Revenir à la rubrique : Société

Cinq thèmes pour favoriser une vision durable du sport

Les Assises du sport et du développement durable posent leurs valises à la Réunion après avoir fait leurs débuts dans l'hexagone. Hier, c'est au Tampon que la première étape, relative aux "Compétitions et événements sportifs", s'est jouée. Saint-Paul, Saint-Denis et Bras-Panon vont suivre le rythme tout au long de la semaine.

Ecrit par Ludovic Robert – le mardi 28 septembre 2010 à 12H13

Faire du sport, oui. Mais le pratiquer tout en y insérant une dimension durable, c’est mieux. C’est en filigrane le message des acteurs des Assises régionales du sport et du développement durable qui se déroulent dans le département du 27 septembre au 2 octobre prochain.

Cinq thématiques pour une stratégie partagée du sport et du développement durable

Organisées sous forme de travaux et d’ateliers dédiés à « élaborer des propositions qui contribueront à la construction de la Stratégie nationale pour le développement durable du sport« , ce concept a déjà trouvé ses marques. Preuve en est de la première phase lancée à Paris le 20 mai dernier sous l’impulsion du Comité national sportif français (CNOSF) et du Secrétariat d’Etat aux sports. La seconde phase ayant pour but d’organiser ces assises dans l’Outre-mer français avant une restitution, en fin d’année, des différentes conclusions. L’objectif, adopter une stratégie partagée du sport et du développement durable en France.

A l’image de la Diagonale des Fous, où les coureurs sont équipés et préparés à respecter l’environnement dans lequel ils évoluent, la thématique abordée ce lundi soir au Tampon est on ne peut plus importante. Animée par une représentante de l’ADEME en mairie, l’atelier « Compétitions et événements » a permis de dresser une série d’idées, de projets, de concepts. Ceci étant, ce sont, au total, cinq thèmes qui on été définis. Ce soir, toujours de 17 heures à 20 heures, c’est au CREPS de Saint-Paul que le thème de la « Sensibilisation, éducation et formation » sera abordé et discuté. Place ensuite aux « Equipements sportifs » ce mercredi en mairie de Bras-Panon avant une séance en lien avec l’organisation de la pratique au CREPS de Saint-Denis ce jeudi. Une dernière thématique en lien avec la « Gouvernance et la responsabilité sociétale » viendra clôturer les ateliers avant un compte-rendu global le 2 octobre prochain à l’Université de la Réunion.

« Ces assises régionales du sport et du développement durable ont vocation à être un rendez-vous fondateur vers cette nécessaire évolution durable du sport, au delà de la simple prise de conscience« , expliquent les membres organisateurs de l’événement. « Le sport réunionnais représente un espace éducatif incomparable. Il constitue en cela, sur la base de la pratique des activités physiques et sportives, un vecteur unique pour engager l’ensemble des réunionnais dans une démarche environnementale et sociale cohérente, ambitieuse de qualité« , poursuivent les acteurs des Assises.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’hommage en couleurs de Regina Pisano

L’une des créatrices de contenus les plus connues à La Réunion, Regina Pisano, se lance dans la musique. Son premier single, « Les couleurs », est un hommage à son fiancé décédé et une célébration de la vie malgré la perte d’un être cher.

Rififi au temple tamoul de Saint-Paul

Mercredi au moment de la procession du Cavadee, une fidèle a été priée de quitter sur le champ une zone réservée aux pénitents. Egratigné sur les réseaux sociaux pour sa façon de procéder, le président du temple livre sa version.

Pour la Cimade, le « fichier des étrangers » utilisé par la PAF à La Réunion est illégal

Alors que le nombre d’étrangers placés en centre de rétention administrative (CRA) a plus que triplé en 2023 à La Réunion, la Cimade a produit un signalement à la CNIL pour dénoncer l’absence de contrôle sur les informations fournies par la préfecture au Groupe de recherche pour l’exécution des mesures d’éloignement. Cette unité de la PAF, unique en France, est censée traquer dans l’île les personnes faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). La préfecture, elle, nie partager l’accès de son fichier des étrangers avec la police.