Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Une prédiction des résultats de ces élections

http://www.predict09.eu/default/en-us.aspx voir lien

Ecrit par maverick888@hotmail.fr – le dimanche 07 juin 2009 à 10H11

La réforme de la représentation nationale, par la démocratie équitable
Les instances européennes clament à qui veut les entendre qu’il faut avancer vers « plus de démocratie« , tandis que l’Europe se fait de plus en plus technocratique.
L’Alliance Royale estime que cela n’est possible que grâce à une meilleure représentation démocratique. La représentation parlementaire est en crise : les députés, « élus de la Nation », ne représentent que les partis politiques qui les ont investis ; ils n’ont aucun mandat impératif et leurs circonscriptions n’ont aucune cohérence en terme de politique locale ; à l’assemblée nationale, les fonctionnaires sont 4 fois plus nombreux qu’ils ne le sont dans la société française, les employés 3 fois moins nombreux, les ouvriers 10 fois moins. Le décalage entre le référendum populaire sur le traité européen et le vote parlementaire souligne bien cette rupture entre les Français et leurs représentants.
La démocratie ne peut pas venir de la massification d’individus anonymes que l’on additionne, formant des courants d’opinion abstraits récupérés au niveau national par des partis politiques dont les apparatchiks se redistribuent les places tandis qu’ils laissent à un appareil technocratique l’exercice du pouvoir de fait. Les échelons territoriaux ne sont plus que des annexes de l’Etat et les conseils territoriaux des bases politiques pour les grands partis nationaux.
La représentation démocratique doit au contraire s’enraciner à l’échelon local et venir des Français, considérés non pas seulement comme des individus, mais comme des personnes ayant des devoirs, des contributions et des besoins qui leur sont propres, selon leur fonction ou leur état dans la société.
Cette représentation doit ensuite s’élever progressivement du niveau de la région jusqu’au Parlement. C’est ce que l’Alliance Royale appelle la démocratie équitable. Quatre grands collèges électoraux élisent un député par département avec mandat impératif. Ces quatre collèges sont les familles, les entrepreneurs (chefs d’entreprise, commerçants, artisans, agriculteurs et professions libérales), les salariés et enfin les conseillers municipaux. Chaque député est personnellement responsable des intérêts de son collège dans son département, auprès de la région et auprès du gouvernement.
Nous mettons ainsi un terme à la déresponsabilisation de la représentation parlementaire, nous affaiblissons le régime des partis avec leurs oppositions stériles, leurs consignes de votes et leurs débats idéologiques.
De plus, conformément au principe de subsidiarité, les projets de décentralisation et les projets de loi peuvent être réellement examinés par des représentants qui sont à la fois députés à l’Assemblée Nationale, conseillers régionaux et qui représentent directement les conseils municipaux, les familles et l’économie locale.
Il ne s’agit pas d’un cumul des mandats : la représentation est même au contraire simplifiée et rendue plus transparente, partant de l’échelon local pour s’élever sans rupture jusqu’au Parlement. Il s’agit de l’affirmation de la réalité politique des échelons locaux et régionaux, selon le principe de subsidiarité.
Nous renversons ainsi la logique d’un Etat technocratique assortie d’une chambre d’enregistrement, et qui distribue et décentralise des responsabilités aux collectivités territoriales sans les assortir des pouvoirs correspondants, notamment législatifs et fiscaux.
Or, dans la construction européenne, le système tel que nous le connaissons aujourd’hui est tout simplement transposé au niveau européen et perd peu à peu sa raison d’être au niveau national.
La démocratie est confisquée. La représentation politique s’éloigne toujours plus des problèmes réels des Français et laisse d’autant plus le champ libre à la technocratie. La France tend à devenir, petit à petit, une région européenne, un échelon de décentralisation comme le sont déjà les collectivités territoriales françaises. Si 80% des lois appliquées en France sont européennes, il est peu probable qu’elles correspondent réellement aux préoccupations des Français.
La démocratie équitable permet de remettre les choses dans l’ordre. Elle enracine d’abord la représentation publique à la base avant de remonter les échelons. Les lois proposées au niveau européen et adoptées par le Parlement français le sont par les représentants réels des Français. Les compétences des collectivités territoriales sont définies de façon harmonieuse entre les échelons, y compris la part confiée à l’Europe.
La charte européenne
Il en ressort que les Etats sont les mieux placés pour assurer la défense de leurs peuples et de leurs intérêts fondamentaux. Ils doivent rester maîtres de toute politique menée dans cette perspective : les responsabilités des instances européennes ne peuvent avoir lieu que pour des questions pour lesquelles l’échelon européen est pertinent et par délégation des Etats, dans le cadre de coopérations multipartites.
Ces coopérations doivent s’inscrire dans une logique d’espace naturel, formant ainsi une communauté d’Etats européens liés non seulement par la géographie et la convergence d’intérêt mais également par le partage de valeurs communes.
L’Alliance Royale appelle donc de ses vœux un débat sur une charte européenne qui définisse dans cet esprit les principes de toute coopération européenne et des institutions qui en découleraient. http://www.allianceroyale.fr/nos-propositions-politiques/europeennes-2009-31/article/programme-de-l-alliance-royale

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le Bon sens

(Les humains seraient-il monstrueusement insensés ?)