Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

À Michèle Zitte

Dans votre courrier du 14 octobre paru dans la presse tabloïd, je suis surpris que vous ne citiez pas mon ouvrage (épuisé), Le Grand Lexique créole de La Réunion, qui est le plus complet sur le vocabulaire de notre île. Il est vrai qu’il est écrit en écriture étymologique (analogique pour qq mots). J’explique l’origine […]

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 15 octobre 2014 à 10H00
Dans votre courrier du 14 octobre paru dans la presse tabloïd, je suis surpris que vous ne citiez pas mon ouvrage (épuisé), Le Grand Lexique créole de La Réunion, qui est le plus complet sur le vocabulaire de notre île.
Il est vrai qu’il est écrit en écriture étymologique (analogique pour qq mots).
J’explique l’origine des mots réunionnais : française à 95 %.  Et je cite les origines diverses des autres mots recensés (indiens, malgaches essentiellement).
J’explique parfaitement qu’une langue qui ne comporte même pas 2 500 mots spécifiques et dont aucune graphie officielle n’a été retenue (les profs de LCR ne savent même pas écrire de façon étymologique puisque cette façon leur est strictement contre-indiquée dans leurs études à la fac) est un patois hyper sympathique. Pas une langue.
Des patois comme le nôtre, la France en a des dizaines.
Le mépris du rectorat envers les jeunes Créoles et de leurs parents est immense et incommensurable.
Quel avenir d’enseignant pour un jeune à qui on remet une licence de kréol, un Capès de kréol ?
Verra-t-on prochainement une agrégation de kréol ?
Un doctorat d’Etat de kréol ?
Dans l’ensemble mathématique « Langues régionales », il y a des sous-ensembles : « langues régionales », « dialectes », « patois ». Les créoles sont à classer dans ce dernier sous-ensemble.
Aucune commune mesure entre une langue régionale (par ex. l’occitan : 80 000 mots ou le breton : 35 000 mots) et le créole réunionnais (même pas 2 500 mots).
Notre langue, le français, est la plus belle langue du monde.
Apprenons-la, maîtrisons-la, dégustons-la.
Armand GUNET

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La paix dans les cœurs et le courage de l’esprit pour une extinction des foyers de tension.

Nous vivons dans un monde où les conflits et les tensions sont malheureusement monnaie courante. Des foyers de tension persistent dans de nombreuses régions, causant souffrances et désespoir aux populations concernées. Face à cette situation, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à la paix dans les cœurs et au courage de l’esprit pour que nous puissions obtenir des actes tangibles dans la cessation de ces foyers de tension.