Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

Intempéries dans le Sud : Huguette Bello au chevet de Cilaos

La présidente de Région s'est rendue ce vendredi à Cilaos pour constater les dégâts importants sur la RN5 mais aussi se rendre compte des conséquences économiques des intempéries à répétition du secteur. Elle répond ainsi à l'appel du maire Jacques Técher qui indique que le cirque est en crise.

Ecrit par N.P. – le jeudi 01 février 2024 à 18H39

La commune de Cilaos a été particulièrement touchée par la succession d’épisodes pluvieux des derniers jours dans le Sud de l’île. Le maire, Jacques Técher, a annoncé hier que le territoire était en crise après de multiples éboulis sur la RN5, mais aussi un isolement du cirque pendant plusieurs jours qui a eu d’importantes conséquences économiques.

Huguette Bello a confirmé l’engagement de la Région de construire deux ponts sur le tracé de la RN5. Elle annonce par ailleurs la mise en place d’un dispositif d’aide pour soutenir l’économie qui a été momentanément arrêtée dans le secteur à cause des fortes pluies et de l’inaccessibilité du cirque.

Communiqué de la Région

La Présidente de Région, Huguette Bello, s’est rendue ce jeudi 1er février à Cilaos afin d’apprécier les impacts du cyclone Belal et des évènements climatiques qui ont frappé la commune.

La Présidente s’est d’abord rendue au centre technique des routes à la RivièreSaint-Louis où elle a notamment rencontré les agents qui œuvrent aux divers travaux de nettoyage, de remise en état et de sécurisation de la voie. Le coût des dégâts sur la RN5, assumé par la Région Réunion, est estimé à 3,3 millions d’euros. La Présidente a salué le travail réalisé par les agents de la DRR, dans des conditions particulièrement difficiles.

Après un arrêt devant le deuxième pont Bailey, au niveau de l’Îlet Furcy, qui a bien résisté au passage du cyclone et où elle a confirmé l’engagement de la Région de construire deux ponts, la Présidente a pu prendre l’itinéraire de la RN5 et constater tous les dégâts qui y sont intervenus.

Accompagnée par le maire de Cilaos, Jacques Técher, la Présidente Huguette Bello s’est ensuite entretenue avec les élus et les acteurs économiques et touristiques du cirque pour évoquer les impacts des intempéries et de la fermeture de la route sur l’activité économique de la commune.

 »Cilaos tire l’essentiel de son activité du secteur touristique avec plus de 500 000 touristes annuels. Les difficultés d’accès à ce territoire isolé ont imposé un arrêt de l’activité économique durant plusieurs jours, pour un très grand nombre de structures. Les attentes des Cilaosiens sont légitimes et il est normal que la solidarité régionale s’exprime en pareille situation », a rappelé la Présidente Huguette Bello, qui a annoncé qu’un dispositif d’aide sera mis en place selon des modalités qui seront présentées très rapidement.

Thèmes : Cilaos | Huguette Bello
S’abonner
Notification pour
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trop ,jeune
21 jours il y a

c ‘est lebreton avec ses 4% au régionale qui dirige huguette bello , a part du bla blabla sur les médias écoute son mentor 1er vice président

Besson
Répondre à  trop ,jeune
20 jours il y a

Non 7% sinon il ne serait pas à la region

Main droite main gauche.
21 jours il y a

Elle a besoin que le président de la commission d appel d offres ferme sa bouche sur les marchés nrl.

Yul
21 jours il y a

Des neveux à placer à Cilaos sans doute…

Bel air
21 jours il y a

Elle sur le terrain
Une foi dans sa pyramide comme son ancien Mentor c est à l’ état de prendre sa responsabilité
Hors qu elle touche des subventions pour cette route
D ici la période cyclonique terminée adieu Cilaos

valeo
21 jours il y a

Sur la photo à gauche, c’est à qui le gros ventre bien rempli?

Un pont trop loin…
21 jours il y a

Blabla habituel!!

spartacus974
21 jours il y a

Un petit train pour aller à Cilaos aurait de la gueule …..
Tatie Huguette va encore nous faire sa crise avec sa lubie ferroviaire en réclamant un train pour monter à Cilaos à Macron.

jpleterrien
21 jours il y a

Z’en ont de la chance à Cilaos…
Tous leurs problèmes vont être résolus !!!

lavérité
20 jours il y a

distribuer des aides ponctuelles pour aider les commerçants, artisans, etc. de Cilaos, lé bon même, mais la vraie solution pérenne et moins couteuse pour nos impôts c’est de faire des travaux « sérieux » de calibrage de cette unique route, avec purges et mise en place de filets anti roches, mais là c’est plus technique, plus pénalisant sur la circulation routière et moins porteur pour les élections .. Mazelle Huguette faut la politique de reculer pour mieux sauter dans le fond …

yab
20 jours il y a

faut mettre le drapeau en berne ,Guéguette

Dans la même rubrique

Plan massif de recrutement pour la Justice : Le ministère lance une nouvelle campagne de recrutement de magistrats

Le ministère lance une nouvelle campagne de recrutement de magistrats. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 8 mars 2024.

Avec un budget sans précédent qui dépasse pour la première fois les 10 milliards d’euros, le ministère de la Justice poursuit ses efforts de recrutement, notamment pour renforcer le corps des magistrats, avec la création de 1 500 postes d’ici 2027, et plus de 300 postes ouverts par le biais de 3 concours d’accès à l’École nationale de la magistrature pour cette campagne.

Saint-André renouvelle ses ambitions « pour une ville moderne et dynamique »

Joé Bédier présente ce jeudi les orientations budgétaires de la ville lors du conseil municipal. L’occasion de mettre en lumière les priorités et les projets pour l’année à venir. Des OB qui s’inscrivent « en parfaite cohérence » avec les engagements politiques « pris depuis 2020 », lance le maire de Saint-André. « Grâce à une gestion financière saine, la commune peut poursuivre son plan pluriannuel d’investissement (PPI) avec un focus particulier mis en 2024 sur l’éducation, la culture, et la proximité », poursuit l’édile saint-andréen.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial