Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

​L’autonomie de chacun construit la paix de tous

Pardonnez-moi, mais sur le sujet de notre avenir à tous, l’avenir de notre espèce animale, j’ai l’impression que l’on s’enlise dans des digressions et des considérations secondaires. Est-ce pour éviter d’aborder le fond du sujet qui est l’organisation cohérente et saine du territoire ? Pour rééquilibrer une planète en déshérence, il va bien falloir se […]

Ecrit par François-Michel-Maugis – le dimanche 27 novembre 2022 à 15H57

Pardonnez-moi, mais sur le sujet de notre avenir à tous, l’avenir de notre espèce animale, j’ai l’impression que l’on s’enlise dans des digressions et des considérations secondaires. Est-ce pour éviter d’aborder le fond du sujet qui est l’organisation cohérente et saine du territoire ?

Pour rééquilibrer une planète en déshérence, il va bien falloir se désolidariser de la pagaille du Monde. C’est à chacun des territoires qui en sont capables, de se prendre en main. Tôt ou tard, la planète, dans son ensemble, sera dans l’obligation de s’organiser et de se gérer autrement, si son humanité souhaite survivre. Il serait temps, me semble-t-il, d’y penser et de commencer le travail.

Attention, Messieurs les spécialistes, à force de couper les cheveux en quatre, vous ne serez bientôt plus capable de reconstruire l’ensemble.

Sur cette Terre, il y a des pays pauvres et des pays riches. Mais, n’est-ce pas précisément du fait d’une mauvaise organisation de l’ensemble, que nous en sommes arrivés là ?

Le pillage de la planète opéré par certains et la déresponsabilisation de beaucoup d’autres, nous a conduit à cet infernal déséquilibre. Comme dans une famille, il faudrait qu’aujourd’hui, tous les enfants de la Terre se responsabilisent et deviennent autonomes. Comme la planète elle-même qui en a l’obligation absolue, chaque territoire doit tendre vers cette autonomie, indépendamment des autres. Et, si à la fin de ce processus vertueux, il reste quelques territoires incapables de subvenir à leurs besoins essentiels, il sera toujours temps d’organiser pour eux, une aide et une caisse internationale de secours.

Les organisations internationales actuelles ne fonctionnent pas correctement. L’ONU est incapable d’empêcher les guerres, la FAO est incapable de répartir équitablement les ressources alimentaires de la planète pour éviter les famines. L’Organisation Mondiale du Commerce, n’a aucuns buts humanitaires. En un mot, notre planète n’est pas dirigée en bon père de famille. Pas étonnant que la famille mondiale s’étripe.

.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique