Revenir à la rubrique : Social

“La réponse du représentant de Jégo, est une insulte”, a dit Marie-Doriane Dijoux

Une délégation d’assistants d’éducation, en grève depuis ce matin, a été reçue en milieu de matinée à la préfecture par un membre du cabinet d’Yves Jégo, secrétaire d’Etat à l’Outre-mer. Ces contrats précaires étaient venus demander leur intégration à la fonction publique.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le lundi 18 mai 2009 à 16H19

S’appuyant sur le fait que plus 6.000 contrats aidés ont été intégrés à la fonction publique en métropole, que plusieurs de leurs collègues ont également été titularisés à La Réunion suite à une décision de justice, les 1.500 assistants d’éducation, dont la plupart ont 10 ans d’ancienneté, demandent à leur tour leur intégration.

Mais à entendre Marie-Doriane Dijoux, porte-parole du collectif des assistants d’éducation, au sortir de la préfecture, la réponse du représentant du secrétaire d’Etat à l’Outre-mer « est une insulte. Il nous a dit qu’il est au courant que des personnes ont été intégrées, mais il leur faut vérifier qui a bénéficié de cette loi, pour savoir si nous aussi, nous y avons droit. Comment se fait-il qu’en métropole tout le monde a été titularisé, et qu’à La Réunion, il faut une étude cas par cas, avant l’intégration ? Qu’est-ce qui explique ce traitement particulier pour nous ?”.

La préfecture devrait s’adresser au Rectorat pour avoir les critères de chaque contrat, et déterminer ensuite qui entrent dans le cadre de la loi du 26 juillet 2005. Des démarches qui devraient sans doute prendre du temps.
De leur côté, les assistants d’éducation n’entendent pas baisser les bras. Ils se réuniront mercredi prochain à 14h30, au parc du 20 décembre, à Saint-Leu. Les contrats précaires ont pour objectif de durcir leur mouvement.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.