Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Guerre ou paix ?

(Croissance et développement perpétuels, mènent à l’apocalypse)

Ecrit par François-Michel-Maugis – le lundi 27 février 2023 à 10H02

De très nombreux commentateurs tentent de nous expliquer le Monde. Les exégèses, les digressions et les élucubrations s’enlisent en plongeant à corps perdu dans les multiples tensions et conflits qui agitent de plus en plus dangereusement l’humanité. On accuse même l’ONU dont la mission fondatrice est de préserver la paix entre les nations, d’être un bouledogue sans dents. En 2020, cet organisme déclarait déjà: « Le monde est au bord du précipice et nous en sommes tous responsables ». Mais, bien entendu, personne ne se sent coupable, surtout pas les principaux responsables. On accuse dans un invraisemblable méli-mélo, les crises climatiques, écologiques, énergétiques, sanitaires, alimentaires, sécuritaires, ukrainiennes, j’en passe et des meilleures, mais personne ne parle de l’emballement fou du capitalisme mondial contre lequel la communauté internationale ne peut pas grand-chose.

Or, c’est bien au sein des entreprises et des groupes financiers multinationaux, que se joue le sort du Monde. Le monde occidental avec à sa tête la puissante Amérique du Nord a semble-t-il échoué à pacifier l’humanité. Le reste du Monde, avec à sa tête la Russie ou la Chine (on saura bientôt lequel des deux va l’emporter), va prochainement prendre le relais. Mais si l’avenir qu’on nous prépare est à base de développement économique incontrôlé et de confrontation de deux blocs comme avant, la paix du Monde ne sera toujours pas gagnée. Le journaliste François Bougon nous informe qu’existe déjà dans l’autre bord, l’équivalant de l’OTAN et de la Banque Mondiale. Si au lieu de penser à une répartition un peu plus équitable des richesses et du travail dans le Monde, le deuxième bloc s’aligne sur le premier, il s’agira alors du développement de l’Est au détriment de l’Ouest. Mauvais signe pour la paix future. Mais j’ai entendu dire qu’un certain Xi Jinping avait l’intention de rééquilibrer le Monde. Si, effectivement, il souhaite rester fidèle aux idéaux de la Chine Impériale dont la politique étrangère était plutôt pacifique, tout au moins à l’époque de Marco Paulo, on peut espérer. …. En espérant qu’un siècle de colonisation humiliante n’ait pas laissé trop de traces dans l’inconscient collectif chinois. La sagesse orientale sortirait-elle l’humanité du pétrin dans lequel elle se trouve ?

Si ce sont bien les tensions géopolitiques qui affaiblissent les possibilités de coopérations internationales, ce sont les volontés de croissance et de développement des divers groupes financiers mondiaux qui accroissent ces tensions en déséquilibrant l’économie de nombreux pays. Et ce sont ces déséquilibres qui sont souvent à l’origine des conflits, du terrorisme et des guerres. Il faudrait avoir l’honnêteté de le reconnaître. Il serait plus facile ensuite de prendre les mesures nécessaires pour nous ramener à des comportements plus vertueux, et ramener sur Terre un peu plus de bonheur, d’harmonie et de paix.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique