Revenir à la rubrique : Social

Un rond-point provisoire pour les planteurs de Saint-Louis

Une semaine après avoir bloqué la circulation au niveau du quartier du Gol en raison d'un plan de circulation défavorable à proximité de l'usine du Gol, les planteurs de Saint-Louis ont été reçus ce matin à la mairie. A l'issue de cette réunion, il a été décidé de réaliser un nouveau giratoire avant le démarrage de la campagne sucrière, programmée à la mi-juillet.

Ecrit par Ludovic Robert – le mardi 19 mai 2009 à 14H34

Il y a une semaine, les planteurs de Saint-Louis manifestaient en raison d’un plan de circulation mis en place en octobre 2008 aux abords de l’usine du Gol et ce, à l’approche de la campagne sucrière 2009 dans le bassin Sud.

Après avoir bloqué la circulation dans le quartier du Gol pendant près de trois heures, les planteurs, soutenus par la FDSEA (Fédération départementale des exploitants agricoles), s’étaient rendus à l’hôtel de ville de Saint-Louis, tout en réalisant une opération escargot, pour y déposer une motion. Résultat : une réunion avait été programmée aujourd’hui en présence de Claude Hoarau, le maire de la commune.

Ce matin vers 11 heures, ils ont obtenu gain de cause puisqu’un rond-point provisoire devrait être réalisé avant la campagne sucrière dont le démarrage est programmé pour le 15 juillet prochain.

Du côté des agriculteurs, la colère a fait place au soulagement. Reste à savoir si ces travaux seront réalisés en temps et en heure…

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.