Revenir à la rubrique : Communiqué | Non classé | Société

[Communiqué ] »La priorité des priorités à La Réunion, c’est « la sécurité et la qualité alimentaires »

- Communiqué du collectif Oasis Réunion -

Ecrit par N.P. – le vendredi 14 juin 2024 à 08H47
► Dans un contexte mondial aussi violent et destructeur,
► Dans un contexte national aussi chaotique qu’inquiétant,

► Dans un contexte insulaire aussi gravement incertain car dépendant à 80% voire globalement 95% des importations alimentaires,

(Rappel : il y a 7 milliards d’€ de différentiel déficitaire colossal, entre les exportations et les importations)

Voyez cette vidéo de 77 secondes qui en fait état de façon très explicite en rappelant que :
« MANGER EST UNE PRIORITÉ VITALE ».
 
(déjà plus de 20 000 lectures en 24 heures)
ALORS, RENDEZ-VOUS SAMEDI 15 JUIN de 8H à 13H au JARDIN DE COCAGNE de SAINT-BERNARD à LA MONTAGNE POUR VOUS INFORMER ET « RÉ-AGIR » COLLECTIVEMENT.
Nous parlerons de :
► La « vraie » souveraineté alimentaire durable (*)
► Les trois conditions sur lesquels elle repose (**)
Contact info–interview par texto au 06 92 38 53 91 / 06 93 84 88 72.
(*) Définition issue du 1er Forum de la Souveraineté Alimentaire qui s’est tenu au Mali en 2007 :
« La souveraineté alimentaire est le droit des peuples à une alimentation saine et culturellement appropriée, produite par des méthodes écologiquement saines et durables, et leur droit de définir leurs propres systèmes alimentaires et agricoles. »
Elle s’appuie sur « le Droit à l’Alimentation » qui fait partie des Droits de l’Homme redéfinis et adoptés en 1948 par tous les États membres de l’ONU (qui sont désormais 193).

(**) Les trois conditions de la « vraie » souveraineté alimentaire :

1. Recultiver toutes les terres agricoles avec des filières vivrières relocalisées sans fertilisants ni traitements chimiques de synthèse (et sans OGM pour nourrir le bétail).
2. Revenir à un équilibre alimentaire de 1/3 de protéines d’origine animale en élevage extensif à l’herbe et 2/3 de protéines végérales, pour suivre les recommandations de l’OMS (Oragnisation Mondiale de la Santé) et celles des Agences Régionales de Santé.

3. Réduire des 3/4 l’énorme gaspillage alimentaire correspondant à l’équivalent de 500 000 repas jetés par jour à La Réunion et 10 millions de repas sur les 24 millions servis dans la restauration scolaire par an.


 

   « Il est possible de nourrir « sainement » et « durablement » La Réunion en se passant des pesticides et des engrais de synthèse. On préserve ainsi les ressources en eau et la biodiversité, tout en émettant moins de gaz à effet de serre. »
Lire la synthèse de l’article « L’autosuffisance alimentaire est-elle possible à La Réunion ? » ici

Gilles Billen, directeur de recherche émérite au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Cirest vote 800.000 euros d’aides pour combler la trésorerie de la SPL Estival

Le président Patrice Selly a informé ce mercredi soir les élus communautaires qu’ils devaient résilier l’actuelle délégation de service public de la SPL Estival, seule condition permettant le versement d’une aide forfaitaire de 800.000 euros. Un nouveau contrat sera passé avec la SPL, lequel prévoit en outre d’abonder le capital de 300.000 euros par an pendant 10 ans pour apurer la dette.

Errance animale : Plus de 1.400 captures en 2023 dans l’Ouest

La signature d’une nouvelle convention entre trois associations et le Territoire de l’Ouest sur le sujet de l’errance animale a été l’occasion pour la collectivité de présenter son bilan en la matière. Alors que la question a enflammé l’actualité récente, la collectivité affirme prendre le problème à bras-le-corps.

[Communiqué] « Le Président dévoile sa vraie nature »

Perceval Gaillard réagit à la prise de parole du président de la République hier. Si Emmanuel Macron a affirmé qu’ « aucun parti ne peut appliquer son programme, ni le NFP, ni la majorité présidentielle, ni la droite républicaine », pour le député Insoumis, « le Président dévoile sa vraie nature et celle du régime : une monarchie présidentielle ». Son communiqué :