Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Les limites de Darmanin

Le 2 mai, Darmanin a jugé que le gouvernement Italien de Mme Meloni est incapable de régler les problèmes migratoires. Le Ministre des Affaires Étrangères Italien, Antonio Tajani, a jugé que ces propos étaient inacceptables et a annulé une visite prévue à Paris. Cette crise diplomatique intervient au moment de l’enlisement de l’opération spéciale à […]

Ecrit par Ary-YEE-CHONG-TCHI-KAN – le dimanche 07 mai 2023 à 16H27

Le 2 mai, Darmanin a jugé que le gouvernement Italien de Mme Meloni est incapable de régler les problèmes migratoires. Le Ministre des Affaires Étrangères Italien, Antonio Tajani, a jugé que ces propos étaient inacceptables et a annulé une visite prévue à Paris. Cette crise diplomatique intervient au moment de l’enlisement de l’opération spéciale à Mayotte. Dans les 2 cas, le Ministre de l’intérieur a montré son incapacité à formuler une plateforme qui satisfasse tous les partenaires simultanément. 

1)Pour rattraper la bévue franco-italienne, le Ministre des Affaires Étrangères Français a dû pondre un communiqué, en urgence, qui dit en substance : « Le gouvernement français souhaite travailler avec l’Italie pour faire face au défi commun que représente la hausse rapide des flux migratoires », en précisant que la relation bilatérale était « fondée sur le respect mutuel, entre nos deux pays et entre leurs dirigeants « . C’est tellement évident entre voisins européens ! 

2)Pour tenter de sortir de l’enlisement à Mayotte, Darmanin annonce au Sénat qu’il a renoué (sic) le dialogue avec le Ministre de l’Intérieur de l’Union des Comores. Celui-ci a confirmé qu’il conduira une délégation à Paris, cette semaine. A ce stade, souhaitons-leur pleins succès, car c’est bien par le dialogue qu’il fallait commencer. Une preuve spectaculaire que les propos haineux et les appels aux meurtres ne sont jamais des « solutions ». 

Enfin, quel que soit  le niveau du dialogue, ce sera insuffisant. Car, une solution durable et de voisinage passe également par la contribution réunionnaise. De nombreuses voix réclament un dialogue global. La tâche sera d’examiner tous les aspects de la libre circulation des Hommes, des Biens et des Services, avec respect et réciprocité. Dialogue entre gens responsables. 

Un rappel : le 22 décembre 1998, les 3 députés du PCR : Huguette Bello, Elie Hoarau, Claude Hoarau ont déposé une proposition de loi demandant que la France reconnaisse l’Esclavage est un crime contre l’Humanité. Le gouvernement confia à Taubira le soin de rapporter et la loi fut votée en 2001. La Réunion est une colonie française du premier empire, avant l’invasion coloniale de Madagascar et de l’archipel des Comores. Vu le contexte actuel, ce 10 mai 2023 devra être un moment de recueillement pour remémorer les souffrances de nos ancêtres, pour que leurs combats nous inspirent à ne jamais devenir des colonisés colonisateurs. Voilà pourquoi, Darmanin ne peut pas nous représenter car il est incapable d’assumer cette charge symbolique et historique.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique