Revenir à la rubrique : Communiqué | Santé

CHU : L’État met la main au porte-feuille et sort 40 millions d’euros

L'ARS de La Réunion annonce que ses échanges avec la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités et le ministre chargé de la Santé et de la prévention ont porté leurs fruits et ont permis de débloquer 40 millions d'euros en direction du CHU de La Réunion.

Ecrit par N.P. – le vendredi 23 février 2024 à 16H21
Photo : Pierre Marchal / Anakaopress

Le communiqué :

Le directeur général de l’ARS La Réunion se félicite de l’écoute et du travail mené avec la Ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités et le ministre chargé de la santé et de la prévention sur la situation financière du CHU de La Réunion.

Ce travail qui a démarré dès le mois de septembre 2023 et qui s’est accéléré depuis la nomination de Catherine Vautrin au ministère du Travail, de la Santé, et des Solidarités et de Frédéric Valletoux au ministère délégué chargé de la santé et de la prévention a été arbitré favorablement par l’attribution au CHU de La Réunion d’une aide exceptionnelle en trésorerie de 31,2 millions d’euros pour l’accompagner face aux difficultés importantes qu’il rencontre.

Cette allocation représente de la part du Gouvernement un effort très exceptionnel dans un contexte financier particulièrement contraint qui conduit l’ensemble des ministères à réduire les dépenses publiques dans un souci d’efficience.

Cette aide s’ajoute aux crédits dont bénéficiera le CHU de La Réunion au titre de la restitution de la sous-exécution et des crédits d’aide exceptionnelle et représente un total de 40 millions d’euros d’aides.

Le récapitulatif des montants attribués au CHU par enveloppe :

Il s’agit d’un niveau d’aide massif pour le CHU et d’un effort considérable du Gouvernement, qui pèse sur la fin de gestion 2023. Le travail d’analyse des origines du déficit structurel du CHU se poursuivra dans les semaines à venir par une mission flash de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) qui viendra en appui de l’ARS et de la gouvernance du CHU pour proposer des réponses aux spécificités du CHU de La Réunion.

L’ARS La Réunion continuera, en lien avec tous les acteurs de santé du territoire et en parfaite cohérence avec les instructions de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités et du ministre chargé de la Santé et de la prévention, ses efforts pour améliorer l’efficience du système de santé dans un souci de responsabilité avec l’objectif de toujours mieux répondre aux besoins de santé des Réunionnais.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Les cardiologues du CHU de La Réunion au plus près des Réunionnais

Enjeu majeur de santé publique au niveau national, la pathologie cardio-vasculaire est la première cause de mortalité à La Réunion. Afin de sensibiliser la population à ces maladies, et parce qu’elles nous concernent tous, les cardiologues du CHU de La Réunion ont mis en place un programme d’actions de prévention au-delà des murs de l’hôpital, pour être au plus près des Réunionnais.

[Communiqué] FIFOI : Les organisateurs dressent le bilan

Le FIFOI s’est clôturé le 12 avril dernier après 5 jours de festival. Lors de la soirée de clôture, deux prix ont été remis suite à la soirée de compétition de courts métrages de fiction. Le public a voté pour son film préféré distinguant « La vérité sur Alvert, le dernier dodo » du Réunionnais Nathan Clément. Un jury Jeunes composé d’une dizaine d’élèves des lycées Jean Hinglot au Port, Memona Hintermann Affejee et Levavasseur à Saint-Denis, a honoré Jua Kali, du Kenyan Joash Omondi.