Revenir à la rubrique : Faits divers

Le Port : Il taillade son voisin à coups de sabre

Hier, vers 19 heures, dans le quartier de la ZUP, un différend de voisinage a dégénéré. L'auteur présumé de violents coups de sabre est en garde à vue alors que sa victime est hospitalisée.

Ecrit par IS – le vendredi 29 juillet 2022 à 17H00

Ce sont les policiers de la brigade anticriminalité qui ont effectué les premiers points de compression à un jeune de 24 ans qui venait d’être sauvagement agressé par son voisin. Dans le quartier de la ZUP, au Port, ce dernier est connu pour souffrir de troubles psychiatriques. Selon les premiers éléments, c’est en effet pour une raison peu valable qu’il s’est subitement acharné sur le vingtenaire, blessé aux bras et aux jambes.

Le mis en cause est actuellement en garde à vue dans les locaux du commissariat portois. Dans le même temps, des témoins de la scène sont auditionnés afin de comprendre le déroulé exact de l’incident qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

Ce samedi, l’individu devrait être présenté devant le parquet de Saint-Denis. Selon toute vraisemblance, une ouverture d’information judiciaire devrait être ouverte. Reste à savoir si le suspect sera mis en examen pour violences avec arme ou pour tentative de meurtre. Les retours de l’expertise psychiatrique le concernant devraient orienter la décision du juge d’instruction qui se chargera du dossier.
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.