Revenir à la rubrique : National | Non classé

Regain de violences en Nouvelle-Calédonie après l’incarcération de militants indépendantistes

La Nouvelle-Calédonie connaît une intensification des violences après la mise en examen et le transfert en métropole de sept militants indépendantistes, dont Christian Tein, le chef de la Cellule de Coordination des Actions de Terrain (CCAT). Les événements de la nuit du dimanche 23 au lundi 24 juin 2024 ont été marqués par des affrontements généralisés, des incendies criminels et des blocages de routes.

Ecrit par N.P. – le lundi 24 juin 2024 à 11H58

Les violences ont touché plusieurs zones de la Grande Terre ainsi que les îles des Pins et Maré. À Dumbéa, au nord de Nouméa, les locaux de la police municipale et un garage ont été incendiés. Quatre véhicules blindés, dont un modèle de dernière génération (Centaure), ont été déployés pour sécuriser la zone. Des affrontements à Bourail ont conduit à un blessé.

Le haut-commissariat a signalé plusieurs incendies maîtrisés, en particulier à Ducos et dans le quartier de Magenta. Des véhicules de la police municipale ainsi que des véhicules privés ont été incendiés. Des incidents similaires ont été rapportés à Paita, où des tentatives d’incendies et des destructions ont eu lieu. La brigade territoriale de Maré a également été prise à partie par des émeutiers.

Dans le quartier de la Vallée-du-Tir, les forces de l’ordre ont dû intervenir pour déloger des émeutiers d’un barrage en flammes sur un rond-point. Un homme agitait un drapeau kanak avant l’intervention de la police. Lundi matin, de nombreuses écoles ont été fermées en raison des violences, et la voie express menant à l’hôpital a été bloquée des deux côtés

Ces violences font suite à l’incarcération de sept figures indépendantistes calédoniennes, transférées en métropole pour être jugées. Ces militants, dont Christian Tein, sont soupçonnés d’avoir orchestré les émeutes sur le territoire, en réponse à la décision du gouvernement d’élargir la base des électeurs, ce qui aurait eu pour conséquence de diluer l’électorat indépendantiste.

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes et les responsabilités liées à ces incidents.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le gouvernement renonce à une hausse des tarifs de l’électricité prévue pour le 1er août

Le gouvernement français a annoncé qu’il ne procéderait pas à l’augmentation du prix de l’électricité d’environ 1 % initialement prévue pour le 1er août, comme l’a confirmé lundi 15 juillet la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Cette hausse, liée à la revalorisation du tarif d’utilisation des réseaux publics de distribution d’électricité (Turpe), aurait concerné quelque 22 millions de ménages et entreprises.

LFI suspend les discussions avec les autres partis de gauche

La France Insoumise (LFI) a annoncé ce lundi 15 juillet la suspension des discussions avec les autres partis de gauche pour la formation d’un gouvernement, en réaction au refus des socialistes de soutenir Huguette Bello au poste de Premier ministre. Ce refus a été perçu par LFI comme une volonté du PS « de mettre un veto à toute candidature issue du Nouveau Front populaire, dans le seul but d’imposer la sienne », conduisant la gauche dans une « impasse ». En conséquence, le parti de Jean-Luc Mélenchon annonce suspendre les négociations, dans l’attente de la désignation d’une candidature unique à la présidence de l’Assemblée nationale.

Une ancienne ministre de Macron veut couper la Nouvelle-Calédonie en deux

Présidente de la province Sud et leader des plus fervents loyalistes, l’ancienne secrétaire d’État Sonia Backès a profité d’un discours prononcé le 14 Juillet pour demander l’autonomisation des provinces en Nouvelle-Calédonie, estimant que les kanak et les descendants d’Européens ne peuvent pas coexister ensemble.

Armée : face à la menace chinoise et russe, la BA 181 va recevoir des drones Reaper et deux hélicoptères supplémentaires

Ces dernières années, plusieurs rapports parlementaires ont mis en lumière les insuffisances des moyens des forces de souveraineté présentes dans les DOM-TOM, et en particulier à La Réunion.
Au regard de la montée des dangers, l’état-major de l’armée a décidé de renforcer significativement les capacités opérationnelles de l’ile en lui permettant d’accueillir quand nécessaire des drones Reaper et en lui adjoignant deux hélicoptères supplémentaires.

Fusillade mortelle en marge d’une fête d’anniversaire dans l’Allier

Ce samedi 13 juillet, un individu a ouvert le feu lors d’une fête d’anniversaire à Espinasse-Vozelle, un petit village de l’Allier, causant la mort de quatre personnes, y compris l’auteur des tirs. Quatre autres personnes ont été blessées, mais leur pronostic vital n’est pas engagé, selon le procureur de Cusset, Éric Neveu.