Revenir à la rubrique : Communiqué | Non classé

[Communiqué] Le premier événement LGBT dédié aux mamans a eu lieu samedi dernier à St-Pierre

Samedi dernier, l’association Pilon a organisé le tout premier événement LGBT dédié aux mamans : Le brunch arc-en-ciel.

Ecrit par N.P. – le lundi 27 mai 2024 à 14H33
Crédit photo : Gaelle Zavard - Mère et fils dansant du maloya ensemble

C’est dans une ambiance familiale et festive que s’est déroulé le brunch arc-en-ciel organisé par l’association Pilon à St Pierre. Tout a été pensé pour reconstruire l’ambiance de la famille créole. Un brunch dans une case créole, qui appartenait aux grands-parents de Flo, la patronne, qu’elle a transformée en coffee shop péi. Un brunch où mère et fille travaillent ensemble pour mettre en avant les plats créoles dans le respect des traditions lontan.

A l’occasion du brunch arc-en-ciel, les tables de 2 ou 4 personnes ont été supprimées pour laisser place à une grande tablée. L’objectif étant de recréer cette ambiance typique des fêtes réunionnaises. Ainsi, des personnes venues seules, à deux ou en groupe se sont retrouvées à discuter et partager un repas avec tout le reste de la table, comme si nous appartenions tous et toutes à une seule et grande famille.

Dans les personnes présentes au brunch se trouvaient des personnes de la communauté LGBT ayant amené leurs mamans, des enfants, des papas, mais aussi des personnes ne faisant pas partie de la communauté. Car tout le monde est bienvenu aux événements organisés par l’association Pilon.

Pendant ce repas de la fête des mères, des drag queen ont performées sur des chansons créoles, des danseurs et danseuses ont fait des démonstrations de voguing, et Yannick Péria a chanté ses hits les plus connus. L’un des moments les plus touchant de ce brunch est lorsqu’une maman et son fils homosexuel ont performé ensemble dans un spectacle de séga et de maloya. Le spectacle s’est terminé avec la participation de toutes les mamans présentes, dans les rires, la joie et la bonne humeur.

Pour l’association Pilon, ces événements sont d’une extrême importance car ils permettent de mélanger la culture créole, la famille et les personnes LGBT. Le brunch arc-en-ciel aura permis à des mamans de découvrir le monde et la culture de leurs enfants gays, lesbiennes et trans. Elles ont défilé comme dans les balls LGBT. Elles ont appris à faire claquer les éventails comme dans les shows de drag queens.

Elles ont compris ce qu’est une house et l’importance de l’entraide et du soutien dans cette communauté. Bien plus qu’un repas, c’était une expérience immersive dans le quotidien de leurs enfants. Un moment d’amour, de fête et de joie dans un monde souvent cruel avec leur progéniture.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Le podcast de Pierrot] Et pourquoi pas Dominique Strauss Kahn à Matignon ?

A une dizaine de jours du premier tour de l’élection législative, deux sondages publiés hier soir viennent nous donner les dernières tendances de l’électorat. Tous les deux confirment une progression de l’alliance de gauche et celle du camp présidentiel, tandis que le RN et ses alliés restent en tête, mais avec une avance qui se réduit.

[Communiqué] Rapport 2023 sur les délais de paiement dans les DCOM de la zone euro

Le rapport 2023 de l’IEDOM révèle que les délais de paiement interentreprises dans les DCOM de la zone euro continuent de diminuer, se rapprochant des délais nationaux, malgré des défis persistants dans la construction et le secteur public. Les disparités géographiques demeurent importantes, avec des délais particulièrement élevés en Guyane et à Mayotte.