Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

[Communiqué] Législatives : Candidature d’Erick Fontaine sur la 2e circonscription

La CNL a annoncé son engagement avec le Nouveau Front Populaire pour lutter contre l'extrême droite et défendre les droits des locataires.

Ecrit par N.P. – le vendredi 14 juin 2024 à 21H35

Communiqué

La situation de la France au lendemain des élections européennes et de la dissolution de l’Assemblée nationale ouvre la perspective du pire.

La convocation d’élections législatives le 30 juin et le 7 juillet met au pied du mur l’ensemble des forces politiques, sociales et culturelles engagées pour la justice sociale, l’écologie et la démocratie : notre devoir est de nous engager sans délais et de tout mettre en œuvre pour résister à l’extrême droite et permettre une réelle alternative victorieuse.

C’est pourquoi la Commission Administrative Nationale de la Confédération Nationale du Logement (CNL) a décidé ce mercredi 12 juin de rejoindre le Nouveau Front Populaire au niveau de l’hexagone.

Depuis sa création en 1916 avec des femmes engagées pour la grève des loyers, la CNL a toujours répondu présente aux grands moments de l’Histoire. Elle a lutté sans réserve contre le fascisme et s’est engagée dans la résistance quand elle était interdite entre 1939 et 1945. La CNL s’est toujours mobilisée pour de nouvelles conquêtes sociales et a toujours lutté contre l’antisémitisme et le racisme, contre les lois d’exclusion et de ségrégation sociale jusqu’au projet de loi Kasbarian II.

À chaque moment, la boussole de la CNL reste la défense des droits des locataires et du logement social comme fondement d’une France solidaire, sociale et démocratique. Aujourd’hui comme hier, la CNL est présente pour résister à l’extrême droite.

Dans les jours à venir, la CNL prendra sa part au travail de mobilisation populaire pour les habitant·e·s et la démocratie. De la cage d’escalier aux mobilisations nationales, la CNL va s’engager partout à La Réunion dans le Nouveau Front Populaire aux côtés des organisations politiques, syndicales et associatives excepté sur la 2eme circonscription où nous soutenons la candidature d’Erick FONTAINE Sans Etiquette qui défend sans relâche le démantèlement du logement social aux côtés des Réunionnais.

La CNL appelle solennellement les habitant·e·s à s’engager sur l’ensemble des circonscriptions de La Réunion pour battre le RN et les macrconistes qui s’apprêtaient à démanteler le logement social.

La CNL lance un appel aux acteurs du logement afin de s’engager pour une large victoire, imposer de nouvelles conquêtes pour le logement social et les droits des habitant·e·s.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Huguette Bello, Première ministre : « Une solution » pour Jean-Luc Mélenchon

Le fondateur de la France Insoumise a apporté son soutien à la proposition du Parti communiste français qui a cité Huguette Bello comme possible candidate à la tête d’un gouvernement de coalition à gauche. Le PCF et LFI sont favorables à cette idée, mais le Parti socialiste n’a pas encore donné son avis sur le sujet et doit tenir son conseil national ce samedi pour statuer sur le sujet.

Huguette Bello, Première ministre : Les arguments en sa faveur

L’Humanité a révélé que le Parti communiste français a proposé le nom d’Huguette Bello comme possible Première ministre venue de la coalition de gauche. Une hypothèse formulée suite aux désaccords entre les grands partis et qui prend un peu d’ampleur en cette fin de semaine alors que le Nouveau Front populaire n’arrive pas à se mettre d’accord.

Des figures dissidentes de La France insoumise lancent un nouveau mouvement politique

Plusieurs anciennes figures de La France insoumise (LFI), n’ayant pas été investies par leur parti lors des législatives anticipées, ont annoncé aujourd’hui la création de leur propre mouvement politique.
Parmi ces figures, on retrouve Clémentine Autain, Alexis Corbière, Danielle Simonnet et Raquel Garrido.
Ce nouveau groupe se nomme l’Association pour une république écologique et sociale (L’Après).