MENU ZINFOS

Dengue : l'épidémie diminue mais reste intense

Lundi 21 Juin 2021

Dengue : l'épidémie diminue mais reste intense

Du 31 au 6 juin,  1 591 cas de dengue ont été confirmés (chiffre non consolidé). La baisse de l’épidémie est bien engagée toutefois la circulation reste très intense et supérieure aux années précédentes.

DEPUIS JNVIER 2021
 

  •  22 773  cas confirmés
  •  3 330  passages aux urgences
  •  587  hospitalisations
  •  12  décès directement liés à la dengue

Toutes les communes restent concernées par l’apparition de nouveaux cas et des foyers de circulation de la dengue sont encore mis en évidence dans toute l’île.

L’Ouest reste la région la plus impactée avec toutefois une baisse du nombre de cas ces dernières semaines. Dans les autres régions, la circulation reste active. 

 

Situation de la dengue au 15 juin 2021

(données Cellule Santé Publique France en région, ARS)

Les cas sont dispersés sur les 24 communes.

Dans l’Ouest, une baisse des cas est observée et représente 59% des cas (contre 70% les 2 semaines précédentes). Les cas sont principalement localisés à Saint-Paul, La Possession et Le Port.

Une augmentation de cas est notée dans le Nord (Saint-Denis et Sainte-Marie principalement) et le Sud (Saint-Joseph, Saint-Pierre, Le Tampon, Saint-Louis et Etang Salé).

Dans l’Est, les cas se situent principalement à Saint-André.

Localisation des regroupements de cas :

Ouest

  • Le Port (SIDR Basse et Haute, Ariste Bolon, Saint Ange d’Oxile, Cœur Saignant Haut, Vieille ville, Epuisement, ZUP 1, Rivière des Galets)
  • La Possession (Rivière des Galets, Moulin Joli, Halte là, Pichette, Saint Laurent, Sainte Thérèse, Cap Noir, Dodin, Ville, Camp Magloire, Ravine à Malheur, Le Vingt Septième, Dos d’Âne)
  • Saint Paul (La rue Jacquot, Gare Routière,  La Plaine, Bois de Nèfles, Le Ruisseau, Bouillon, Sans Souci, Centre-ville, Bellemène, Plateau Caillou, Le Petit Bernica, Fleurimont, Tamatave, l’Eperon, Saint-Gilles les hauts, Villèle, La Saline, Ermitage, Mont Roquefeuil, Carrosse, Trou d’eau, Les Filaos, Bruniquel, La Saline les Bains, Lotissement Gayette, L’Ermitage les Hauts, Lot Bellevue, Saint-Gilles-les bains, Les Aigrettes, Résidence Champagne)
  • Trois Bassins (La Souris Blanche, Bois de Nèfles)
  • Saint Leu (Pointe des Châteaux, Ville, Dubuisson, Le Cap Lelièvre, Le Portail, Piton, Butor)

Sud

  • Saint-Joseph (La petite Plaine,  Les Jacques, La Cayenne, Ville, Le Butor, Bois Noirs, Le Goyave, Langevin, Ligne Matouta)
  • Petit Ile (La Ravine du Pont)
  • Saint-Pierre (La Ravine des Cabris, Bois d’Olives, Lataniers, Chemin Stéphane, Concession, Basse Terre les Bas, Ville, La Cafrine, Grand Bois, Terre Rouge)
  • Les Avirons (Barouty, Ravine Sèche)
  • L’Etang Salé (Les Canots)
  • Le Tampon (Trois Mares, Bras de Pontho, Henri Roussel)

Nord

  • Saint-Denis (Les Bambous, Ruisseau Blanc, La Bretagne (partie Basse et Haute), Ilet à Source, Domenjod, Sainte Clotilde, Le Chaudron, Moufia, Vauban, Butor, La Providence, La Source)
  • Sainte-Marie (Les Orchidées, La Grande Montée, Les Gaspards, La Convenance)
  • Sainte-Suzanne (Bel Air, La Marine)

Est

  • Saint-André (Cambuston, Mille Roches)
  • Bras Panon (Rivière du Mât, Les Vacoas, Les Avocatiers)
  • Saint-Benoit (Chemin Morange)
  • Sainte-Rose (Ville)
 

L’importance de la lutte contre les gîtes larvaires

En mai 2021

  • 15% des maisons recensés au moins un gîte larvaire
    (8 % en 2020).
  • 31 gîtes larvaires observés en moyenne lors de la visite de 100 maisons.

En 2021, le nombre de maisons abritant des gîtes larvaires est proche de ce qui avait été observé lors de la première vague de l’épidémie de dengue en 2018 et près de 2 fois plus important qu’en 2020.  

Le nombre moyen de gîtes larvaires par maison en 2021  est supérieur à celui enregistré à la même période sur les 3 dernières années.

Il est essentiel d’appliquer les bons gestes d’élimination des potentiels gîtes larvaires dans les cours et jardins, particulièrement lors d’épisodes de pluie, qui sont favorables à l’éclosion des œufs de moustiques.

 

Recommandations pour lutter contre la dengue

Se protéger et protéger son entourage contre les piqûres de moustiques, y compris les 7 jours suivants l’apparition des symptômes :

  • répulsifs,
  • moustiquaires,
  • vêtements longs,
  • diffuseurs.

Continuez à se protéger même si on a déjà été malade de la dengue antérieurement ;

Éliminer les gîtes larvaires

Vider tout ce qui peut contenir de l’eau tout autour de son domicile, vérifier les gouttières.

Consulter un médecin en cas de symptômes

En cas de fièvre, maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements, fatigue... et réaliser le prélèvement en laboratoire d’analyses médicales prescrit par votre médecin pour confirmation du diagnostic de la dengue.

Si vous êtes malade, afin de prévenir les formes graves de la dengue, il est recommandé aux personnes infectées de :

  • Surveiller son état de santé, particulièrement au 4ème jour de la maladie
  • Se rendre à l’hôpital en cas de dégradation de son état de santé (choc de dengue et myocardites (atteintes du muscle cardiaque) survenant entre le 3ème et le 8ème jour après le de début des signes, caractérisé par des signes digestifs ou d’une sensation de mal être, une forte diminution de la pression artérielle, accompagnée d’agitation, de pâleur et de perte de conscience, pouvant engager le pronostic vital.

Facebook - Ensemble contre les moustiques 

Retrouvez toute l’actualité et toutes les recommandations pour lutter contre la dengue à La Réunion sur le Facebook - Ensemble contre les moustiques





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Juillet 2021 - 17:46 Pour la rentrée, le réseau Alterneo évolue !

Lundi 19 Juillet 2021 - 16:14 CIVIS : Village solaire des Avirons

Zinfos974 - CIVIS
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes