Revenir à la rubrique : Social

La journée intersyndicale d’actions n’a pas été suivie localement

Pour ceux qui n'étaient pas au fait, une nouvelle mobilisation syndicale a lieu aujourd'hui. A vrai dire, le mouvement n'a pas été suivi à la Réunion, les organisations syndicales ne se sont pas accordées pour mettre en place des actions. Par contre, certains syndicats appellent dores et déjà à la mobilisation nationale du 13 juin...

Ecrit par Melanie Roddier – le mardi 26 mai 2009 à 14H09

Les syndicats nationaux avaient appelé aujourd’hui à une journée d’actions marquée par des grèves, manifestations, rassemblements et pique-niques. La mobilisation ne peut être comparée aux précédentes journées de rencontres plus massives mais d’avantage comme un avant-goût du 13 juin prochain. Au cœur des revendications : le pouvoir d’achat, le manque de personnel, les licenciements…

A la Réunion, les organisations syndicales n’ont pas pu se mettre d’accord pour un appel massif à la grève. Seul le SNUI (Syndicat national des impôts) a appelé à grever, pour autant, les bureaux des impôts n’ont aucunement été marqués par cet appel à la manifestation dans la fonction publique.

C’est donc une journée de mouvement social national qui a fait flop localement mais les syndicalistes, comme Jean-Claude Bénard du SNUI, portent beaucoup plus d’espoir sur la journée du 13 juin. « L’idée de cette journée du 26 mai avait surgit, notamment après la Fête du travail par le biais de petites actions, mais le 13 juin c’est un appel massif de l’intersyndicale qui sera lancé« .

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.