Revenir à la rubrique : Mayotte

Assassinat d’un jeune Mahorais à Reims : Un Guadeloupéen du même âge suspecté

Un homme de 21 ans a été mis en examen pour l’assassinat d’un Mahorais à Reims. La victime avait été retrouvée agonisante sur le parvis d’une église.

Ecrit par 1776023 – le vendredi 04 novembre 2022 à 10H24

Le jeudi 27 octobre, un jeune mahorais de 21 ans était retrouvé grièvement blessé sur le parvis de l’église Saint-Thomas à Reims. Il présentait une blessure à la tempe. Transporté à l’hôpital dans un état critique, Abraham Amada succombera à ses blessures deux jours plus tard, samedi 29 octobre. 

L’enquête a permis l’interpellation d’un homme du même âge, originaire de Guadeloupe. Il est suspecté d’avoir tué la victime, qu’il connaissait, à l’aide d’une arme à feu. Son interpellation a eu lieu lundi alors qu’il se promenait dans la rue avec un molosse et un couteau à la ceinture.

Il a reconnu les faits lors de sa garde à vue en expliquant avoir été menacé avec arme par la victime. L’auteur présumé explique qu’il était ensuite parti récupérer son arme de poing afin d’exiger des excuses de la victime. Ne les obtenant pas, il a fini par lui tirer dessus. Durant son audition, il a répété « à plusieurs reprises qu’il n’aurait pas agi » si la victime s’était excusée.

L’auteur présumé a été placé en détention provisoire. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La ministre chargée des Outre-mer se rendra à Mayotte prochainement

Marie Guévenoux, nouvelle ministre chargée des Outre-mer, a rencontré les élus mahorais et a annoncé l’opération d’évacuation du stade Cavani et la préparation de l’opération Wuambushu 2. Par ailleurs, elle indique qu’elle sera à Mayotte dans « le prolongement de l’installation du nouveau préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville.

Mayotte : Les barrages se reforment ce samedi

Des responsables de barrages à Mayotte ont décidé de reprendre les blocages en réponse à la condamnation de deux des leurs à quatre ans de prison, suite à l’attaque d’une gendarmerie fin janvier dernier.

Fin du droit du sol : Une remise en cause de l’appartenance de Mayotte à la France selon Moroni

La fin du droit du sol à Mayotte annoncé dimanche dernier par Gérald Darmanin pour contrer l’immigration illégale en provenance majoritairement de l’archipel des Comores a réveillé les ardeurs des autorités comoriennes. Pour ces dernières, la mesure proposée par le ministre de l’Intérieur français serait « le début d’une remise en cause de la soi-disant appartenance de l’Ile Mayotte à la France ».

Les Forces vives de Mayotte réagissent aux annonces de Gérald Darmanin

Le collectif « Les Forces vives de Mayotte » déplorent le choix du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer de s’attaquer à la suppression du droit du sol alors que les manifestants réclamaient en priorité la fin du « séjour territorialisé » et craignent « un détournement » de leur revendication majeure.

Thierry Robert ouvre un restaurant à Mayotte

L’insécurité permanente que subissent les habitants de Mayotte est peu propice aux affaires des commerçants. C’est dans ce contexte anxiogène que l’ex-élu réunionnais Thierry Robert lance un appel aux politiques péi afin qu’ils se saisissent sérieusement de la situation mahoraise. Une île où Thierry Robert fait justement des affaires.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial