Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Mais où est l’UFR ?

On attend toujours la réaction de la présidente de L’UFR, madame Huguette Bello, concernant la maltraitance verbale dont est victime madame Refesse, une femme élue sur sa propre liste. « On n’a pas besoin de femmes qui pensent mais de femmes qui suivent » (citation de monsieur Lasson adjoint sur la liste de madame Bello). Monsieur Jean-Marie […]

Ecrit par claude97460@hotmail.fr – le mercredi 17 juin 2009 à 09H21

On attend toujours la réaction de la présidente de L’UFR, madame Huguette Bello, concernant la maltraitance verbale dont est victime madame Refesse, une femme élue sur sa propre liste. « On n’a pas besoin de femmes qui pensent mais de femmes qui suivent » (citation de monsieur Lasson adjoint sur la liste de madame Bello). Monsieur Jean-Marie Lasson oublie qu’il fait parti d’une liste communiste et qu’à sa tête il y a un femme.
 
Ce fût, une époque entourée de quelques pétroleuses, elle n’hésitait pas à monter au créneau. A croire que les femmes de Saint-Paul compte pour des prunes. Madame Bello elle même, depuis qu’elle est à la tête de la municipalité de Saint-Paul, a mis à la porte une majorité de femmes avec la complicité des syndicats de gauche qui sont restés muets, comme par hasard. Il y va de la crédibilité des syndicats, qu’ils dénoncent donc les agissements de madame Bello et sa bande de clics. Madame Bello semble avoir oublié son positionnement en faveur des femmes.

claude

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le Bon sens

(Les humains seraient-il monstrueusement insensés ?)

Qui est responsable du chaos?

Je suis impressionné par le nombre de personnes qui souhaitent devenir premier ministre de Macron ! L’intéressé s’en amuse, écrit aux Français sur l’incapacité de ces prétendants de s’accorder, et part en voyage aux Etats-Unis. La course à la soupe n’aide pas à clarifier la situation critique dont la responsabilité en revient au Président de la République. A lui seul !