Revenir à la rubrique : Social

PACT Réunion dans sa deuxième semaine de grève

PACT Réunion, l'opérateur de logement social, est en souffrance depuis la semaine dernière. Les employés de la structure entament leur deuxième semaine de grève. Les grévistes sont plus que jamais déterminés, a indiqué une porte-parole sur les ondes de radio Freedom ce matin.

Ecrit par Magali Payet – le mardi 02 juin 2009 à 10H48

Les employés de « PACT Réunion », société œuvrant en faveur de l’habitat social sous la tutelle du Conseil général, est en grève pour sa deuxième semaine consécutive.
Les employés de la structure, située rue des Deux-Canons à Sainte-Clotilde, sont plus que jamais déterminés, a indiqué une porte-parole des grévistes sur les ondes d’une radio locale ce matin.

Les revendications n’ont pas évolué d’un iota. Ils réclament toujours une augmentation de salaire de 15% par rapport au salaire net mensuel, l’amélioration des conditions de travail jugées « déplorables », la réalisation d’un audit complet sur l’activité de la société ainsi que le départ du directeur.
Sur ce dernier point c’est chose faite, puisqu’il aurait démissionné de son plein gré depuis quelques semaines et son départ serait prévu pour le 22 juin.

Le conseil d’administration doit se réunir demain après midi. Les employés souhaitent que deux représentants des grévistes participent à cette rencontre, avant la tenue la semaine prochaine d’une assemblée générale exceptionnelle.

Un accord global est espéré à l’issu de ce conseil d’administration par les personnels grévistes pour reprendre normalement le travail dès le lendemain, à savoir jeudi. Ils promettent par ailleurs de durcir le mouvement s’ils n’obtiennent pas satisfaction.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.