Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

La France ? pas la France ?

-Courrier des lecteurs-

Ecrit par François-Michel Maugis – le samedi 02 décembre 2023 à 17H49

(se demande le petit bébé perdu dans la Jungle de la Mondialisation)

Du bas en haut de l’échelle sociale, la France, l’Europe, le monde des humains, file un bien mauvais coton. Le commerce et les échanges nécessaires entre humains honnêtes et civilisés, c’est très bien mais, du fait d’un nivellement par le bas des salaires et de la qualité des produits, les excès du commerce de masse par les entreprises multinationales qui s’enrichissent abusivement, détruit les grands équilibres sociaux-économiques et environnementaux de la planète. Migrants dépouillés, président condamné, France déshonorée…   Etc. Ne pleurez pas, amis Réunionnais. Même s’il faut remplacer « France » par Europe, US, Russie, Chine, Inde, Australie, Qatar, etc, plus de la moitié du Monde se pose la même question : « Où trouver une âme secourable pour rendre ma vie moins pénible ? » « Aide-toi et le ciel t’aidera » dit un proverbe populaire. Trivialement, ceci voudrait dire : « Si tu es dans la m…. c’est de ta faute.

Un autre proverbe dit : « La raison du plus fort est toujours la meilleure ». Ces deux affirmations contradictoires sont parfaitement exactes si l’on se contente d’une analyse superficielle, si l’on se contente de contempler l’écume des jours sans chercher à savoir d’où viennent les vagues. Les vérités de l’histoire du Monde et de l’humanité qui y a élu domicile, nous apprennent que ce ne fut jamais un long fleuve tranquille. Quant aux vagues successives qui ont agité les humains, il faudrait plutôt parler d’un raz de marée intervenu il y a moins de 500 ans et qui a tout bouleversé. C’est lorsqu’une partie de l’élite intellectuelle du monde fut frappée d’une maladie mortelle : l’ivresse du pouvoir. Ainsi est né ce que l’on appelle aujourd’hui « Le Monde Occidental ».

Il n’a pas suffi aux humains de faire le tour de la Terre. Le petit groupe qui, il y a 40.000 ans s’est retrouvé face à un Océan Atlantique infranchissable, s’est senti frustré. Fini les conquêtes faciles. L’autre moitié d’humanité qui a fait le tour de la Terre dans l’autre sens, s’est retrouvée en Amazonie face au même océan … et s’en est contenté. Alors, quid des frustrés ? Après avoir éliminé Neandertal, son dernier concurrent, Sapiens s’est senti fort dépourvu. Insensiblement et progressivement, ce sauvage agressif est parti à la conquête du pouvoir et a entraîné avec lui, une bonne moitié d’humanité. L’appât du gain et l’ivresse du pouvoir sont des maladies diablement contagieuses. Grâce à la perfidie de certains experts, le Monde est donc aujourd’hui coupé en deux. Ukraine, Gaza, on vient enfin de s’en apercevoir. Les bonnes intentions de l’ONU qui, depuis 78 ans est chargée d’éviter de nouvelles guerres, sont un fiasco.

L’hypocrisie et les mensonges de certains ont beaucoup compté dans ce retentissant échec. Alors, oui, il y a de quoi être un peu perdu dans ce salmigondis d’influences contradictoires dont la moitié au moins des citoyens du monde payent lourdement les frais. Mais, vous me croirez si vous voulez, né en plein milieu de la deuxième guerre mondiale, je suis optimiste. Même les fous ne veulent pas mourir. Et pour ne pas mourir, il faut faire la paix. C’est la dure loi de la dissuasion nucléaire et, c’est la loi de la vie, tout simplement. Demandez à LOUIS XVI ce qu’il en pense.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
haty
2 mois il y a

la france grace à Napoleon, et paf !

« S’il est des figures de légende qui suscitent les débats les plus enflammés, aucune n’égale Napoléon, qui focalise toutes les passions depuis 200 ans.
Pas moins de 80 000 titres ont été consacrés au grand homme, ce qui correspond à plus d’un ouvrage par jour depuis sa mort en 1821 !
Il a inspiré les plus grands écrivains, comme Victor Hugo, Balzac, Stendhal, Musset, Tolstoï ou Dostoïevski, sans oublier la littérature moderne, notamment anglo-saxonne.
Connu comme le Dieu de la guerre personnifié, ayant gagné plus de 40 batailles à travers l’Europe, Napoléon est avant tout un administrateur hors du commun.
Il est de bon ton d’en faire aujourd’hui un boucher qui a saigné la France, alors qu’il fut un Européen avant l’heure, mais pour une Europe des nations.
Ce chef de guerre qui, entouré de ses 26 maréchaux d’Empire, fit trembler les monarchies d’Europe et dut faire face à 7 coalitions, toutes fomentées par nos ennemis de toujours, les Anglais, fut davantage fier de ses réformes pour moderniser la France que de ses victoires.
Au crépuscule de sa vie, à Sainte-Hélène, il déclarait :
“Ma vraie gloire, ce n’est pas d’avoir gagné 40 batailles, Waterloo effacera le souvenir de tant de victoires. Ce que rien n’effacera, ce qui vivra éternellement, c’est mon Code civil.”
En 15 ans de pouvoir, Napoléon a fait davantage de réformes que tous ses successeurs en 200 ans !
Le Conseil d’État, c’est lui (1799)
Le Sénat, c’est lui (1799)
La liberté de culte, c’est lui (1799)
La Banque de France, c’est lui (1800)
Le corps préfectoral, c’est lui (1800)
Les départements, les arrondissements, les cantons et les municipalités, c’est lui (1800)
Les Archives nationales, c’est lui (1800)
Le Trésor public, c’est lui (1800)
Le Concordat signé avec le pape Pie VII, c’est lui (1801)
Le régime de retraite des fonctionnaires, c’est lui (1801)
Les lycées, c’est lui (1802)
Les grandes écoles, Saint-Cyr, École Normale, Polytechnique, c’est lui (1802)
La Légion d’honneur, c’est lui (1802)
Les Chambres de commerce, c’est lui (1802)
La vente de la Louisiane française, vaste comme 13 États actuels, c’est lui (1803)
Le franc Germinal, c’est lui (1803)
La cour d’appel, c’est lui (1804)
Le Code civil, c’est lui (1804)
Les Conseils de Prud’hommes, c’est lui (1806)
L’Arc de triomphe, c’est lui (1806)
L’Université, c’est lui (1806)
La Bourse de Paris, Palais Brongniart, c’est lui (1807)
La Cour des comptes, c’est lui (1807)
Le Code du commerce, c’est lui (1807)
Le Cadastre, c’est lui (1807)
Le Baccalauréat, c’est lui (1807)
Le Code pénal, c’est lui (1810)
La cour d’assises, c’est lui (1810)
L’Ordre des avocats, c’est lui (1810)
Les pompiers de Paris, c’est lui (1811)
L’abolition de la traite des Noirs, c’est lui (1815).
Aucun chef d’État n’a autant fait pour développer le commerce, l’industrie et les sciences. Aucun n’a fait autant de réformes pour l’éducation, la justice, la finance et l’organisation administrative. Il a construit des ports, des canaux, des routes.
La numérotation des rues, la conduite à droite pour les calèches, c’est lui.

Aucun homme au cours de l’Histoire n’affiche un tel bilan, au-delà de ses exploits militaires.*

Mais comme Napoléon a rétabli l’esclavage dans les Antilles, il est devenu le Diable personnifié pour toute la gauche mondialiste, incapable d’afficher le moindre soupçon d’objectivité. »

klod
Répondre à  haty
2 mois il y a

les guerres napoléoniennes ont fait plus de deux millions de mort ……………..fectivement , un « grand » homme ……………………….

krout
Répondre à  klod
2 mois il y a

beaucoup mois que les morts du aux américains et sur tous les continents….

Sylvain
Répondre à  klod
2 mois il y a

Non, pas 2 millions. Moins de 1 million. Et à cette époque, pratiquement que des soldats. Ce n’est qu’au 20e siècle que le massacre de civils est devenu courant : le communisme 30 millions, la 2e guerre mondiale 10 millions

Kok péi
Répondre à  haty
2 mois il y a

Et bien voilà!

Peu importe la majesté du monument si celui-ci tourne le dos aux Droits de l’Homme et de la traite des êtres humains.
Pour Napoléon, les « nègres » ne devaient pas être dignes des Droits de l’Homme.

Celà ne semble, d’ailleurs, pas vous déranger…

Sylvain
Répondre à  Kok péi
2 mois il y a

Et qu’est ce que représentait la vie d’un blanc, pour un noir, dans les années 1800 ? Pas facile de juger des événements du passé avec des yeux du present

Sylvain
Répondre à  haty
2 mois il y a

Bravo pour cet homage à cet homme immense, mondialement connu. Le rétablissement de l’esclavage est l’une de ses rares erreurs, qui ne peut occulter ses formidables succès. Napoleon avait dit “si je ne fais pas l’Europe maintenant, il faudra 200 ans et 200 millions de morts pour la faire”. C’est malheureusement ce qu’il s’est passé.

Maugis
Répondre à  haty
2 mois il y a

Cher Haty,
Bravo pour
cette diatribe élogieuse et fournie de notre grand Napoléon. Mais, juste deux
choses en passant :
1 – Les
choses ont bien changé depuis sa regrettable disparition. Napoléon avait mis un
peu d’ordre dans nos affaires, magnifique travail. Mais vous n’avez pas compris
que mon papier parlait de tout autre chose.
2 – Vous avez
peut-être voulu noyer le poisson car critiquer la France vous insupporte – moi
aussi. Mais là n’était pas l’objet de mon papier. comment comprendre la
pagaille actuelle du Monde ? Et tout ça, savamment organisé par l’animal le
plus brillant, le plus intelligent de la planète ! Admettez avec moi qu’il y a
des motifs de questionnement. Aussi, j’ai pris le parti de faire une
présentation éthologique du problème : Pourquoi ce foutu animal se comporte-t-il
de la sorte ? Et je propose une hypothèse : La longue et douloureuse histoire
de la lignée humaine serait, selon moi, une explication. Un enfant maltraité
n’a pas le même destin qu’un enfant bien traité. J’eus aimé que l’on commente, approuve
ou contredise cette thèse.

gloiup
Répondre à  Maugis
2 mois il y a

une partie de réponse, les dogmatiques et sectaires doivent etres encadrés, sauf que nos politiciens corrompus , vereux font l’inverse de ce qu’ils disent et réglementent :

« Une attaque au couteau a eu lieu samedi 2 décembre à quelques pas de la Tour Eiffel, en plein Paris, tuant un touriste allemand-philippin.
L’assaillant, Armon Rajabpour-Miyandoab, est un Français né en 1997 à Neuilly-sur-Seine en région parisienne dans une famille d’origine iranienne. Il a été interpellé après avoir tué au couteau un homme de nationalité allemande né en 1999 et s’en est pris à deux autres personnes à coups de marteau, à proximité du pont de Bir Hakeim enjambant la Seine. Selon les autorités, l’agresseur a crié « Allah Akbar » au moment de son attaque.

« L’attaque s’est passée peu après 21 heures entre le quai de Grenelle et Bir Hakeim, l’assaillant s’en est pris à un couple de touristes », a rapporté le ministre de l’Intérieur. « L’homme est décédé sous les coups de couteau » et l’attaquant « s’en est pris à la femme de ce touriste allemand » mais elle a eu la vie sauvée « grâce à un chauffeur de taxi qui a vu la scène » .

Attaque au couteau à Paris : l’agresseur avait déjà purgé 4 ans de prison « 

gloiup
Répondre à  Maugis
2 mois il y a

« Là où les Ukrainiens ne désertent pas, comme à Avdiivka en ruines et encerclée, ce sont les Américains qui leur interdisent de se servir des chars Abraham pour qu’ils ne partent pas en fumée comme les Léopard offerts par les Boches. Ça ferait mauvais effet auprès des acheteurs d’armes qui vont évaluer sur le terrain la qualité de la marchandise.
En outre, maintenant les obus Excalibur guidés par GPS ratent leurs cibles, tout comme les roquettes à longue portée des Himars. Et les drones se perdent dans la nature. Les Russes ont pris le contrôle des systèmes de guidage ennemis et parviennent à récupérer presque intactes des munitions. Les Ricains hésitent à proposer des parades car ils craignent que les fréquences et les techniques de saut de canal qu’ils utilisent soient transmises aux Chinois et aux Nord-Coréens. »

les anglos saxons , les américains sont les principaux fouteurs de merde

si on dissous l’Amérique du nord ( canada y compris ) on dissous les principaux fauteurs de guerres dans le monde actuel.

il faut rendre aux indiens leur terre natale et aux inuits..

ce qui n’est pas près d’arriver…
mais les wokes ne pourrons jamais gagner car ils se coupent les couilles…
donc les autres continents vont les regarder s’autodétruire avec leur male-bouffe et leurs injections expérimentales…..

bond- age
Répondre à  Maugis
2 mois il y a

« Le plus insultant ? Quiconque critiquera ou attaquera cette invasion idéologique de notre vie économique sera accusé d’être un monstre. Après tout, le CIC veut juste sauver l’humanité d’elle-même, n’est-ce pas ? Si vous voulez les arrêter, vous devez être une sorte de méchant égoïste qui privilégie la liberté individuelle au détriment du bien commun.

La grande question que les globalistes ne veulent pas que nous posions est la suivante : qu’est-ce qui les qualifie pour déterminer le bien commun ? Pourquoi considère-t-on qu’ils doivent être les arbitres de tout ? Même la crise de la stagflation à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui est le résultat direct de l’intervention des gouvernements et des banques centrales, qui ont injecté des milliers de milliards de dollars en monnaie fiduciaire pour sauver les entreprises “trop grandes pour faire faillite” de leurs propres pratiques désastreuses. Pourquoi devrions-nous leur confier notre protection sociale, ou quoi que ce soit d’autre d’ailleurs ?

Les globalistes répondront à cet argument par l’IA. Ils diront que l’IA est le médiateur “objectif” ultime parce qu’elle n’a pas de loyauté émotionnelle ou politique. Ils affirmeront que l’IA doit devenir l’appareil décisionnel de facto de la civilisation humaine. Vous comprenez maintenant pourquoi Rothschild est si désireux d’être le fer de lance de la création d’un cadre réglementaire mondial pour l’IA – Celui qui contrôle les fonctions de l’IA, celui qui programme le logiciel, finit par contrôler le monde, tout en utilisant l’IA comme un mandataire. Si quelque chose tourne mal, ils peuvent simplement dire que c’est l’IA qui a pris la décision, et non eux.

C’est le parfait gouvernement de l’ombre ; un magicien technocratique qui utilise la fumée et les miroirs d’une marionnette IA pour gouverner la planète, en supprimant toute responsabilité et en écartant toute rébellion. En effet, comment la population peut-elle discuter ou se révolter contre un algorithme sans visage flottant dans l’éther numérique ? »

il suffit de regarder qui veut tenir les rennes en ce moment pour comprendre les désordres actuels…

François-Michel MAUGIS
Répondre à  bond- age
1 mois il y a

Mon cher Bond-age, vous me faites penser à cet employé de bureau qui vous répond: « C’est l’informatique » lorsqu’on lui fait remarquer une erreur de procédure. Derrière « l’informatique » il y a l’informaticien, le programmeur, etc. De la même manière, derrière « l’intelligence artificielle », il y a également des humains qui ont construit le logiciel que l’on nomme abusivement « intelligence artificielle ». Et, que je sache, les humains sont responsables de ce qu’ils font, dans les champs, sur les chantiers, à l’usine, etc. L’intelligence artificielle ne change absolument rien, ni aux règles de la logique, ni aux règles de la démocratie.
Sauf que, une démocratie déjà fort malade, illogique, incohérente, peut se servir de l’informatique pour noyer le poisson, tromper son monde, un peu plus perfidement que ce qu’elle fait déjà.

polo974
Répondre à  haty
2 mois il y a

Soyons objectif, s’il a aboli la traite des noirs (et non l’esclavage), c’est sous la pression des anglais.
Il a donc retabli l’esclavage sans jamais l’abolir…
Et en plus, il a bradé la Louisiane (où l’esclavage était aussi de mise).

Dans la même rubrique

Une journée solidaire

Le 15 février 2024 l’association solidarité réunionnaise pour un meilleur lendemain a fait une distribution de denrées alimentaire d’envergure.

Pathétique Poutine ou la maladie du pouvoir

Si je devais évoquer le flair d’un animal face à Poutine, je m’identifierais à un vieux « renard » afin de me rendre compte de sa structure psychologique névrotique complexée sous-jacente. Biden et...

Groupes électrogènes : « Un audit est nécessaire »

Cette lettre s’adresse aux responsables de la Sécurité Civile : l’Etat et les Collectivités. Lors du dernier phénomène cyclonique, des commerçants ont fait la promotion de groupes électrogènes. Anticipant des coupures d’électricité prolongées, des clients faisaient la queue devant certains magasins. La peur des avaries alimentaires a poussé de nombreux Réunionnais à se doter de ce moyen de secours. 

Le nouveau Ministre Frédéric Valletoux va-t-il sacrifier ses convictions ?

Onze ans à la Présidence de la Fédération hospitalière de France (FHF), chevronné du système de santé et défenseur de l’hôpital public, Frédéric Valletoux, arrive au chevet de l’hôpital. Armé de ses convictions, il a toujours mis sa voix au service de la santé et se voit ainsi récompensé par un poste de Ministre.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial