Revenir à la rubrique : Non classé

Nouvel incident grave sur un Boeing 737 Max

Le samedi 22 juin 2024, un incident majeur a secoué les 125 passagers d'un Boeing 737 Max de la compagnie Korean Air. L'appareil, qui devait relier Séoul à Taichung à Taïwan, a dû faire demi-tour après avoir chuté de 26.900 pieds (plus de 8.200 mètres) en seulement 15 minutes en raison d'un problème de pressurisation.

Ecrit par N.P. – le mardi 25 juin 2024 à 16H51
Image d'illustration

L’incident s’est produit environ 50 minutes après le décollage. Les pilotes ont détecté une panne dans le système de pressurisation, un élément crucial qui régule la pression à l’intérieur de la cabine pour assurer le confort et la sécurité des passagers. En réponse, ils ont entrepris une descente rapide pour atteindre une altitude plus sûre où la pression de la cabine pouvait être mieux contrôlée.

Le Boeing 737 Max a atterri d’urgence à l’aéroport de Séoul Incheon sans subir de dommages structurels. À l’atterrissage, 17 passagers ont été immédiatement hospitalisés pour des problèmes d’hyperventilation et de douleurs aux oreilles, résultant des changements brusques de pression dans la cabine. Heureusement, ces passagers ont été libérés sans blessures graves après avoir reçu des soins.

Selon des témoignages recueillis par la presse sud-coréenne, la situation à bord était tendue. Un passager a déclaré que les enfants pleuraient lorsque les masques à oxygène se sont déployés, ajoutant qu’il craignait que l’avion ne s’écrase. Une autre passagère a rapporté qu’elle avait senti que quelque chose n’allait pas car l’avion semblait planer de manière anormale et que les agents de bord restaient assis, indiquant une situation anormale.

Le ministère sud-coréen des Transports a confirmé que les passagers affectés avaient été pris en charge par des professionnels de la santé et ont été rapidement libérés. Korean Air a réagi en organisant un autre vol pour transporter les passagers vers Taichung le lendemain.

Une enquête a été ouverte pour déterminer la cause exacte de la panne de pressurisation afin de prévenir de futurs incidents similaires.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Huguette Bello à Matignon : LFI accuse le PS de blocage

Le Conseil national du Parti socialiste (PS) a annoncé samedi soir qu’il ne validait pas la candidature de la présidente de la Région Réunion, Huguette Bello, au poste de Première ministre. Le PS appelle à poursuivre les discussions au sein du Nouveau Front populaire (NFP) pour trouver un candidat consensuel. De son côté, le coordinateur de La France insoumise (LFI), Manuel Bompard, a reproché au PS de « tout bloquer » et a convoqué ce dimanche les instances de LFI pour une réunion d’urgence.