Revenir à la rubrique : Santé

Covid-19 : Quand et quel test réaliser pour passer de bonnes fêtes ?

"Un test préventif pour rassurer", a invité le président de la République à l’approche de Noël et du jour de l’An. Mais test PCR, antigénique ou autotest ? Lequel choisir ?

Ecrit par NP – le vendredi 24 décembre 2021 à 07H55

Le variant Omicron pèse sur les fêtes de fin d’année et[ fait craindre de « très fortes tensions » sur le CHU Réunion]urlblank:https://www.zinfos974.com/Covid-a-La-Reunion-Le-CHU-est-a-nouveau-en-tension_a177139.html . Hier, le Président Macron a appelé à prendre « soin les uns des autres » au moment de se retrouver en famille ou entre amis : « Les gestes barrières, un test préventif pour rassurer, et en cas de symptôme, on s’isole, on alerte ».

Le test PCR est le test le plus fiable mais aussi le plus long. Réalisé en laboratoire et dans certaines pharmacies, il faut compter entre 24 et 48 heures pour obtenir les résultats. S’il est gratuit pour les personnes vaccinées, il coûte également au minimum 50 euros pour les personnes majeures non vaccinées et sans ordonnance. 

Sinon il est toujours possible de réaliser un test antigénique ou un autotest, moins sensible mais à moindre frais. La vieille ou le jour de la fête, le résultat apparait en une quinzaine de minutes. Les premiers réalisés en pharmacie coutent entre 25 euros et 30 euros. Le prix de vente des autotests est d’environ 5,20 euros. 

Le Conseil scientifique recommande également pour ces fêtes de fin d’année de limiter le nombre de convives et évidemment de respecter les gestes barrières mais aussi d’aérer la pièce en cas de réveillon en intérieur. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.

Aurar : La plainte de la CGSS classée sans suite

Alors que le parquet a décidé de classer l’affaire et a notifié la CGSS en 2022, l’association n’a été informée de cette décision qu’en juin dernier. Une très bonne nouvelle pour l’Aurar, qui espère que la fin des investigations permette de renouer avec la confiance des patients.

Le vaccin contre le chikungunya Ixchiq autorisé sur le marché européen

La société pharmaceutique franco-autrichienne Valneva a obtenu l’autorisation de vendre sur les territoire de l’Union européenne son vaccin contre le chikungunya dénommé Ixchiq. Cette maladie transmise par le moustique tigre avait causé de nombreux morts dans l’île à son apparition en 2005.