Revenir à la rubrique : Hi-Tech

La récupération d’énergie dans les boîtes de nuit et les gares

Dans une boîte de nuit de Rotterdam, c’est l’énergie produite par les mouvements des danseurs qui est récupérée pour l’alimentation électrique des jeux de lumières. A Stockholm, l’énergie dégagée par les voyageurs de la gare centrale permettra d’alimenter le système de chauffage d’un immeuble voisin. Enfin, une dernière innovation vient d’être mise au point. Il […]

Ecrit par Pierre Ulrich – le samedi 04 octobre 2008 à 06H43

Dans une boîte de nuit de Rotterdam, c’est l’énergie produite par les mouvements des danseurs qui est récupérée pour l’alimentation électrique des jeux de lumières.
A Stockholm, l’énergie dégagée par les voyageurs de la gare centrale permettra d’alimenter le système de chauffage d’un immeuble voisin.
Enfin, une dernière innovation vient d’être mise au point. Il s’agit d’un système à fixer au niveau du genou: à chaque pas, il permet de produire une petite quantité d’électricité. Le principal client visé est… l’armée. Par exemple, les soldats suréquipés en appareils électroniques, n’ont aucune possibilité de recharge dans les zones les plus reculées ou en conflit…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon VivaTech : « La Réunion a sa place dans cet écosystème »

Hanifah Locate, directrice de la recherche et de l’innovation à la Région Réunion, s’est rendue au salon VivaTech à Paris. Elle accompagne une dizaine de start-ups qui sont venues présenter leurs produits et affirmer la volonté régionale d’être un futur hub pour l’innovation.

Le 8 janvier, de l’ADN réunionnais sera envoyé en orbite

Alors que la fusée américaine de nouvelle génération Vulcan Centaur devait décoller hier, la météo a nécessité le report du décollage au 8 janvier. Une avancée technologique qui s’accompagne d’un caractère symbolique pour La Réunion, puisqu’un morceau de l’ADN de Guy Pignolet sera placé à l’intérieur avant d’être envoyé sur orbite. Depuis la Floride, le Sainte-Rosien revient sur cet événement.

Les intelligences artificielles autonomes arrivent

Plusieurs agents conversationnels qui utilisent l’intelligence artificielle sont en ligne depuis la fin de l’année 2022. Ces quelques mois d’existence ont suffi pour que des ingénieurs créent maintenant des outils qui leur permettent de réaliser des tâches autonomes.