinfos974.com/Parabole-Reunion-choque-la-ville-de-Saint-Denis_a21195.html ), j’ai pris la décision de modifier les 150 affiches dès vendredi matin ». C’est en ces termes que Samuel Le Mercier, directeur de Parabole Réunion, souhaite apaiser certains esprits critiques vis-à-vis de la dernière campagne de communication de la chaîne.

La stratégie de communication de Parabole Réunion autour de la diffusion des programmes forts de TF1 HD (haute définition) est de présenter un programme télé « télé transporté » dans le salon du spectateur. Le message de fond reposant sur le sentiment « d’y être ».

La campagne d’affichage lancée ce lundi porte sur les séries policières diffusées par la chaîne, dont les femmes de moins de 50 ans notamment sont sur-consommatrices : The Mentalist, Les Experts ou encore New York Unité Spéciale. Exemple : la série Esprits Criminels enregistre un record de part d’audience de 45% sur les femmes de moins de 50 ans.

Les qualités de la HD (meilleure définition, son de très haute qualité, sens du détail) font que le spectateur – la femme de l’affiche en l’occurrence – est enveloppé par son programme : il ne regarde pas la scène, il la vit ! Le tout dans une ambiance hitchcockienne pour mieux souligner le sentiment de frisson, de « thriller ». C’est tout l’esprit de cette campagne et seulement cela !

Loin de vouloir offenser qui que ce soit, Samuel Le Mercier, dont l’entreprise qui compte plus de 50% de femmes à tous niveaux de responsabilité, confirme le côté « second degré » voulu par cette affiche. « La création a été conçue et validée par des femmes », explique-t-il.

Parallèlement, l’agence Court-Circuit, agence de communication de Parabole Réunion, souligne qu’elle était signataire le 2 octobre 2009 de la « Charte pour le respect de l’image des femmes dans la publicité et dans les média » élaborée par la mairie de Saint-Denis. A ce titre, elle s’interdit toute publicité susceptible de dévaloriser la femme et son image. Ce qu’elle pense respecter au travers de cette campagne.

Une nouvelle affiche « à la Hitchcock » !

Parabole Réunion et Court-Circuit présentent en avant-première la nouvelle affiche qui sera placardée dès vendredi 17 septembre. Elle affirme, si besoin était, la volonté de l’opérateur local de créer une ambiance « à la Hitchcock » ! Et non pas de mettre en avant la violence des hommes à l’égard de la femme. »

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon VivaTech – Maya Césari : « On est le seul stand de cette dimension des départements d’Outre-mer »

Le salon VivaTech, plus grand événement européen dédié aux start-ups, bat son plein à Paris. Au milieu des géants des hautes technologies, une petite dizaine de start-ups péi sont prêtes à démontrer le talent local. Cette délégation a été sélectionnée par la Région Réunion pour représenter les innovations de l’île. Maya Césari, conseillère régionale responsable de l’innovation et de la croissance bleue, explique pourquoi elle a tenu à cette présence réunionnaise.

Salon VivaTech : « La Réunion a sa place dans cet écosystème »

Hanifah Locate, directrice de la recherche et de l’innovation à la Région Réunion, s’est rendue au salon VivaTech à Paris. Elle accompagne une dizaine de start-ups qui sont venues présenter leurs produits et affirmer la volonté régionale d’être un futur hub pour l’innovation.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.