Revenir à la rubrique : Politique

Élections européennes : Les Réunionnais appelés aux urnes

Les citoyens des 27 États membres de l’Union européenne sont appelés à élire leurs représentants au Parlement européen. À La Réunion, le scrutin se joue ce dimanche 9 juin.

Ecrit par N.P. – le dimanche 09 juin 2024 à 07H23

Cinq ans après les dernières élections européennes, les électeurs réunionnais sont de nouveau appelés aux urnes ce dimanche pour élire les 81 futurs représentants français au Parlement européen, qui comptera 720 eurodéputés.

Comme pour les élections locales ou nationales, les Réunionnais, âgés d’au moins 18 ans la veille du jour de scrutin, ainsi que les ressortissants communautaires ayant le droit de vote dans leur État d’origine, domiciliés dans la commune où ils souhaitent voter et inscrits sur les listes électorales, peuvent glisser leur bulletin de vote.

Il s’agit d’un suffrage universel direct à un tour. Les électeurs doivent voter pour l’une des 38 listes en course cette année. Une fois le dépouillement effectué, les partis ayant obtenu plus de 5% des suffrages bénéficieront d’un nombre de sièges proportionnel à leur nombre de voix. Les sièges seront ensuite attribués aux candidats d’après l’ordre de présentation sur chaque liste.

Réunis par groupes politiques transnationaux et non par pays, ces eurodéputés seront, pour une durée de cinq ans, la voix des citoyens européens au Parlement européen.

Les élus exerceront trois principales missions, à savoir : la formulation et le vote des textes de loi portant sur des sujets majeurs du quotidien, la validation du budget annuel de l’UE, en lien avec le Conseil de l’UE et le contrôle de l’action de la Commission européenne dont ils seront chargés de désigner la présidence.

Thèmes : Élections | Politique
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
19 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives : La plateforme d’Ericka Bareigts positionne ses candidats dans les 5e et 6e circonscriptions

« Cet accord partiel est un bon accord » maintient Ericka Bareigts. La cheffe de file de la Plateforme réunionnaise a dévoilé ce samedi aux côtés de ses soutiens (Banian, Ansanm, PS, PCR, EELV) les noms des candidats retenus pour les législatives à venir dans les 1ère, 5e et 6e circonscriptions. Si la candidature de Philippe Naillet ne faisait aucun doute, en raison de l’accord partiel obtenu mercredi soir au sortir de la réunion qui s’est déroulée au siège du Territoire de l’Ouest, l’incertitude demeurait néanmoins pour les deux dernières circonscriptions. Et ce sont respectivement Anne Chane-Kaye-Bone Tavel (Banian) et Alexandre Laï-Kane-Cheong qui porteront les couleurs de la plateforme pour un scrutin qui sera particulièrement disputé dans l’Est de l’île.

[Communiqué] Monique Bénard et Rémy Bourgogne candidats dans la 3e circonscription

Monique Bénard, conseillère municipale au Tampon, et Rémy Bourgogne, enseignant à la Rivière, annoncent leur candidature aux élections législatives dans la 3ᵉ circonscription de La Réunion, avec un programme axé sur la justice sociale, la solidarité, le respect des valeurs humanistes, l’engagement écologique et la cohésion sociale.

Laurent Virapoullé renonce à se présenter dans la 5e circonscription

Alors que le nom de Laurent Virapoullé revenait avec insistance dans la 5e circonscription pour porter les couleurs de la majorité dans le cadre des législatives à venir, le Saint-Andréen a indiqué sur sa page Facebook qu’il ne se lancera pas dans ce scrutin. Il justifie son choix en indiquant qu’il souhaite se concentrer sur les municipales de 2026 à Saint-André. Il appelle néanmoins à faire barrage « à l’extrême-gauche » pour le scrutin législatif à venir, pour son « programme haineux et démagogique » synonyme « d’instabilité institutionnelle pour La Réunion ».

Législatives : Alek Laï-Kane-Cheong sera soutenu par la plateforme d’Ericka Bareigts sur la 6e

La campagne s’annonce épique dans la 6e circonscription. Candidat à sa réélection, Frédéric Maillot retrouvera sur sa route Alexandre Laï-Kane-Cheong, pour un match retour de la dernière législative. Mais c’est dans un tout autre contexte que le député sortant affrontera le leader de Croire et Oser, puisque ce dernier bénéficiera du soutien de la plateforme d’Ericka Bareigts, dont est membre Maurice Gironcel, sur cette circonscription.