Revenir à la rubrique : Mayotte

Air Austral propose de réaliser des EVASAN Mayotte-Métropole

La compagnie aérienne réunionnaise vient de formuler son souhait d'organiser les évacuations sanitaires entre Mayotte et la métropole. Cette hypothèse est actuellement étudiée.

Ecrit par BS – le jeudi 25 février 2021 à 15H06

Air Austral se propose de mobiliser des Boeing 787-8 pour des évacuations sanitaires entre Mayotte et la métropole. La compagnie aérienne est déjà sollicitée par les autorités pour réaliser les EVASAN entre Mayotte et La Réunion.

La tension hospitalière est forte à Mayotte comme à La Réunion. Environ 4 nouvelles hospitalisations en réanimation sont faites quotidiennement à La Réunion pour des patients Covid+ venus de l’île aux Parfums. Le taux d’occupation des lits de réanimation sur notre île s’établi au-delà des 85%. Les autorités sanitaires ont expliqué cette semaine que la mise en place d’un avion sanitaire entre la métropole et l’océan Indien pourrait prendre environ deux semaines.

Air Austral souhaite réaliser les EVASAN entre Mayotte et La Réunion au plus tôt. Voici le communiqué : 

AIR AUSTRAL S’ORGANISE POUR EFFECTUER DES VOLS DEDIES AUX EVACUATIONS SANITAIRES ENTRE MAYOTTE ET LA METROPOLE

Depuis le début de la crise épidémique de la CoVid-19, Air Austral s’est mobilisée aux côtés des autorités pour déployer les moyens nécessaires et apporter sa contribution de solidarité à chaque fois que les besoins se faisaient ressentir.

Dans un contexte sanitaire tendu, elle n’a pas hésité à lancer des vols « Tout Cargo »  entre la Métropole, La Réunion et Mayotte en février dernier pour assurer l’acheminement des marchandises nécessaires à la vie locale.

Forte de cette dynamique et compte tenu de son savoir faire qu’elle déploie chaque semaine en facilitant les rapatriements sanitaires entre Mayotte et La Réunion, la compagnie régionale Air Austral, sous le contrôle de la DSAC OI, de l’ARS et du SAMU, étudie, en accord avec le Président de la Sematra, la faisabilité technique, opérationnelle et réglementaire, d’effectuer au moyen de ses Boeing 787-8 des vols dédiés exclusivement aux évacuations sanitaires entre Dzaoudzi et la Métropole.

Une opération complexe qui nécessite d’un point de vue opérationnel et réglementaire :

–          L’obtention d’agréments techniques et réglementaires pour la mise en place d’une nouvelle configuration de ses appareils et ce, pour permettre un zonage conforme aux règles de transport médicalisé spécifique. 

–          la mise en œuvre d’un protocole strict de circulation à bord et de protection de ses équipages déjà portés volontaires et du personnel soignant, établi en collaboration avec les équipes du SAMU.

La compagnie tient à souligner l’implication sans faille de son personnel navigant depuis le début de cette crise. Cette implication s’est particulièrement démontrée au moment du pont aérien à l’occasion des précédentes opérations d’évacuations sanitaires réalisées par Air Austral au moyen de son Boeing 737-800, lors desquelles le personnel navigant s’est inscrit aux côtés des personnels soignants en totale complémentarité et en soutien complet.  Des opérations sensibles et bien encadrées qui ont été rendues possibles grâce à leur professionnalisme et leur engagement remarquables.

Chaque vol pourrait ainsi transporter 4 civières équipées dans le cadre de vols médicalisés entre Dzaoudzi et n’importe quel point de la France métropolitaine.

Ces opérations s’inscrivent dans le strict respect des règles en vigueur mises en place pour garantir l’étanchéité du corridor sanitaire.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Contamination des végétaux à Mayotte : risque sanitaire élevé dû aux pesticides, les consommateurs appelés à la vigilance

La préfecture de Mayotte met en garde ses habitants quant à la contamination de végétaux aux pesticides. Les autorités mettent en garde les consommateurs qui sont invités à ne pas réaliser leurs achats de fruits et légumes auprès des vendeurs sur le bord des routes en raison du danger qu’est susceptible de représenter la consommation de ces produits. Parmi les substances présentes dans les produits analysés se trouve le Diméthoate, un insecticide prohibé depuis février 2016, mais aussi du chlorpyriphos-éthyl ou de l’hexaconazole surdosés.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.

Choléra à Mayotte : L’ancienne directrice de l’ARS accuse les élus d’être responsables

Dominique Voynet, qui fut ministre de l’Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin et directrice de l’Agence régionale de santé de Mayotte de 2019 à 2021, appelle l’État à accélérer les travaux d’assainissement des eaux usées sur l’île pour freiner le risque de propagation du choléra. Et elle n’hésite pas à pointer du doigt la responsabilité des élus locaux, accusés d’immobilisme.

Un enfant meurt du choléra à Mayotte

Il s’agit du premier décès recensé par l’Agence régionale de santé. L’enfant habitait dans le quartier de Koungou dans lequel plusieurs cas de choléra ont été identifiés ces dernières semaines.