Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Réforme des retraites, encore et toujours

Il y a eu des réformes des retraites avant celle-là. Il y a eu des réformes difficilement votées, qui ne sont pas passées et n’ont pas été acceptées par le peuple des travailleurs. La réforme de la Loi Travail, déjà décidée par Emmanuel Macron, alors simple ministre de l’économie de François Hollande. La fin des […]

Ecrit par Saucratès – le lundi 22 mai 2023 à 08H28

Il y a eu des réformes des retraites avant celle-là. Il y a eu des réformes difficilement votées, qui ne sont pas passées et n’ont pas été acceptées par le peuple des travailleurs. La réforme de la Loi Travail, déjà décidée par Emmanuel Macron, alors simple ministre de l’économie de François Hollande. La fin des socialistes date vraisemblablement de ce combat électoral au parlement, et du divorce entre les frondeurs et les socialo-libéraux. Comment le peuple pourrait-il avoir encore confiance entre ces faiseurs de lois scélérates, que ce soit la Loi Travail ou la Loi sur le mariage pour tous, entre autres, ces ministres polémiques, et les multiples défections des parlementaires socialistes, qui ont préféré par la suite basculer dans le camp de Macron, dans le camp En Marche ! 

Les réformes des retraites précédentes sont passées, mais apparemment, celle-là ne semble pas vouloir être digérée, les travailleurs ne veulent pas arrêter de la combattre. Passage à tabac d’un membre de la famille de Macron en la personne de son petit neveu par alliance, casserolades pour les membres du gouvernement qui se déplacent pour faire croire que le gouvernement continue à agir, rage qui continue d’étreindre le cœur de tous les travailleurs qui n’acceptent toujours pas la parodie de démocratie parlementaire qu’ils ont vu à l’œuvre pour ce vote. Parlement piétiné par le gouvernement et la majorité parlementaire relative de Macron, conseil constitutionnel rendant une parodie de justice constitutionnelle…

Je crois que ce terme de parodie de démocratie est le juste terme pour décrire ce à quoi nous faisons désormais face en France, face au gouvernement de Macron. Et maintenant, nous avons le refus de mettre au vote une proposition de loi du groupe parlementaire LIOT sous prétexte de son inconstitutionnalité, parce qu’elle créerait une charge fiscale supplémentaire pour le budget de l’Etat, ou ferait disparaître des recettes fiscales ?

https://www.lemonde.fr/politique/article/2023/05/16/reforme-des-retraites-le-camp-presidentiel-demande-que-le-texte-de-liot-ne-soit-pas-examine-a-l-assemblee-nationale-l-opposition-denonce-une-tentative-d-empecher-le-debat_6173579_823448.html

Le plus invraisemblable, le plus intolérable, c’est le fait qu’une actualité chasse l’autre dans les médias. Ne parlons pas de ce débat parlementaire qui se profile, et du déni de démocratie qui se prépare. Non ! Nulle actualité à ce sujet dans les médias ! Si on ne parle pas d’un problème, il n’y a pas de problème, n’est-ce pas ? Si on les ignore, tous ces contestataires, tous ces grévistes, tous ces manifestants, tous ces aigris, ils vont bien se calmer et accepter de travailler toujours plus, encore, en silence. Et crever au travail, pour permettre de faire faire plus d’économie à la Sécurité Sociale, pour que Macron puisse faire plus de cadeaux fiscaux à ses amis milliardaires ! Donc on va parler de conneries comme celui de la présence de Zelenski au G7 de Tokyo (fini le G8, fini le G20, retour aux fondamentaux du seul G7 … à se demander qui est l’agresseur avec Zelenski qui pavoise dans le monde entier et Poutine qui doit se terrer de crainte d’être abattu et éliminé par ceux-là même qui se disent agressés). On va parler d’un peu de tout sauf de ce qui fâche.

Revenons donc à l’inconstitutionnalité de la proposition de loi du groupe parlementaire LIOT ! Première chose, on n’a même plus besoin du Conseil constitutionnel pour déclarer inconstitutionnelle une proposition de loi. Ce sont les députés de Macron qui en décident. Evidemment, cela ne change rien puisque le Conseil constitutionnel obéit au doigt, à l’œil et à la baguette à Macron. Mais le procédé me surprend quand même. Et c’est inconstitutionnel parce que cette proposition de loi va augmenter les charges de l’Etat. On est d’accord, la réforme des retraites n’est pas encore entrée en application, il y a à peine un mois, l’âge légal de départ à la retraite était encore à 62 ans. Seules des projections du COR permettent de déterminer quelles seront les économies attendues de cette réforme des retraites. Et quelques semaines suffisent pour faire état que rétablir l’âge de départ à la retraite à 62 ans créeront des charges fiscales supplémentaires ou des recettes fiscales en moins ?

Le gouvernement peut donc décider d’abolir l’ISF sur les plus riches (enfin plus ou moins, juste sur ceux dont la richesse dépassait 750.000 euros, minimum jamais relevé depuis 1981, dont un maximum de petites vieilles veuves retraitées habitant les beaux quartiers parisiens) sans aucune difficulté, sans aucune contestation possible, mais le fait de rétablir un âge de départ à la retraite à 62 ans constituerait une charge fiscale incommensurable pour les Finances de la France sans commune mesure.

Techniquement, je crois qu’on nous prend pour des cons. Je crois que Macron nous prend pour des cons. Nous, on le casserolade. Mais lui et ses potes parlementaires, ils nous couillonnissent. On peut parler de parodie de démocratie, on peut parler de déni de démocratie. Mais on peut surtout parler de honte, même si cela n’empêche pas Macron de parader à l’étranger au G7 ou ailleurs. Quand on ne peut plus se déplacer dans son propre pays sans échapper aux contestations sociales, il ne vous reste plus que cela. Parader à l’étranger pendant que les CRS et les médias musellent vos contestataires à domicile. Et proposer des pseudos réformes fiscales pour les classes moyennes auxquelles vous accorderez royalement 1 ou 2 milliard d’euros lorsque vous avez donné des dizaines de milliards d’euros de cadeaux fiscaux à vos amis milliardaires.

Une seule solution solution : renverser le dictateur ! Le terme dictateur vous semble trop fort ? Mais comment appeler autrement qui fait condamner ses opposants politiques à des peines de prison ou les fait interner d’office ? Ce qui m’amuserait : que Poutine fasse confisquer les réserves de change de la France et les transfère à un de ses opposants politiques. Pas sûr que la France serait aussi tolérante que le Venezuela de Maduro à l’encontre de cet opposant politique à Macron !

https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/05/19/a-avignon-une-campagne-d-affichage-sauvage-reprend-la-fresque-d-un-graffeur-antisysteme-caricaturant-macron-en-hitler_6174039_3224.html

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/09/28/l-auteur-presume-d-un-jet-d-uf-sur-emmanuel-macron-hospitalise-en-etablissement-psychiatrique_6096302_3224.html
 
 

Post scriptum : Dans cette affaire de parodie et de déni de démocratie, il y a quelque chose de pire que le vote de cette loi sur la réforme des retraites. Il y a la confiscation de notre démocratie par un groupe de hors-la-loi. Lorsque le journal Le Monde relate cet épisode de casserolades visant deux ministres du gouvernement, personne ne trouve bizarre que, ce que ce gouvernement appelle «consultation nationale des contribuables français pour donner leur avis sur l’utilisation de l’argent public, la qualité des services publics, les gisements d’économies possibles ou les postes de dépenses à privilégier», puisse prendre dans les faits la forme d’une trentaine de français triés sur le volet invités par un député Renaissance. Démocratie confisquée en plus de parodie de démocratie et de déni de démocratie ?

https://www.lemonde.fr/politique/article/2023/04/26/le-message-de-gabriel-attal-aupres-des-classes-moyennes-qui-travaillent-contre-ceux-qui-peuvent-se-permettre-d-accueillir-les-ministres_6170993_823448.html

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires