Revenir à la rubrique : Communiqué

Dengue : Nadia Ramassamy interpelle le gouvernement

Nadia Ramassamy a adressé un courrier au ministre des Outre-mer, appelant son attention sur la gravité de la dengue à La Réunion et proposant plusieurs solutions pour enrayer sa progression dans les années à venir. Le courrier de la députée :

Ecrit par N.P – le lundi 12 juillet 2021 à 15H38

Monsieur le ministre,

Depuis le 1er janvier 2021, près de 27 200 personnes ont contracté la dengue, plus
de 720 ont été hospitalisées et 15 personnes sont décédées des suites de la
maladie à La Réunion. Ce sont près de 2000 nouveaux cas qui ont été enregistrés
chaque semaine de mai et début juin, en augmentation par rapport à l’année
dernière.

Il faut en urgence apporter des solutions concrètes.

Cette maladie, contractée sous une forme grave dans plus de 20% des cas – contre
15% en 2020 – surcharge les hôpitaux de l’île, déjà sous pression depuis plus d’un
an des suites de l’épidémie de Covid.

Mais les répercussions et conséquences de la dengue pourraient être atténuées
grâce la mise en place de mesures de prévention et de protection adéquates.
En premier lieu, nous avons besoin de plus d’emplois verts affectés à la prophylaxie anti-moustique, si l’on veut être à même de réduire le nombre de cas,
comme cela avait été fait pour le chikungunya à l’époque.

Les subventions de l’État sont en baisse constante depuis 2018 et entraînent une diminution inacceptable du nombre d’emplois verts malgré l’implication des collectivités locales, impactant l’efficacité de la lutte contre les moustiques. 

Or, en l’absence de vaccin ou de traitement, l’intensification du dispositif de démoustication est la seule solution viable, s’attaquant à la source du problème. C’est pour cela que l’État devrait augmenter la prise en charge du financement des emplois verts à La Réunion pour les années à venir.

En second lieu, la prévention passe par les gestes à adopter et les situations à éviter tout en fournissant gratuitement aux personnes sensibles et aux plus démunis des produits répulsifs contre les moustiques.

Enfin, la protection des personnes atteintes passe quant à elle par le remboursement à 100% de tous les médicaments nécessaires aux malades, mais aussi et surtout le renforcement du nombre de médecins et d’infirmières dans les hôpitaux. Cette mesure permettrait de soulager les nombreux services surchargés par le Covid et par la dengue. L’importance de l’épidémie de dengue ne doit pas être éclipsée par l’épidémie de Covid, d’autant plus que la gravité de la première impacte directement la bonne gestion de la seconde dans les centres hospitaliers.

Ainsi, Monsieur le ministre, je vous demande de bien vouloir considérer dans les plus brefs délais ces différentes propositions, qui permettraient de mieux contenir la dengue, de réduire le nombre de cas, et d’éviter de futurs décès.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le ministre, l’assurance de ma haute considération.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Triathlon : Première édition du TRIRUN MAN

La première édition du TRIRUN MAN – Edition Half Réunion Island se tiendra le 29 juin 2024, marquant une aventure sportive inoubliable organisée par Irunman Reunion, Bheecycles Réunion et le Club de Triathlon de Bras-Panon.

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Fermeture pour travaux du sentier La Brèche – Roche Plate la journée de lundi

Suite aux travaux et/ou évaluations d’état de certains sentiers de randonnée pédestre situés sur le domaine forestier géré par l’ONF La Réunion, certains sentiers peuvent être rouverts, notamment le sentier de Bras de Pontho (sentier Dassy) ainsi que le sentier Mollaret.

A noter, des travaux sont programmés sur le sentier La Brèche – Roche Plate le 4 mars. Ce sentier essentiel aux habitants (actuellement unique connexion entre Mafate Sud et Mafate Nord) a été rouvert mais de brefs travaux (impossibles à réaliser avant cette date) permettront de conserver un sentier sécurisé. Ce sentier sera donc fermé pour la journée du lundi 4 mars 2024 uniquement, prévient l’ONF.