Revenir à la rubrique : Santé

Le Covid poursuit sa progression avec un premier cas de variant Omicron, trois décès à déplorer

Lors de la dernière semaine de référence, du 20 au 26 novembre, l’épidémie poursuit sa progression à La Réunion à un rythme légèrement ralenti. La préfecture et l'Agence régionale de santé font le point hebdomadaire.

Ecrit par zinfos974 – le mardi 30 novembre 2021 à 18H02

Le nombre de nouveaux cas hebdomadaire est de 2140 (contre 1875 la semaine précédente). Le nombre de cas moyen journalier s’établit désormais à 305 (contre 268 la semaine précédente). Le taux d’incidence atteint donc 250/100.000 habitants pour cette semaine de référence (contre 219/100 000 habitants la semaine précédente).
 
49 431 dépistages ont été réalisés cette semaine, atteignant ainsi le niveau le plus élevé depuis le début de la crise sanitaire. Le taux de positivité reste stable à 4,3%. Il est à noter que le taux de positivité le plus élevé concerne les adultes de 25 à 44 ans.
 
Sur les 7 derniers jours, les admissions en médecine et en réanimation pour Covid-19 sont stables. Cette semaine, trois décès liés à la Covid-19 sont à déplorer.

A noter que depuis le 1er juin, plus de 96% des patients hospitalisés en réanimation n’étaient pas vaccinés.
 
Malgré une relative inflexion de la courbe épidémique, les indicateurs continuent donc d’augmenter, traduisant une circulation virale toujours préoccupante.
 
Situation sanitaire
 
La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce 30 novembre 2021 les décès, intervenus au cours des 7 derniers jours, de trois patients originaires de La Réunion. Tous étaient âgés de plus de 75 ans, ne présentaient pas de comorbidité et aucun n’était vacciné.
 
Du 20 au 26 novembre, 2140 cas ont été recensés en 7 jours. Le taux de positivité reste stable à 4,3 %.
 
Le taux d’incidence hebdomadaire est en forte hausse à 250/100 000 habitants (contre 219, la semaine précédente), au-dessus du seuil d’alerte de 50/100 000 habitants.
 
Le nombre de dépistages réalisés sur la semaine est en nette augmentation, soit 49 431 tests réalisés, chiffre le plus haut jamais atteint.
 
Parmi les 2140 nouveaux cas de la période, on note pour les cas renseignés :        
– 1 797 cas classés autochtones,
– 25 cas classés importés,
– 2 cas classés autochtones secondaires.

Compte tenu des 57 781 guérisons et des 384 décès depuis le début de la crise sanitaire, 3 023 cas sont encore actifs à ce jour.

61 188 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie.

 

Présence du variant « Omicron » à La Réunion

Un cas positif au variant « Omicron » a été identifié le 30 novembre. La personne arrivée de l’île Maurice après un voyage en Afrique Australe a été placée immédiatement à l’isolement à son domicile. Les cas contacts à risque ont également été identifiés et mis à l’isolement.

Le résultat du séquençage effectué sur un autre cas considéré jusqu’à hier comme suspect est aujourd’hui négatif. Un troisième cas suspect, sans lien avec les précédents est encore en cours de séquençage.

Recherche de mutations Covid-19

Du 20 au 26 novembre, 2043 tests positifs ont été criblés pour identifier une mutation : 1 781 cas présentaient une des mutations spécifiques sous surveillance, soit une proportion de 87%, comme la semaine précédente.
Le variant Delta représente plus de 95,90 % des mutations détectées.

Point sur les clusters

Au 30 novembre 2021, 55 clusters sont actifs et 510 ont été clôturés. Parmi les clusters actifs, on note :
– 13 clusters à criticité modérée situés dans les communes du Port (2), de Saint-Denis (5), de Saint-Paul (3) et de Saint-Pierre (3)
– 4 clusters à criticité élevée situés dans les communes de Saint-Denis (2), de Saint-Louis (1) et de Saint-Pierre (1)
 
Concernant les autres indicateurs
Les taux de positivité les plus élevés concernent trois tranches d’âge en particulier :
– Les personnes de 25-34 ans : 5,2 %
– Les personnes de 35-44 ans : 5,8 %

– Les personnes de 45-64 ans : 5,1 %
Chez les personnes de 75 ans et plus,  le taux de positivité est de 4 %.
 
Situation hospitalière :
 
Compte tenu de l’évolution des derniers jours (11 entrées du 20 au 23 novembre), 18 lits de réanimation sont occupés à ce jour par des patients positifs à la Covid-19, sur les 74 lits de soins critiques installés à La Réunion, soit le quart des capacités installées. La situation est relativement stable depuis la semaine dernière.

Sur les personnes admises en réanimation depuis le 1er novembre : 
– 79% sont des hommes et 21% des femmes ;
– 21% sont âgées de 15 à 44 ans, 42% sont âgées de 45 à 64 ans, 32% sont âgées de 65 à 74 ans, et 5 % ont plus de 75 ans ;
– 95% ont des comorbidités.
 
A noter : depuis le 1er juin, 96,3% des patients hospitalisés en service de réanimation ne disposaient pas d’un schéma vaccinal complet.

Où et comment se faire dépister à La Réunion ?
 
Le meilleur moyen de ralentir la progression du virus dans l’île est de stopper le plus tôt possible les chaînes de transmission via le dépistage et l’isolement.
 
Pour se faire dépister, différents lieux sont accessibles avec ou sur rendez-vous selon le site :
– 30 laboratoires d’analyse médicale,
– les sites du CHU et du GHER,
– plus de 100 pharmacies volontaires,
– certains professionnels de santé
– lors des opérations de dépistage organisées par l’ARS.

 

Pour choisir un lieu de dépistage à La Réunion et se renseigner sur les modalités d’accueil, rendez-vous sur [sante.fr/cf/centres-depistage-covid]urlblank:https://www.sante.fr/cf/centres-depistage-covid/departement-974-la-reunion.html

 

Seuls les tests réalisés dans un but de dépistage sont désormais pris en charge l’Assurance Maladie. Ils sont aussi pris en charge si vous êtes mineur, si vous êtes vacciné, si vous présentez des symptômes (sur prescription médicale) ou si vous êtes cas contact.
 
Retrouvez toutes les informations sur le dépistage à La Réunion sur : www.lareunion.ars.sante.fr/covid-19-ou-et-comment-se-faire-depister-la-reunion

Point sur la vaccination
 
Afin de se protéger et de protéger ses proches, toutes les personnes éligibles sont invitées à effectuer leur dose de rappel, indispensable pour conserver leur immunité vaccinale acquise. Par ailleurs, il est nécessaire de maintenir les gestes barrières, de se faire tester au moindre doute, au moindre symptôme, même si on est vacciné, de s’isoler immédiatement si on est positif et de prévenir ses contacts. Seule l’addition de l’ensemble de ces mesures permettra de freiner la diffusion du virus et de nous protéger collectivement. 

Plus de 1 039 000 injections depuis le début de la campagne à La Réunion

Du 22 au 28 novembre, près de 20 000 injections ont été effectuées dans l’île. 

Le nombre de rappels est en hausse. 

A ce jour, 531 953 personnes ont reçu au moins une injection. 

75,7% de la population éligible (de plus de 12 ans) est engagée dans un parcours vaccinal soit 62,1 % de la population totale,

73,1% de la population éligible présente un schéma vaccinal complet soit ou 60 % de la population totale.

Modalités de vaccination dans les centres de vaccination 

La vaccination est possible en centre de vaccination, avec ou sans rendez-vous :

 

Modalités de vaccination dans les centres de vaccination 

La vaccination est possible en centre de vaccination, avec ou sans rendez-vous :

• Saint-Denis : Nordev (SDIS)
Du lundi au samedi : de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h30
 
• Saint-Paul : Anciens locaux Gabriel Martin (centre du CHOR)
Du lundi au samedi : 8h à 12h et de 12h30 à 19h30
 
• Le Tampon : Salle Raymond Lauret 14ème km (Croix Rouge)
Du lundi au samedi : de 8h30 à 13h et de 14h à 18h
 
• Saint-Pierre : Ravine Blanche, 32-34 Rue Mahatma Gandhi – SHLMR Résidence les Ouettes (CHU) : 
Du lundi au samedi : de 8h à 13h et de 14h à 18h
 
• Saint-Joseph : Maison pour tous du centre-ville, 27, rue Paul Demange (Croix Rouge)  
Du lundi au samedi : de 8h30 à 13h et de 14h à 18h     
   
• Saint-André : 237 Avenue de la République (Croix Rouge)  
Du lundi au samedi : de 8h30 à 13h et de 14h à 18h 
 
• Saint-Benoît – GHER
Du lundi au samedi, de 7h à 11h30 et de 13h à 17h30

 

Prochaines opérations de vaccination de proximité 

Afin de permettre à un plus grand nombre d’avoir accès à la vaccination, les opérations de se poursuivent dans les communes sur toute l’île. Les personnes de plus de 12 ans peuvent venir effectuer leur 1er dose, 2ème dose ou dose de rappel.
 
Prochains centres éphémères :

Accueil avec ou rendez-vous 

(La prise de RDV pour les centres éphémères se fait sur sante.fr  ou au 02 62 724 720)

· À La Possession (Maison de quartier de Dos d’âne)
Le 2 décembre – de 8h30 à 17h30

· Aux Avirons (Maison de quartier du Ruisseau)
Le 4 décembre – de 8h30 à 17h30
 
· À Salazie (219, route de Mare à Martin)
Le 9 décembre – de 8h30 à 17h
 
· À La Possession (Moulin Joli)
Le 11 décembre – de 8h30 à 17h30
 
 
Prochains arrêts du Vaccinobus :

Accueil sans rendez-vous
· À Bras-Panon (Place Michel Debré, en face de la mairie)
Le 6 décembre – de 8h30 à 17h30

· Saint-Louis (Gare routière)
Le 7 décembre – de 8h30 à 18h

· Saint-Denis (RUN MARKET du Chaudron)
Le 8 décembre – de 8h à 18h

Les personnes souhaitant se faire vacciner peuvent également se rendre chez leur médecin, leur pharmacien, leur sage-femme ou leur infirmier habituel ou dans une maison de santé.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Fin de la vente d’alcool réfrigéré dans les grandes surfaces de La Réunion

La préfecture de La Réunion, l’ARS et les acteurs économiques ont signé une charte pour lutter contre les consommations à risque d’alcool. Parmi les nouvelles mesures qui seront mises en place, l’arrêt de la vente d’alcool réfrigéré dans les grandes surfaces réunionnaises, mais aussi des 4×3 et des couvertures de catalogues de vente une semaine avant les fêtes des mères et des pères.