Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Elections européennes : A quoi bon voter ?

Qu’est ce qu’on n’entend pas en ce moment, « l’Europe est une chance pour la Réunion », alors qu’elle ne l’est même pas pour la France. Il suffit de regarder ce qui ce passe à 13 000 km de chez nous pour comprendre et éviter de faire mentir le proverbe qui dit « a beau mentir qui vient […]

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 05 juin 2009 à 16H52

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Qu’est ce qu’on n’entend pas en ce moment, « l’Europe est une chance pour la Réunion », alors qu’elle ne l’est même pas pour la France. Il suffit de regarder ce qui ce passe à 13 000 km de chez nous pour comprendre et éviter de faire mentir le proverbe qui dit « a beau mentir qui vient de loin ». Les usines qui ferment les unes derrière les autres, des milliers de travailleurs qui descendent dans la rue – qui manifestent leur mécontentement, leur colère de se voir sacrifier sur l’hôtel du profit que font les grosses entreprises encouragées par le gouvernement ultra-libéral d’un Sarkozy et de sa suite exécutant les ordres de l’Union Européenne par directives interposées des commissaires européens – qui n’ont jamais été élus par personne.

On viendra nous parler de la démocratie, du droit et du devoir de voter. Mais alors en mai 2005, à la Réunion comme en France, les électeurs ont dit non au Traité de Lisbonne – un concentré de Maastricht et d’Amsterdam, Sarkozy, Président de la république s’est assis dessus la volonté du peuple, en faisant voter avec les socialistes complices de l’UMP réunis en Congrès  à Versailles ce fameux traité de Lisbonne refusé par une majorité de français. Ou est la démocratie – quand il s’apprête à faire la même chose en Irlande.  En agissant ainsi, il est évident que le gouvernement Sarko-Fillon a assassiné la démocratie.

Allons nous Réunionnais – qui débattent dans un océan de misère, avec la situation  dans laquelle nous ont emmené la plupart des candidats ou de partis politiques qui sollicitent nos suffrages, situation que nous connaissons tous – quelques 100 000 chômeurs, 75 000 Rmistes, plus de 120 000 illettrés – des milliers de logements manquants pour abriter les familles réunionnaises dans le besoin, soulignons en même temps le cynisme du pouvoir colonial qui détruit arbitrairement, des petites kazes familiales  prétextant l’illégalité de ces constructions –  Enfin, le résultat d’une départementalisation européenne, louée par les candidats de l’Alliance des Outre Mers, qui compte 52% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté – soit quelque 400 000 pauvres sur une population de 800 000 habitants, dont une majorité de réunionnais qui vivent un chômage endémique. Un chômage qui frappe durement notre jeunesse (plus de 50%), à qui le CNARM propose sur des grands panneaux « la mobilité n’a plus de frontière » il oublie de dire qu’il n’y a plus d’emploi non plus en France ou en Europe qui comptabiliserait entre 35 et 40 millions de chômeurs dans les 27 pays de l’U.E.

Allons nous, colonisés de l’Outre Mer, servir d’appoint à cette élection de parlementaires européen pour une Union Européenne destructrice de l’emploi et des services publics Allons nous, nous chômeurs, petits planteur ruinés, créer par notre vote des emplois de député européens de 15 000 à 30 000€ par mois – pour qu’ils nous tournent le dos une fois élus, refusant tout contact avec leurs électeurs qui sont et restent les dindons de la farce, pauvres couillons que nous sommes.

Voter est un devoir nous dit-on, mieux un droit – OUI, mais voter pour qui – quand nous savons qu’une fois au parlement européen, la droite et la gauche votent comme un seul homme les directives européennes.

Selon une étude de l’Observatoire de l’Europe sur l’année 2008 « le groupe PP-DE majoritaire qui rassemblent les partis de Centre droite en Europe (dont l’UMP pour la France) et le groupe PSE (socialistes) ont voté dans le même sens sur  97% des votes par appel nominal (rapports résolutions)  examinés par le parlement européen. Sur 535 votes par appel nominal (votes électroniques, les seuls qui soient  enregistrés, et donc traçables, les groupes PPE et PSE n’ont voté différemment que dans 18  cas. Quand ils ont divergé, pour ne pas s’opposer, l’un des deux groupes s’abstenait. Sur 535 votes, la droite et la gauche ne se sont opposés que dans 10 cas sur 535 votes.

Allons nous, nous réunionnais, accepter de jouer cette comédie que le pouvoir colonial nous impose comme un devoir ou encore mieux comme un droit – qui va lui permettre de démembrer les conventions collectives, instaurer des semaines de travail … jusqu’à 78 h, avec un seul jour de repos par semaine, des journées de 11 à 13 h. (Martine Aubry P.S n’est pas pour rien dans la transposition de  cette  directive).
La candidate socialiste singeant Sarkozy avec son bouclier fiscal, elle, elle nous amuse avec son bouclier social, alors que les socialo-communistes au gouvernement ont été les premiers à sabrer dans le droit des travailleurs, à privatiser les entreprises publiques.

 Allons nous, nous réunionnais servir d’appoint  par notre vote et leur permettre de démanteler la Sécurité sociale, l’allongement de la date de départ en retraite, la privatisations des Hôpitaux, la suppression du congés prénatal, selon une proposition de directive présentée le 3 octobre 2008. Encore une fois allons nous jouer aux supplétifs du gouvernement Sarko-Fillon, serions nous plus européen que les travailleurs français, ou, ne devons nous pas  démontrer  notre solidarité  de classe avec les travailleurs français qui s’apprêtent  à boycotter massivement ce scrutin de ruine de l’économie française, et de démantèlement de la République – avec la suppression des communes et des  départements.

Notre appel au boycott du scrutin des élections européennes du dimanche 7 juin 2009, imposées dans la colonie par le pouvoir colonial avec ses larbins – supplétifs locaux, est une action politique pour amener la population réunionnaise à une saine réflexion, à une prise de conscience pour ouvrir d’autres horizons à la lutte de libération nationale.

Pour nous anti-colonialistes réunionnais, l’abstention comme le boycott de cette élection est aussi une action militante de solidarité avec les peuples d’Europe qui rejettent cette Union Européenne du Capitalisme. Les Réunionnais,  ces laissés pour compte des politiciens corrompus et véreux  n’ont pas à rougir « d’oublier » d’aller voter pour être à coté des maman ce jour de la fête des mères.

Saint André le 5 juin 2009

Pour le M.A.R                                                                                           Pour Nasion Rénioné
J.Claude BARRET                                                                                    Aniel BOYER
                                                                                                 

En vertu du paragraphe  2 de l’article 251  des traités de Maastricht et d’Amsterdam, le parlement européen n’a aucun pouvoir d’initiative, puisque seule la Commission européenne présente une proposition au Parlement européen et au Conseil… le parlement européen ne peut voter que sur proposition de la Commission Européenne.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le Bon sens

(Les humains seraient-il monstrueusement insensés ?)