Revenir à la rubrique : Politique

Lancement des travaux sur l’amélioration de la prise en charge du cancer Outre-Mer

Philippe Vigier, ministre délégué chargé des Outre-mer et Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé ont lancé ce mercredi 6 décembre les travaux autour de l'amélioration de la prise en charge du cancer en Outre-mer.

Ecrit par N.P. – le jeudi 07 décembre 2023 à 06H25
Photo : Pierre Marchal / Anakao Press

Communiqué :

Le Comité interministériel des Outre-mer, présidé par la Première ministre le 18 juillet dernier, a retenu 72 dispositions pour nos territoires ultra-marins, dont une mesure dédiée à la réduction des délais de prise en charge des cancers.

Au cours de la réunion de ce 6 décembre, les ministres ont eu l’occasion d’échanger très librement avec les parlementaires, présidents de collectivités, fédérations et associations autour des difficultés rencontrées par ces territoires sur la prise en charge oncologique, et des leviers d’amélioration.

Ces échanges constructifs ont permis d’identifier deux axes de travail qui seront déclinés au cours des prochaines semaines :

L’amélioration de la capacité à dépister les cancers et à encourager la prévention dans les territoires ultra-marins

La réduction des délais de prise en charge et la refonte des parcours de soins

Les échanges se poursuivront avec l’ensemble des parties prenantes dans les prochains mois, afin d’aboutir sur la finalisation d’un plan d’action au cours du premier semestre 2024.

« La mesure 25 du CIOM est fondamentale pour renforcer l’accès aux soins de nos compatriotes ultramarins. Le dépistage et la prise en charge des cancers souffrent de retards chroniques, c’est pourquoi nous sommes décidés à agir rapidement et efficacement. Je me réjouis de ce premier comité de pilotage qui a rassemblé les acteurs des territoires, et effectuerai un suivi vigilant du plan réduisant les délais de prise en charge des cancers en Outre-mer. » a déclaré Philippe Vigier, ministre délégué chargé des Outre-mer.

« Ce lancement est une étape importante, nous nous étions engagés. Il a permis d’échanger sans tabou, avec les élus et toutes les parties prenantes, sur les difficultés de nos territoires ultra-marins, mais aussi sur des solutions concrètes. Je suis convaincue que nous avons beaucoup à faire sur l’amélioration des prises en charge en oncologie en outre-mer. C’est l’objet du plan d’action que nous annoncerons au cours du 1er semestre prochain. » a déclaré Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

Thèmes : Santé
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Saba
2 mois il y a

a coté de la plaque ces occidentaux, supprimé l alcools cigarettes drogues malbouffes et détresser , la population serait des mesures avec moins de cancers, humanités sont les moutons système

Lui
Répondre à  Saba
2 mois il y a

Carrément d’accord avec ou gars !!

ZembroKaf
2 mois il y a

Sensibilisation…prévention … dépistage (le taux est hallucinant bas à La Réunion) … prise en charge … développer la chimiothérapie de proximité ( Durieux au Tampon au CHU site de saint Joseph par exemple…) Une prise en charge « globale » au CHU site de Saint Denis) … dans 10 ans « on » serra toujours dans « les travaux…. » !!!

lolo
2 mois il y a

La reunion devient le temple de la mal bouffe Bravo aux Saint Pierrois dont le front de mer regorge de pompes a cholesterol

Dans la même rubrique

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial