Revenir à la rubrique : Social

La Sogal toujours en grève

Située dans la zone artisanale de la Mare, la société Sogal est paralysée depuis mardi matin par une grève de son personnel menée par la CFDT. Le mouvement social se poursuit aujourd’hui.

Ecrit par Melanie Roddier – le vendredi 05 juin 2009 à 07H36

Sarifa Alamelou, déléguée du personnel de la Sogal, est claire : « Il n’y a pas de dialogue, nous reprenons dès ce matin notre piquet de grève« .

Cela fait quatre jours que la situation est quelque peu tendue dans les locaux de la Sogal, située dans la zone de la Mare. Aujourd’hui la société a fermé ses grilles.

Absence de dialogue social, c’est l’un des reproches majeurs que font les salariés à la direction. « On a demandé un rendez-vous à cinq reprises ces trois derniers jours. Aucune de nos demandes n’a abouti« , affirme la déléguée du personnel.

Les revendications touchent aux conditions de travail et notamment aux heures supplémentaires non rémunérées… Mais surtout, l’arrivée d’un syndicat a, selon les salariés, contrarié la direction. « Un plan de licenciement pour motif économique a été mis en place alors qu’en début d’année, on nous assurait que la société se portait bien. Parmi les personnes visés par ce plan de licenciement on retrouve les syndiqués CFDT, moi-même et mon suppléant« , dénonce Sarifa Alamelou.

Les grévistes restent déterminés et ce matin ils poursuivent leur combat devant les grilles de la société.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.