Revenir à la rubrique : Santé

​Vaccination contre le Covid-19 : « Il faut faire son rappel avant la mi-février »

La directrice de l’Agence Régionale de Santé a réaffirmé ce jeudi matin l’importance de la vaccination contre le virus lors d'une conférence de presse au CHU Nord. Les autorités appellent la population éligible à effectuer la dose de rappel avant le 15 février prochain.

Ecrit par N.P – le jeudi 06 janvier 2022 à 13H58

“La course à la vaccination” est de nouveau lancée, a déclaré Martine Ladoucette lors du point sur la capacité hospitalière ce jeudi matin. Pour faire face à cette nouvelle vague épidémique et à la progression du variant Omicron, le maître-mot des autorités locales est la vaccination, encore insuffisante sur l’île.

90% de non-vaccinés à l’hôpital

“Le vaccin reste efficace contre Omicron, à condition d’avoir fait sa troisième dose le plus tôt possible. Le taux d’efficacité est au moins de 80% si les personnes ont reçu les trois doses”, a assuré la directrice de l’ARS. En parallèle, les autorités constatent qu’à La Réunion, “90% des personnes hospitalisées ne sont pas vaccinées”.

La dose de rappel à faire la mi-février

Aujourd’hui un peu plus de 62% de la population réunionnaise éligible, à savoir les plus de 5 ans, est vaccinée. « Il est nécessaire de se faire vacciner et d’avoir sa troisième dose de vaccin », martèle Martine Ladoucette.

Actuellement, un schéma vaccinal est considéré comme étant complet pour toute personne ayant reçu au moins deux doses.

Les personnes ayant reçu deux doses de vaccin peuvent effectuer leur dose de rappel trois mois après la seconde dose et ont un délai d’un mois pour le faire, sous peine de se voir retirer leur pass sanitaire.

À compter du 15 février prochain, sans cette dose de vaccin, une personne sera considérée comme ne disposant pas de schéma vaccinal complet.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.

Aurar : La plainte de la CGSS classée sans suite

Alors que le parquet a décidé de classer l’affaire et a notifié la CGSS en 2022, l’association n’a été informée de cette décision qu’en juin dernier. Une très bonne nouvelle pour l’Aurar, qui espère que la fin des investigations permette de renouer avec la confiance des patients.

Le vaccin contre le chikungunya Ixchiq autorisé sur le marché européen

La société pharmaceutique franco-autrichienne Valneva a obtenu l’autorisation de vendre sur les territoire de l’Union européenne son vaccin contre le chikungunya dénommé Ixchiq. Cette maladie transmise par le moustique tigre avait causé de nombreux morts dans l’île à son apparition en 2005.