Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Lettre ouverte à Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale

Monsieur le Ministre, En tant qu’enseignant moi-même, je tiens à vous féliciter, suite à l’agression dont a été victime un professeur de maths dans un collège de Fenouillet (Haute-Garonne), pour votre courageuse décision de faire installer des portiques de détection de métaux ainsi que des caméras de surveillance dans les établissements scolaire dits « sensibles ». Mais […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mardi 19 mai 2009 à 11H21

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Monsieur le Ministre,

En tant qu’enseignant moi-même, je tiens à vous féliciter, suite à l’agression dont a été victime un professeur de maths dans un collège de Fenouillet (Haute-Garonne), pour votre courageuse décision de faire installer des portiques de détection de métaux ainsi que des caméras de surveillance dans les établissements scolaire dits « sensibles ».
Mais sans vouloir vous manquer de respect, je déplore que vous n’ayiez pas pris cette mesure plus tôt et que vous n’alliez pas plus loin. Il me semble en effet que le port obligatoire de gilets pare-balles pour les enseignants serait une bonne chose pour assurer leur sécurité, tout comme la possession de pistolets Taser tels qu’en utilisent les forces de l’ordre.
Il faut en effet savoir que les jeunes d’aujourd’hui, je le sais par expérience, sont extrêmement dangereux. Permettez-moi d’ajouter que si cette pauvre prof de maths avait été mieux formée, elle aurait su qu’il ne faut jamais tourner le dos à des êtres qui présentent bien des analogies avec les fauves: hypocrites, sournois, vicieux. Des stages de formation auprès de dompteurs seraient à mon avis fort utiles et il me semble qu’une synergie Ecole/Cirque ne pourrait être que positive au niveau des méthodes à mettre en oeuvre pour maîtriser l’agressivités de nos élèves.
Quant au petit salopard seulement âgé de 13 ans qui a lâchement poignardé ma collègue, je ne vois, pour être sûr qu’il ne recommencera jamais, qu’une seule solution: Le mettre en cage .

En vous remerciant à nouveau pour votre courage, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes très respectueuses salutations.

EDUCATOR

(Précision de Pierrot Dupuy : Pour ceux qui ne l’auraient pas compris, on ne sait jamais, il s’agit d’ironie…)

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le Bon sens

(Les humains seraient-il monstrueusement insensés ?)