Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Françoise Vergès, fée-péi

La MCUR qui, selon Eugène Rousse, « permettra enfin à nos concitoyens de s’approprier leur passé » aura dans ses murs une maîtresse hors norme, Françoise Vergès. http://www.clicanoo.com/index.php?page=article&id_article=212640 —– Magicienne, grâce à son « sésame, ouvre-toi », elle va infuser, avec efficacité, l’histoire de la Réunion dans l’esprit de tous les Réunionnais ! Que de temps perdu avec nos […]

Ecrit par gerard.jeanneau@laposte.net – le vendredi 12 juin 2009 à 16H59

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

La MCUR qui, selon Eugène Rousse, « permettra enfin à nos concitoyens de s’approprier leur passé » aura dans ses murs une maîtresse hors norme, Françoise Vergès.

http://www.clicanoo.com/index.php?page=article&id_article=212640
—–

Magicienne, grâce à son « sésame, ouvre-toi », elle va infuser, avec efficacité, l’histoire de la Réunion dans l’esprit de tous les Réunionnais ! Que de temps perdu avec nos piteux professeurs d’histoire, dans nos collèges et lycées ! Que de temps perdu à consulter dans les médiathèques les ouvrages d’histoire de la Réunion ! Eugène Rousse s’en remet aux vertus de la MCUR. L’enseignement, véhiculé dans le cercle de cette structure en colimaçon, ne peut circuler que d’une manière heureuse. Bref ! Une MCUR centrifugeuse !
—–

Et enfin – belle cerise sur le gâteau – une histoire arrangée au pays du rhum arrangé : Françoise Vergès, notre fée-péi, a déjà préparé le canevas de l’histoire contemporaine, canevas qu’on peut consulter sur internet : tout est centré sur la grande activité de la gauche, du PCR en particulier ! Du révisionisme-péi ! Ce qui s’est passé sous l’ère de Debré est insignifiant ! Passons ! Merci à Eugène Rousse, thuriféraire de poids, d’avoir apporté sa docte contribution pour nous aider à sortir de notre misérable fénoir et de soutenir cette vision de l’histoire locale !
—–

Qu’il me pardonne déjà mon futur billet sur les sépultures des non-baptisés dans cette île et en France Métropolitaine à l’époque de Louis XIV. J’aime bien les études comparées. Je n’aime pas le nombrilisme.

Gérard Jeanneau

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le Bon sens

(Les humains seraient-il monstrueusement insensés ?)