Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

République ou République bananière ?

Depuis le 8 mai 2009, la Grande Bretagne vit au rythme des révélations sur les notes de frais des députés britanniques. Ce scandale a déjà abouti à plusieurs démissions, notamment celle du speaker de la Chambre des communes, c'est-à-dire l'équivalent du président de l'Assemblée nationale en France.

Ecrit par jp.fois@wanadoo.fr – le samedi 13 juin 2009 à 18H22

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Dans les pays scandinaves, la transparence est encore poussée plus loin, et pour quelques euros volages une carrière politique peut rapidement prendre fin. C’est au moins un signe que la démocratie a encore un sens dans ces pays et que l’utilisation honnête et scrupuleuse de l’argent public est un vrai enjeu de société.

Le 23 mai 2008, la Chambre Régionale des Comptes de la Réunion remettait son rapport sur le Comité de jumelage de la Possession, une association fétiche du Maire Roland ROBERT, financée à 100% par l’argent public. Je vous livre deux sous-titres révélateurs parmi les treize du rapport de la CRCR ainsi que quelques extraits pour donner du corps :
–  » E. Une association qui a pris en charge des frais de missions au profit d’élus et de fonctionnaires de la commune de la Possession dans des conditions irrégulières
* Le comité de jumelage a payé des billets d’avion à des élus et des fonctionnaires de la commune de la Possession, comme le montrent les exemples qui suivent.
Facture du 25 septembre 2000, d’un montant de 8449,82 euros concernant le paiement de billets d’avion pour Madagascar…….
* Outre les billets d’avions, ces élus et fonctionnaires ont bénéficié de la prise en charge de leurs frais d’hébergement et de repas pendant leur séjour……. »
Juste après, la CRCR insiste sur l’opacité de la comptabilité.

–  » G. Une association dans l’incapacité de se faire rembourser des prises en charge de frais de transports et d’hébergement, en l’absence de fondement légal, au bénéfice d’élus et de fonctionnaires de la commune de la Possession.
*……La chambre considère que le fait que le comité de jumelage ne parvienne pas, depuis plus de 6 ans, en dépit de la signature d’une convention ad hoc avec la commune de la Possession et de trois relances successives, à se faire rembourser, par des élus et des fonctionnaires de la commune de la Possession, des prises en charge de frais de transport et d’hébergement, sans fondement légal, témoigne d’une dépendance trop étroite de l’association à l’égard de la commune. »

Très diplomatique le ton de la CRCR, n’est-ce pas ! Mais vous l’aurez compris, nos élus et fonctionnaires communaux cités dans le rapport festoyaient aux frais de la princesse, c’est à dire aux frais du contribuable. Depuis, ils ont fermé la boutique de peur qu’on ausculte les fouilles de trop près.

Ont-ils démissionné pour autant ? Et bien non, ils sont en grande partie toujours là, autour du gâteau, et notre grand Ibrahim DINDAR est toujours à la droite du maire. De plus, la population ne semble pas troublée, et la justice de notre pays ne semble pas vouloir demander des comptes à nos chers élus et fonctionnaires communaux malgré un rapport accablant de la CRCR.

Alors, République ou République bananière ?

La Possession : Jean Paul FOIS

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique