Revenir à la rubrique : Faits divers

Le Sénat n’autorise que la garde à vue de Gaston Flosse

Le Sénat n’a levé que partiellement l’immunité parlementaire de Gaston de Flosse. Il n'a permis que le placement en garde à vue de l’ex-homme fort de la Polynésie, dans l'affaire de détournement de biens sociaux et de corruption active à l'Office des Postes et télécommunications.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 23 juillet 2009 à 07H47

La justice ne peut pas tout, car elle est subordonnée aux hommes et au pouvoir. Le cas du sénateur Gaston Flosse exprime plus que jamais combien la loi est fragilisée par ceux-là mêmes qui ont la responsabilité de sa création et sa rédaction ou de son application.

En effet, il a fallu attendre la septième demande de levée d’immunité parlementaire -la première a été faite en 1995- pour obtenir une levée partielle votée à une large majorité. Mais celle-ci ne permet que le placement de Gaston Flosse en garde à vue.

En effet, les sénateurs ont rejeté les autres parties de la demande “trop imprécises et insuffisamment motivées” selon l’AFP, alors que le procureur général de Papeete souhaitait obtenir “toutes les dispositions restrictives ou privatives de liberté du parlementaire” pour avancer dans son enquête “portant sur une affaire de plus d’un million et demi d’euros”.

Même si l’étau judiciaire semble se resserrer autour du sénateur de 78 ans, déjà impliqué dans plusieurs affaires dont la disparition d’un journaliste, l’hypothèse d’une mise en détention provisoire passerait par une huitième demande de levée de l’immunité parlementaire de Gaston Flosse.

L’actualité judiciaire du sénateur reste toutefois chargé. Il pourrait se retrouver bientôt en correctionnelle pour prise illégale d’intérêt et détournement de fonds publics. Il a déjà à son casier judiciaire une condamnation (à un an de prison avec sursis et un an d’inéligibilité) pour détournement de fonds publics.

L’appel a été mis en délibéré.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.