Revenir à la rubrique : Santé

Faut-il lever le couvre-feu ?

La situation sanitaire s’améliore grandement à La Réunion, mais les autorités n’ont pas encore évoqué la possibilité de mettre fin à certaines mesures restrictives la semaine prochaine. Faut-il continuer à lever des interdictions ou attendre que la circulation du coronavirus soit encore plus basse ?

Ecrit par – le mercredi 29 septembre 2021 à 12H45

[La Réunion est sur le point de passer sous le seuil d’alerte national]urlblank:https://www.zinfos974.com/Couvre-feu-La-Reunion-va-t-elle-retrouver-sa-liberte_a173723.html (50 cas pour 100.000 habitants). Notre île rejoindrait plus de la moitié des départements classés dans le “vert”, où plusieurs mesures restrictives ne sont plus en vigueur comme le couvre-feu ou le port du masque en extérieur.

Mais l’insularité de La Réunion, et son éloignement des structures hospitalières du reste du territoire français notamment, implique une différenciation de la gestion de lutte contre la circulation du coronavirus. C’est le cas aussi dans les autres îles de la Nation, et c’est en partie la raison pour laquelle [l’Outre-mer a été placée en état d’urgence sanitaire]urlblank:https://www.zinfos974.com/Les-deputes-votent-la-prorogation-de-l-etat-d-urgence-sanitaire-dans-les-Outre-mer_a173071.html .

Contrairement aux autres territoires ultra-marins, La Réunion semble avoir passé la vague du variant Delta suite à l’application de mesures restrictives durant les grandes vacances de l’hiver austral. Le département voit l’ensemble des indicateurs de suivi de l’épidémie virer au vert : [taux de positivité, taux d’occupation du service de réanimation, taux de mortalité]urlblank:https://www.zinfos974.com/Covid-La-Reunion-passe-sous-la-barre-des-500-cas_a173731.html .

Mais les autorités rappellent que la situation ne doit pas pour autant provoquer un relâchement des gestes barrières : “[Le virus continue de circuler et la part du variant Delta progresse.]urlblank:https://www.zinfos974.com/Covid-a-La-Reunion-3-deces-441-nouveaux-cas_a173779.html ”

La préfecture a par ailleurs évoqué la nécessité de voir progresser la couverture vaccinale pour “[permettre la levée des mesures de restrictions dans l’île]urlblank:https://www.zinfos974.com/La-levee-des-mesures-dependra-du-nombre-de-vaccines_a173782.html ” après avoir rappelé les chiffres qui montrent qu’une très grande partie des patients hospitalisés en réanimation n’ont pas un schéma vaccinal complet. 

Pour rappel, les autorités gouvernementales comme médicales précisent que [les injections visent à réduire le risque de développement des formes graves mais aussi de transmission du coronavirus]urlblank:https://vaccination-info-service.fr/ (moins de contagiosité, moins de risque de porter le virus).

Le préfet s’entretient en visioconférence avec les maires de La Réunion ce mercredi après-midi comme chaque semaine. Cette réunion sur la crise sanitaire pourrait par la suite permettre de connaître les tendances pour les prochains jours avant une annonce officielle des autorités.

Et vous, pensez-vous qu’il faut lever le couvre-feu, ou est-ce encore trop tôt ?

 

 

 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.