Revenir à la rubrique : Social

Les transporteurs bloquent la Région Réunion

Le cortège de camions et de bus a quitté le rond-point de Gillot vers 10h pour se rendre devant la Région Réunion. L’intersyndicale des transports a garé l’ensemble des véhicules devant les deux portails de la pyramide inversée.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 09 juillet 2009 à 12H42

“Nous avons donné des garanties au préfet de ne pas gêner la visite du Premier ministre. Ici, nous ne gênons pas l’itinéraire prévu”. C’est du moins ce que croyait les transporteurs, avant de se rendre compte qu’ils empêchaient les élus et les administratifs de se rendre à l’inauguration de la route des Tamarins par le Premier ministre.

Hugues Atchy, membre du l’intersyndicale, a négocié une entrevue avec un conseiller régional et un cadre de la collectivité. Nous avons joint tout à l’heure au téléphone l’intéressé. “Nous n’avons eu aucune réponse”. Entre temps, Joël Mongin a reçu un coup de fil du Préfet pour laisser passer les représentants de la Région Réunion.

C’est le statu quo pour l’instant. Le ton monte du côté des transporteurs qui ne cessent d’interpeller les élus qui se montrent sur la terrasse de la pyramide inversée….

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les journalistes du Quotidien campent devant le tribunal

Une vingtaine de journalistes du Quotidien de La Réunion se sont installés devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis. Une décision est attendue ce mercredi sur le sort du média placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre.

Débrayage des préparateurs en pharmacie au CHOR

Une vingtaine de préparateurs en pharmacie hospitalière ont manifesté leur colère ce jeudi et ont pris part au mouvement de grogne nationale. Ils demandent notamment une révision des échelons et l’officialisation du diplôme d’État.