Revenir à la rubrique : Société

Les mutuelles devraient augmenter de 8 à 10% en 2011

Mauvaises nouvelles pour le portefeuille des réunionnais, les mutuelles devraient augmenter de l'ordre de 8 à 10% l'année prochaine. Deux causes à cela, le non-remboursement de certains médicaments et actes hospitaliers par la Sécurité sociale et l'application d'une taxe sur les conventions d'assurances concernant les contrats de complémentaire santé "solidaires et responsables".

Ecrit par Julien Delarue – le mardi 21 septembre 2010 à 15H07

En cette période de crise, les foyers réunionnais n’avaient pas besoin de ça. En effet, une augmentation de l’ordre de 8 à 10% des tarifs des mutuelles devrait avoir lieu en 2011. En cause le non-remboursement de certains médicaments, d’actes d’hospitalisations et une nouvelle taxe pour les mutualistes. Une taxe sur les conventions d’assurances qui sera appliquée sur les contrats de complémentaires santé « solidaire et responsables ».

Les nouvelles charges se reportent sur les cotisations

Théodore Hoarau, président de la Mutualité de la Réunion ne décolère pas : « C’est une injustice au niveau de l’accès au soin. Les Réunionnais ne pourront plus se soigner si cela continu« .

« Avec la régression du remboursement des médicaments par la sécurité sociale et l’application d’un nouvelle taxe sur les conventions d’assurances à hauteur de 3,5%, nous serons obligés d’augmenter les cotisations« , explique-t-il.

Il faut savoir qu’une mutuelle ne fait pas de profit mais n’a pas le droit d’être, contrairement à la sécurité sociale, en déficit. Si il y a déséquilibre, un administrateur provisoire peut être nommé et on peut arrêter l’activité mutuelle.

« Les mutuelles ont les capacités d’absorber cet effort« 

« Avec l’apparition de ces nouvelles charges, mécaniquement elles se reportent sur les cotisations« , a expliqué Jean-Pierre Davant, le président de la mutualité française, vendredi dernier.

Début septembre, François Baroin, ministre du Budget, avait déclaré que les « bons résultats des mutuelles et des assureurs devraient leur permettre de ne pas répercuter la taxe sur les conventions d’assurances« , concluant que « les mutuelles ont les capacités d’absorber cet effort« .

Pas sur que les mutualistes suivent les déclarations du ministre du Budget, pour Théodore Hoarau « l’augmentation devrait bien avoir lieu, pour remédier à cela il faudrait revoir complètement le financement de la Sécurité sociale, mais cela est un autre débat« .

En tout ce sont près de 350.000 Réunionnais bénéficiaires d’une complémentaire santé qui devraient voir leur facture gonflée l’année prochaine.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Les Chroniques de tonton Jules #172 : « Ah que coucou ! »

« Ça y est, le v’là qui revient ! » soupirerez-vous. Eh oui ! Et s’il n’en reste qu’un… En fins observateurs que vous êtes, vous avez constaté que depuis un mois, pour des raisons qui n’ont pas voix au chapitre (mais entièrement de ma faute), j’avais cessé de faire ch… le peuple. Mais que voulez-vous, on ne se défait jamais de ses mauvaises habitudes.

J’avais cessé de donner mon opinion mais pas d’observer la société et le monde qui nous entoure. Ben… qu’il s’agisse du vaste monde ou de nos abords immédiats, c’est pas mieux. Revue de détail…

Énième rebondissement : le JIR ne sera finalement pas imprimé

Contrairement à ce qui avait été annoncé, vous ne trouverez encore une fois pas votre JIR dans vos boîtes à lettres ou chez votre vendeur habituel jeudi matin. Malgré l’acception des conditions commerciales souhaitées par Jacques Tillier, un accord n’a pu être trouvé entre les deux parties.

ICP Roto accepte d’imprimer le JiR jusqu’à la fin de la période électorale

Jacques Tillier et le JiR ont été déboutés de leur référé déposé devant le tribunal de commerce visant à obtenir l’impression du journal par ICP Roto. L’imprimeur, Alfred Chane Pane a toutefois décidé, compte tenu de la période électorale en cours, de faire paraître le quotidien durant la campagne électorale afin de permettre l’expression des candidats aux Législatives.

Le Département appuie sur le levier de l’économie

Même si cela ne relève pas de ses compétences premières, la majorité départementale a insisté sur ses investissements dans l’économie réunionnaise, ce mercredi lors de son assemblée plénière. Grâce à un emprunt bancaire, 20 millions d’euros supplémentaires seront injectés dans la filière du BTP.