Revenir à la rubrique : Société

À La Réunion, le boom des locations meublées participe à la crise du logement

Très avantageuses fiscalement pour les propriétaires, les locations meublées, de longue durée ou de tourisme, contribuent à la hausse des prix des loyers et à la flambée du marché de l'immobilier.

Ecrit par Thierry Lauret – le jeudi 19 octobre 2023 à 06H03
La côte ouest de l'île concentre de nombreux meublés de tourisme, mais les locations meublées en résidence principale se développent dans toute l'île.

Elles ont envahi les pages de petites annonces et séduisent de plus en plus les propriétaires. Et pour cause : les locations meublées garantissent un bien meilleur rendement grâce à une fiscalité très attractive.

Au point de phagocyter le marché de la location immobilière et de tirer les prix vers le haut ? À La Réunion, selon une enquête de l’Agence nationale pour l’information sur l’immobilier effectuée sur les sites d’annonces en ligne, « la part relative des locations meublées est passée à 30% au second trimestre 2023 » dixit la directrice des études de l’Anil Odile Dubois-Joye.

Le boom des locations meublées confirmées par les données collectées par l’Union européenne. (Infographie Agorah)

Si l’enquête ne permet pas de discerner clairement la proportion entre les meublés loués comme résidence principale (bail d’un an) et ceux voués à une occupation de courte durée (tourisme) dans notre île, elle évalue à +6% l’impact à la hausse sur les loyers par rapport aux locations non meublées. Entre 2018 et 2022, le nombre annuel de nuitées dans les locations de tourisme est passé de 124.000 à 186.000, selon des chiffres récoltés par l’Union européenne auprès des principales plates-formes de location (Air BnB, Abritel…) et cités par Benoît Pribat, le codirecteur de l’agence d’urbanisme Agorah.

« Comment quelqu’un qui est au Smic peut se loger aujourd’hui ? »

Compte tenu des prix déjà élevés des loyers dans le secteur privé observés dans l’île, avec une médiane de 10,50 euros du m² selon l’Anil et des valeurs très fluctuantes selon les régions (11,30 euros sur le territoire de la Cinor en 2022, contre 10,90 euros en 2021), le phénomène des locations meublées, s’il n’est pas endigué, pourrait contribuer au « crash immobilier » que redoutent déjà certains acteurs du secteur. « Cela fait 20 ans que je vis ici, ma fille est Réunionnaise et je me demande comment elle va faire pour se loger. Comment quelqu’un qui est au Smic peut se loger aujourd’hui dans l’île ? », s’alarme Angélique Bon, gérante de l’agence Immobiliez-Vous, qui dit constater une flambée des prix depuis la crise Covid.

Le préavis de départ des locataires réduit à un mois dans neuf communes de La Réunion

Le gouvernement s’est emparé du sujet, par le biais du ministre du Logement Patrice Vergriete, en annonçant sa volonté de ramener l’abattement fiscal des locations meublées touristiques, actuellement de 71%, au même niveau que celui des meublés de résidence principale (40% d’abattement).

Les prix des loyers privés à La Réunion en 2021. (Infographie Agorah)

Pour autant, un amendement en ce sens présenté en commission des finances de l’Assemblée par la députée LFI Annaïg le Meur (Finistère) a été rejeté la semaine dernière. « Il faut réhabiliter les logements des bailleurs sociaux qui s’apparentent à des bidonvilles et ensuite s’attaquer au logement privé avec la taxation sur les logements vacants, qui servent souvent à des locations touristiques, et mener le combat contre Air BnB », tonne Jean-Yves Sinimalé, président de l’association Droit au logement (DAL 974).

Selon Benoît Pribat, une étude menée pour le compte du TCO confirme « une corrélation entre les logements vacants et les meublés de tourisme » et les communes de la Possession et de Saint-Paul ont déjà entrepris de rehausser significativement leur taxe d’habitation sur les résidences secondaires. « Ce constat de basculement vers les loyers meublés, c’est vraiment très inquiétant pour la ville de Saint-Denis, surtout que les avantages fiscaux permettent et poussent les gens à aller vers cela », déplore Julie Pontalba, l’élue dionysienne en charge de la coordination de la ville.

L’appât du gain fait tourner des têtes. « Dans l’ouest, des bailleurs négocient une compensation financière avec leurs locataires pour qu’ils partent afin de pouvoir transformer les logements en locations meublées », a témoigné hier Gaëlle Lebon, la responsable du pôle juridique de l’Adil, lors d’un colloque sur le logement organisé au Moca à Montgaillard. « On m’a déjà proposé de reprendre tous les logements dont j’ai la gérance pour les passer en locations meublées », abonde Angélique Bon.

La hausse des prix de l’immobilier à la vente observée entre 2021 et 2022. (Infographie Agorah)

Contre toute attente, le député LFI Jean-Hugues Ratenon s’est opposé ce mercredi par voie de communiqué à la suppression du bénéfice de l’aide fiscale sur les meublés touristiques « qui va fortement pénaliser notre tissu économique déjà fragile », en associant à sa démarche la députée du groupe LIOT Nathalie Bassire.

« Il y a une offre touristique très peu développée en termes d’hôtels dans l’île, on a également besoin de développer cette économie-là. Souvent, quelqu’un qui a un Air BnB il embauche, il y a toute une activité autour et je crois qu’on a besoin de ça à La Réunion. S’il n’y a plus d’offre, les touristes repartiront vers d’autres destinations », fait valoir Nathalie Bassire.

Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
53 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
moi
4 mois il y a

lol voilà vos députés!!! ils en ont plein les poches et ils s’opposent à ce qu’on les leu retire. Réunionnais!!! continuons à trinquer. Vous ne payez pas aujourd’hui? Ne vous inquiétez pas, vos enfants subiront.

toto
Répondre à  moi
4 mois il y a

Quel est le rapport avec le sujet ????????

Jace
4 mois il y a

A quand un amendement pour stopper la surpopulation à la Réunion plutôt !!! Plus il y aura d’enfants plus il faudra des logements à venir ! La solution se trouve sous nos yeux !!!! Toute une bande de politiciens corrompus à ne pas vouloir dire la vérité pour grappiller des voix !!!

Hegel
Répondre à  Jace
4 mois il y a

Peut-être que c’est vous qui êtes de trop….

MAHOSACHIMI
Répondre à  Jace
4 mois il y a

Bien dit.

Sucré-Salé
4 mois il y a

Quand vous avez un peu partout des locataires indélicats, j’en connais qui doivent 6000 euros de loyers impayés, qui dégradent des maisons au point de devoir refaire les parquets des chanbres, n’entretiennent pas le jardin, et même ont dégradé un climatisuer….vous n’avez plus envie d’avoir des « gens longue durée « en location. De plus louer à des touristes est plus rentables, et intéressant fiscalement. ET…on s’en fout s’il y en a qui n’arrivent pas à se loger…qu’ils gèrent bien leurs vies, qu’ils travaillent dur…ils auront un logement…il y en a plein à vendre.

samajesté22
Répondre à  Sucré-Salé
4 mois il y a

Pff vous pensez qu’a votre gueule @Sucre -Salé !! il ne faut pas mettre tous les locataires dans le même sac! Ras le bol de ces étrangers qui débarquent ici qui ont un logement alors que nos familles Réunionnaises Galèrent pour avoir un toit. Ras le bol de certains Européens qui viennent acheter des biens ici pour en faire des locations saisonniers et qui font grimper le prix de l’immobilier dans l’ouest et partout maintenant!! Ras le bol de la publicité du Cnarm qui poussent les Réunionnais a quitter leur ile pour travailller ailleurs et trouver un logement aileurs ! Et aussi ras le bol de certains Réunionnais qui ne louent même plus leur case aux creoles mais qui visent des fonctionnaires de l’éducation nationale ou des docteurs ou autres…..TROP de monde sur cette Ile il faudrait interdire le droit de s’y installer pendant 2 ans . RAS LE BOL des politiciens qui ferment les yeux sur les problèmes des familles Creoles qui sont issu d »aieux esclaves ou engagé . Au lieu de ça on fait de la place pour des étrangers ,!! FERMER L AEROPORT ARRETEZ DE VENIR CHEZ NOUS

Sucré-Salé
4 mois il y a

Quand vous avez des locataires indélicats qui ne payent pas leurs loyers, dégradent vos bien, et en plus qu’il faut quasiment 1 an pour les mettre dehors (15 jours aux USA)….vous n’avez plus envie de louer durablement à qui que ce soit…qu’ils se démerdent, c’est leurs problèmes, qu’ils travaillent plus er gèrent mieux leurs vies, ils pourront acheter….on ne loue pas pour de l’altruisme.

cestmoche
Répondre à  Sucré-Salé
4 mois il y a

Pourquoi dans ce cas vouloir avoir plusieurs biens immobiliers si ce n’est pas pour les louer?

Diogene
4 mois il y a

Et c’est évidemment aussi la cause du bétonnage massif et anarchique de l île!

cestmoche
Répondre à  Diogene
4 mois il y a

Complètement d’accord!
Ce n’est pas le sujet ici, mais c’est un prétexte pour bétonner de manière anarchique et massif comme vous dîtes.
Ca ne prend absolument pas en compte le dérèglement climatique.
Dans beaucoup d’endroits, on cherche des solutions pour végétaliser les villes afin de baisser la température.
Chez nous, on détruit le peu de nature qui reste et on bétonne à cœur joie!

A nous les 50°, inondations et glissements de terrain … et les drames à venir qui en seront liés!!

Lucien
4 mois il y a

FAUX… faudrait mettre en titre : LE BOOM DES LOCATAIRES INDELICATS ET DES LOIS CONTRAIGNANTES POUR LES BAILLEURS INCITENT A LA LOCATION EN MEUBLÉ… Ell est là la vérité, arrêtez de tout tourner à la dérive. Le meublé c’est chiant car il faut tout le temps s’en occuper.

MissCabris974
Répondre à  Lucien
4 mois il y a

ouais bon mon petit naïf, c’est surtout parce que ça rapporte.

cheche
Répondre à  MissCabris974
4 mois il y a

Lucien a raison. Trop de contraintes sur un logement non meuble. Preavis,loyers impayes au bout de quelques mois,degats,assurances,Le proprio prefere louer en meuble saisonnier. Meilleur rendement,avantage fiscal,,paiement de la location du sejour immediatement,caution pour le meuble,,et hop sejour terminé il se casse le locataire alors qu’en logement non meuble il va falloir faire des pieds et des mains pour foutre dehors l’indelicat de paiement ou fauteur de troubles et de jouissance. Malheureusement de nos jours trop d’indelicats jouent la montre profitant de reglements plus en leur faveur..

Hegel
Répondre à  MissCabris974
4 mois il y a

Évidemment

Cafard
4 mois il y a

Pourquoi on fait l’amalgame entre location meublée et location Airbnb ? Tu peux vivre dans un meublé des années. Par contre c’est 800€ 900€ un F2 alors que le même en non meublée tourne autour de 700€ 750 €…Tout ça avec des meubles dont le locataire n’a pas forcément besoin.
De l’autre côté il y a des Airbnb dont les touristes utilisent a peine quelques jours. Les deux produits sont totalement différents je ne comprends vraiment pas l’amalgame surtout venant de journalistes ou de politiciens

Prisca
Répondre à  Cafard
4 mois il y a

Le parc locatif privé est restreint sur l’île de la Réunion !!! Si tous les propriétaires louent en Airbnb, il n’y aura plus de logement pour les Créoles !!! Et cela risque de créer des tensions sur l’île !!! Il faut un équilibre !!!

Cafard
Répondre à  Prisca
4 mois il y a

on peut louer en longue durée mais en meublé. C’est pas le propos.

terminator
4 mois il y a

tout comme les locations air bnb et les locations saisonnieres. pourquoi un proprio louerait a 700euros le mois alors qu’il loue a 400 le week end… il faut controler a tout prix!

mister magoo
4 mois il y a

quelqu’un qui est au smic va voir le maire pour avoir un logement social : si les maires ne font pas de programmes de construction, ce n’est pas la faute des loueurs : et un loueur en meublé n’aurait probablement pas loué en location classique, c’est mon cas : donc c’est un raccourci un peu facile : par contre, vous la voyez la taxe venir ??? on vous prépare déjà car un loueur en meublé semble être un profiteur ! et ça, ça énerve l’Etat

Fidol Castre
4 mois il y a

Ce n’est pas en taxant les meublés qu’on résoudra le problème du logement. Il suffit de lire la jurisprudence pour se rendre compte qu’un propriétaire n’a plus aucun avantage à louer en contrat classique.

Qui se souvient de cette affaire de logement squatté ? Un propriétaire n’avait pas les moyens de remettre en état sa maison afin de pouvoir la louer. Elle était juste fermée. Des squatteurs sont venus. Une balustrade à l’intérieur était pourrie. Le squatteur s’est appuyé. Il est tombé. Il a poursuivi le propriétaire pour défaut d’entretien et il a gagné le procès !

Qui a envie d’investir dans ce pays de tarés ?

Ajoutons à cela la nouvelle réglementation sur les délires climatiques. Elle classe plein de logements dans la catégorie « passoire énergétique » et exclut beaucoup de biens du marché de la location.

En France on n’a jamais compris que pour développer un secteur, il faut des mesures incitatives et non taxer le secteur « concurrent ». On le voit pourtant avec la bagnole électrique…le marché commence à se tasser alors qu’on taxe de plus en plus les autos thermiques par le biais du carburant et du malus ! L’année prochaine, il y aura des voitures avec des malus de 60.000 euros ! Malus supérieur à la valeur de l’auto ! A la fin de l’année on se rendra compte que le secteur de l’automobile sera sinistré…et on réfléchira à une taxe afin de le relancer.

Hegel
Répondre à  Fidol Castre
4 mois il y a

Bien sûr que si que la taxation des meublés résoudra une partie des problèmes. Tant qu’il est beaucoupa plus avantageux de louer en meublé qu’en nu, aucun propriétaire rationnel va s’emmerder à louer nu: avantage fiscal indécent (on peut amortir un vieux bien), durée un an renouvelable, caution 2 mois… Beaucoup d’avantage. Pour le air bnb c’est idem.

kaliwan
4 mois il y a

et on parle des propriétaires qui sont dans la « tay boeuf » quand les locataires longue durée ne payent plus le loyer mais restent dedans? Et les propriétaires qui doivent faire de lourdes réparations (plus chères que la caution) quand le bien est détérioré par ces locataires? L’état protège comment les propriétaires? ben non, il ne fait rien et après ils crient au scandale quand on ne veut plus louer en longue durée! C’est pas forcément une question d’argent, c’est aussi l’envie de se protéger et d’être pris pour des pigeons! J’en ai plein des cas de mauvaises expériences comme ça autour de moi.

Hegel
4 mois il y a

Enfin un article qui pointe du doigt la vraie raison de la crise de la location immobilière: des avantages fiscaux énormes et injustifiés et moins d’emmerdes dans la location meublée pour les propriétaires. D’autant plus à la Réunion où on peut louer en saisonnier toute l’année avec un taux d’occupation de plus de 80%. J’en suis j’en profite je suis bien placé pour dire que c’est scandaleux.

Lili
4 mois il y a

C’est sûr que taxer les gens qui ont TRAVAILLÉ DUR et fait des sacrifices pour acheter une résidence secondaire et leur refuser le droit d’en faire ce qu’ils veulent , c’est la solution…
C’est sûr aussi que réhabiliter les logements sociaux aux frais des autres et laisser les locataires les transformer en taudis au lieu d’exiger un minimum d’entretien et de règlements à respecter c’est la solution …
Ne parlons même pas des loyers impayés et impossibilité d’expulsion ou de récupérer son logement .

Hegel
Répondre à  Lili
4 mois il y a

Travaillé dur? Des rentiers retraités bien souvent

INRI
Répondre à  Hegel
4 mois il y a

Qu’est ce que t’en sais ?
Je suis pas retraité, je suis au smic et j’ai la chance de pouvoir louer un pti bungalow sur le côté.
C’est certainement pas Mme bello et mr séraphin qui me l’ont permis malgré avoir sauvé des vies au péril de la mienne j’ai toujours un cdd pendant 6 ans( aucun pret possible à la banque) et aucune proposition de la mairie pour un logement social.
Toute la côte est réservé aux hauts fonctionnaires et aux chirurgiens etc etc
Si tu es un incapable hegel déjà change de pseudo c’est pas cohérent.
Hegel était un fils à papa qui jouait au philosophe parce que il avait pas besoin de travailler comme un chien ce qui était la norme pour les autres…
Lui avait le temps….
Il doit se retourner dans sa tombe à voir un ahuri comme toi utiliser son nom

Arsinoe
4 mois il y a

C’est incroyable que Ratenon soutienne cette économie AirBnB qui est catastrophique pour les non-proprietaires de l’île. A St Leu c’est devenu impossible de se loger tout est hors de prix ou en location touristique.

INRI
Répondre à  Arsinoe
4 mois il y a

A qui profite le crimes????

Wai
4 mois il y a

On sait très bien c’est pour qui ….indice : pas pour les locaux ….suivez mon regard

lapograton
4 mois il y a

En même temps lorsqu on investit , on cherche a voir le meilleur rendement (loyer en meublé 25 à 30 % supérieur) avec le moins de « contraintes ».

la vrai cause de cette situation , l’augmentation des impôts locaux et les mauvais locataires qui ne paiement pas.

Hegel
Répondre à  lapograton
4 mois il y a

Oui c’est pour ça qu’il faut revoir la fiscalité de la location. J’en parle d’autant plus facilement que cette fiscalité j’en profite.

Autre version
4 mois il y a

Devons nous rappeler que pour un propriétaire qui investit et sans jamais aucune garantie réelle cest le seul moyen surtout d’espérer récupérer sa location en état.
Pour ce qui de la fiscalité le gouvernement a supprimé celle du crédit d’impôt sauf si c’est à partir de 3 constructions…ce qui laisse la part belle aux GROS investisseurs qui profitent déjà bcp du système et les locataires d’aides de l’état. C’est le cœur de la vie, des construction, des matériaux qui fait augmenter les prix. Voilà une autre analyse qui ne va pas dans le sens que l’État voudrait.

Hummmm
4 mois il y a

Alors que faire?

PFFF n'importe quoi Mr Ratenon
4 mois il y a

Dans quel monde vivez vous actuellement Mr Ratenon ?
Il est quasi impossible de se loger décemment sans payer des loyers explosifs et l’article souligne bien le problème, trop de meublés avec des avantages fiscaux trop généreux. Et vous vous allez dans le sens contraire. Vous avez toujours des discours à contre sens du bon sens !! C’est dommage.

babafigue
4 mois il y a

Pas de probleme le airbnb va tuer le airbnb dans pas longtemps !!!

Gato
4 mois il y a

Un article pour dire ce que tout le monde sait depuis longtemps, quelle pertinence…
Voyer plutôt la colère qui arrive et qui pourrait surprendre tout le monde. Après, rien empêche des collectifs de se créer pour squatter les logements touristiques à la sauce métropolitaine…en toute légalité. Là, les choses bougeaient de suite.

Prisca
Répondre à  Gato
4 mois il y a

Et oui !!! Cela va créer des tensions !!!

666
4 mois il y a

le vrai problème du meublé, ce n’est pas une offre moindre de logements à louer avec bail classique : c’est pour les hôtels aux mains de multinationales : ça les gène que des particuliers proposent une solution moins chère que les hôtels, et l’ETAT protège toujours les gros capitalistes contre les petits : si le meublé gène, ce n’est pas du tout pour l’offre de logement en bail classique, c’est surtout que le meublé prend des parts de marchés aux groupes hôteliers internationaux et c’est ça qui ne plait pas à l’Etat.
L’offre moindre de logement n’est qu’un prétexte à taxer davantage

cestmoche
4 mois il y a

Il n’y a pas que les personnes au smic qui ont du mal à trouver un logement malheureusement!

ma vérité
4 mois il y a

et dire que 97ù des propriétaire privé sont kéol elle est belle la solidarité entre kéol

le vivre emsemble a du plond dans l aile MDR les gueux

Marc
4 mois il y a

Il n’y a plus de logements à louer à l’année pour les Réunionnais: pour un logement à louer à l’année, vous avez des dizaines d’appels avec des gens et des familles dans la détresse qui essayent de se « vendre »… c’est une catastrophe… tout est loué en meublés touristiques car cela rapporte beaucoup plus. Les propriétaires ne font que cela, ils ne travaillent même plus! la poule aux orufs d’or de l’oisiveté. Quant aux touristes, c’est consommation minimum, clim à fond 24 heures sur 24, apport considérable de déchets et aucune découverte pour la Réunion ou pour la vie de la des Réunionnais… ils se contentent de bronzer… un désastre… étonnant tous ces politiques qui sont pour…

NONO
Répondre à  Marc
4 mois il y a

Mais qu’est que t’en a foutre qu’ils ne s’intéressent pas à t’a vie ? Laissez les gens bronzer tranquillement.

Marc
Répondre à  NONO
4 mois il y a

On loue du Rnb, Nono? qu’ils aillent au Cap d’agde, pas la peine de faire 10 000 km pour cela, laisse mon île tranquile, ras le bol des bouchons, ras le bol des voitures de loc…, ras le bol du tourisme de masse!!!

Andrique
Répondre à  Marc
4 mois il y a

ah bon, c’est les voitures de location qui le matin créent les bouchons au moment de l’embauche et aussi le soir à la débauche. C’est les voitures de location qui créent des bouchons à l’entrée des grandes surfaces
Commentaire qui montre bien que vous n’êtes pas capable de reconnaitre que vous êtes les premiers responsables de vos problèmes
Plus facile de reporter la faute sur les autres et surtout sur les touristes, sous entendu venant de vous « les zoreils »

Will
4 mois il y a

La Réunion va devenir invivable d’ici très peu de temps car trop de monde et d urbanisation intensive..les profits air bnb etc..MAIS le remède naturel arrive lui aussi pour bientôt…1 bon gro cyclone avec des vents à 250/ 300km/h qui va faire fuir 200k riches ..et les loyers re-deviendront hyper accessibles!!!! A bientôt

INRI
Répondre à  Will
4 mois il y a

Va surtout mettre à terre ceux qui vivent dans un petite case en tôle.
Le gros zozo va reste la même dans son case anticyclonique…..
Le pauvre, lui, ne s’en relèvera pas…

Laurent
4 mois il y a

Ça joue un rôle mais les pouvoirs publics locaux se defaussent sur des excuses bidon. Il faut des lotissements, des investisseurs et du logement collectif construit. Il n’y a pas de secret pour baisser cette loi offre et demande. Le airb machin est un facteur mais c’est bien de tirer sur l’ambulance

Groyab
4 mois il y a

Confronté aussi aux locataires qui payent pas et saccagent, j’ai décidé de louer aux étudiants étrangers qui sont plus responsables que nos locaux. c’est une alternative aux Airbnb que je conseille

Dude
4 mois il y a

Il existe des alternatives au meublé et au problème d’accession au logement dans le parc privé. Quelqu’un qui travaille, même au SMIC, peut demander à être conventionné par action logement (visale) Le bailleur sera couvert pour les impayés de.loyer et même sur les éventuels dégâts. Action logement, qui est garant, se retournera contre le locataire pour se faire rembourser (saisie sur salaire…) Mais ça peut permettre à des salariés avec des revenus modestes de pouvoir se loger sur le parc privé. Et c’est une sécurité pour les propriétaires.

Marredesimpots
4 mois il y a

La crise des logements c’est surtout que les proprios sont racketés par le gouvernement, taxe foncière énorme, Csg crds énormes, impôt sur le revenu enorme, et ils veulent imposer un loyer faible? Les proprios qui ont investi des dizaines d’années d’économie récupèrent des miettes au final.

Espoir
27 jours il y a

Nana 2 dépités y fait rire la bouche quand il faut voter pour ils sont contre et quand il faut voter contre ils sont pour. Il me semble que les 2 n’ont pas compris le texte, peut être que c’est le mot Air BnB. Mais il y a un dépité qui va se faire remonter les bretelles par Merluche.

candide
27 jours il y a

Bizarre qu’ils ne s’attaquent pas à leurs propres avantages ou à ceux des journalistes qui bénéficient d’un abattement de 30 % quand le quidam moyen n’en bénéficie que de 10…. Moi, je pense à ceux qui se sont endettés pour faire une LMNP et qui vont voir leurs revenus diminuer. Déjà il faut savoir que les revenus de la LMNP sont limités pour bénéficier de l’avantage qu’on veut supprimer et qu’on ne peut pas en vivre totalement…Taxer plus ces LMNP aboutira à les remettre en vente sur le marché et à envoyer les touristes vers les hôtels qui appartiennent à des sociétés privées…

Dans la même rubrique

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Pas de tempête mais du mauvais temps à La Réunion ce week-end

La zone suspecte suivie par Météo France au Nord des Mascareignes ne devrait pas atteindre le stade de tempête de si tôt et se déplacer directement vers le Nord-Est de Madagascar d’ici le début de la semaine prochaine. Sans qu’un lien soit fait avec l’activité cyclonique, les experts prévoient une dégradation de la météo à La Réunion à partir de dimanche. Une vigilance vents forts concernera la moitié Sud de l’île dès samedi après-midi.

Le SNJ se dit « ouvert au dialogue » avec les trois candidats au rachat du Quotidien de La Réunion

Avant que les 48 salariés du Quotidien ne soient consultés sur les trois offres de rachat déposées pour leur journal, il faudra au préalable que celles-ci soient déclarées recevables. Bien qu’aucun candidat ne prévoie de conserver le moindre journaliste, mais seulement d’en recruter un certain nombre après leur licenciement, le syndicat SNJ ne ferme pas la porte aux discussions avec les repreneurs.

Le “Kar’ La Nuit’” démarre dès ce soir !

Ce nouveau service de transport à la demande a été lancé ce vendredi par le TO et la Semto. Destiné aux salariés de la restauration ou de l’hôtellerie, mais aussi aux noctambules, deux mini-bus seront mis en service une expérimentation de six mois tous les jours de 20h à 3h.